logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Midas France va recruter 40 nouveaux franchisés en 2007

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La détection des futurs franchisés s'effectue au cours d'une sélection, où seule la personnalité compte. Elle se déroule sur plusieurs mois et quatre étapes. A la clé, le chef d'entreprise peut espérer un gain net de 4000 euros par mois.

Midas veut attirer quelques 40 nouveaux franchisés afin de créer ou de reprendre une implantation du réseau de réparations de véhicules rapide et sans rendez vous. Ces véritables créateurs d'entreprise, âgés de 35 à 55 ans, peuvent espérer dégager un disponible brut moyen de 75 000 euros par an brut, soit un gain net de 4000 euros par mois. Ils sont retenus par l'enseigne après un processus de sélection strict qui se déroule sur cinq mois.

Etape 1 : l'information

Les candidats sont conviés à une réunion d'information suivie d'un entretien. Celui-ci leur permet d'exposer leurs objectifs professionnels, leurs projets. De son côté, Midas teste la personnalité du candidat, principal critère de recrutement. Le diplôme ne compte pas. "Véritable créateur et chef d'entreprise, il doit exprimer un fort enthousiasme et un solide sens du commerce. Il doit aussi posséder un considérable sens pratique", indique Laurent Poisson, responsable du recrutement et de l'intégration des nouveaux franchisés.

Etape 2 : la découverte

Les candidats retenus par Midas et qui acceptent de se lancer dans l'aventure mettent une option sur franchise et partent en formation. Quelques trois jours sont consacrés à la découverte de la marque. Le candidat file ensuite une semaine dans un centre intégré pour découvrir les métiers. Une semaine dans un centre lui permet de connaître concrètement la vie d'un franchisé. "Ensuite, nous évoquons les possibilités d'installation dans telle ou telle zone géographique", indique Laurent Poisson. A l'issue de ces formations, certains candidats sont sélectionnés. Ils ne sont pas pour autant retenus définitivement.

Etape 3 : la promesse

Le candidat est définitivement adoubé. Avec Midas, il constitue le dossier définitif avec ses délicats aspects financiers et juridiques. Une formation plus poussée lui est proposée. La première période, d'une durée de 5 semaines, dispense une formation théorique, technique, commerciale et managériale. La seconde, de 6 semaines dans les centres Midas, est centrée sur la pratique du métier.

Etape 4 : l'installation

"Le candidat doit, avant de prendre sa décision, réfléchir à son projet avec sa famille", insiste Laurent Poisson. Aucun grain de sable ne doit gêner la progression de la belle mécanique en devenir. Le projet financier est ensuite construit. Les franchisés apportent en effet au moins 60 000 euros personnellement, et 80 000 euros en moyenne, auquel s'ajoute un possible prêt bancaire, le plus souvent de 200 000 euros sur 7 ans. Midas propose son aide sous la forme de location-gérance et d'un fond de capital risque. Les aspects psychologiques et financiers réglés, le franchisé lance les travaux d'aménagement du centre, recrute et forme sa future équipe, envisage les campagnes de publicité et de marketing.

Etape 5 : le suivi

"Midas s'engage à accompagner le franchisé", remarque Laurent Poisson. Lorsque la franchise est enfin lancée, 4 directeurs régionaux et 12 instructeurs opérationnels de l'enseigne effectuent des contrôles de conformités mais aussi apportent leur aide et leurs conseils au franchisé qui gère une entreprise de 5 salariés et 600 000 euros de chiffre d'affaire en moyenne.

Source : Pascal Junghans - www.latribune.fr


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU MIDAS

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top