logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Beaujolais nouveau : découvrez les franchises spécialisées dans le vin

Retour sur l’origine du Beaujolais nouveau et sélection de franchises pour entreprendre dans le vin

Modifié le - Publié le , Franchise Commerces spécialisés
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Chaque année, le troisième jeudi de novembre célèbre un évènement de taille : la sortie du Beaujolais nouveau. En 2019, c'est donc le 21 novembre. A cette occasion nous vous proposons un retour sur les origines du Beaujolais nouveau et une présentation de réseaux qui permettent d’entreprendre dans l’univers du vin

Histoire et tradition du Beaujolais nouveau : et si on faisait le point ? 

Aux origines : un simple arrêté

Vin Rouge (image Pixabay - Aline Ponce) S’il revient avec la même régularité que les vacances d’été ou le jour de Noël, le Beaujolais nouveau n’a pas toujours été un rendez-vous hautement attendu. Son histoire ne commence qu’en 1951. Cette année-là, un arrêté interdit la vente des vins d’AOC avant le 15 décembre de l’année de vendange. Les vignerons du Beaujolais s’insurgent : ils veulent vendre leurs vins plus tôt ! Leur demande, acceptée en novembre 51, leur permet finalement de vendre certains vins à condition d’ajouter clairement la mention « nouveau » à ces derniers. 

Le Beaujolais nouveau : qu’est-ce que c’est ? 

Pour faire simple, les Beaujolais Nouveaux sont des vins produits lors des vendanges de l’année. Contrairement aux autres vins proposés par les différents domaines, ils ne restent pas longtemps en macération. La durée moyenne de fermentation peut évidemment varier d’un domaine à l’autre mais dure seulement l’espace de quelques jours contre plusieurs années pour certains autres crus. En règle générale, ils sont commercialisés environ deux mois après la récolte. Ces caractéristiques pratiques et techniques font du Beaujolais nouveau, un vin à part. Cependant, si certains louent sa vigueur et ses saveurs festives, d’autres regrettent justement sa « jeunesse » et ne lui accordent qu’un crédit très modéré. 

Son cépage et ses terroirs

Le Beaujolais est une région géographique qui s’étend au nord de la ville de Lyon. Il réunit pas moins de douze appellations et dix crus différents, associés à divers terroirs tels que ceux de Morgon, de Saint-Amour ou encore de Juliénas. 

On parle souvent du « Beaujolais nouveau » comme s’il n’en existait qu’un seul. En réalité, ce vin primeur est commercialisé sous deux appellations différentes : les Beaujolais nouveaux et les Beaujolais villages nouveaux. Les cuvées sont quant à elles si nombreuses en France, et le travail des viticulteurs si différent, qu’il est impossible d’avoir deux Beaujolais identiques la même année. En résumé : on en trouve pour tous les goûts bien qu’ils soient tous produits à partir d’un cépage unique, le gamay noir. 

Consommation et conservation

Le Beaujolais nouveau est souvent conseillé en apéritif. Frais et léger, il s’y prête en effet très. Mais on pourra également l’apprécier avec une assiette de charcuterie ou certaines viandes, comme des grillades. Les amateurs de fromages pourront évidemment en profiter en fin de repas ou lors de leurs raclettes hivernales ! 

S’il n’est évidemment pas un vin de garde, le Beaujolais nouveau n’est pas forcément à consommer dès le jour de sa sortie et peut se conserver jusqu’à huit mois, voire pendant une année entière pour certains d’entre eux, et ce, dans des conditions similaires aux autres vins : dans un endroit frais et sec. 

Une fête dans le monde entier

Qu’importe ses détracteurs : l’arrivée du Beaujolais nouveau reste une tradition française incontournable mais également un moment fêté dans le monde entier. En France, l’évènement a véritablement pris de l’ampleur au milieu des années 70, époque où de nombreuses personnalités médiatiques en firent la promotion. Jusque dans les années 90, le Beaujolais nouveau affirme son succès avant de connaître une légère baisse de régime depuis le début des années 2000. Il n’en reste pas moins toujours un évènement important pour de nombreux consommateurs, en France comme à l’international. Fait étonnant : les japonais en sont particulièrement friands et il est notamment très facile de trouver des bouteilles de Beaujolais nouveau dans les boutiques tokyoïtes ! Chaque année, en moyenne, ce ne sont donc pas moins de 55 millions de bouteilles de vin qui sont vendues en un temps record. Quel autre vin pourrait se vanter d’un tel engouement sur une période aussi réduite ? 

Le vin en franchise : quelles sont les enseignes qui marchent ? 

Que vous soyez passionné d’œnologie ou amateur de vins désirant faire rimer vos centres d’intérêt avec votre vie professionnelle, vous avez peut-être à cœur d’ouvrir un commerce dans le vin ? La franchise vous permet de réaliser un tel projet en bénéficiant d’un cadre sécurisant. 

Depuis les années 70, le marché du vin a bien évolué. Les Français n’ont jamais bu aussi peu de vin. En revanche, si la consommation de vin connait une diminution franche c’est au profit de toujours plus de qualité. Pour les commerçants, la consommation occasionnelle va de pair avec plus d’exigence en matière de sélection et de conseils. Pour répondre à cette demande et se démarquer sur le marché, l’idéal est de s’appuyer sur un réseau expérimenté et structuré, porteur d’un concept fort et d’une image de marque. Si les enseignes spécialisées dans le vin vendent sensiblement les mêmes produits, elles adoptent des positions stratégiques sensiblement différentes. 

Cavavin

Devenir franchisé Cavavin permet par exemple de s’appuyer sur les 35 ans d’expérience de l’enseigne qui se démarque par sa sélection de vins authentiques et ses partenariats exclusifs avec quelque 200 vignerons. Les caves Cavavin sont des magasins de proximité, essentiellement situés en centre-ville.

Inter Caves

Inter Caves aussi affiche une longue expérience sur le marché du vin sur lequel l’enseigne évolue depuis plus de 40 ans. Intégré à la Maison Richard depuis le début des années 2010, le réseau Inter Caves profite pleinement de la puissance de sa maison mère, spécialiste reconnu dans la production et distribution de vin depuis 1892. Inter Cave se démarque également en adressant son offre à une clientèle de particuliers mais aussi d’entreprises. Pour les entrepreneurs qui souhaiteraient ouvrir une cave, le réseau ne propose pas une franchise mais un contrat de partenariat incluant une formation et assistance. 

La Vignery

Chez La Vignery, ce n’est pas l’historique que l’on met en avant mais le caractère innovant d’un concept parfaitement en phase avec le marché : la vente de vin en grande surface. Créé en 2005, le concept La Vignery combine les atouts d’un caviste spécialisé et de la grande distribution. Ouvert aux entrepreneurs indépendants depuis 2015, le réseau La Vignery n’est pas développé en franchise mais en commission-affiliation. Cela implique que l’entrepreneur est propriétaire de son fonds de commerce mais n’a pas à supporter la gestion de stock qui est assurée par la tête de réseau. Pour en savoir davantage sur le concept et les conditions pour ouvrir un magasin La Vignery, rendez-vous sur la fiche de présentation de l’enseigne. 

Vins sur 20

Vins sur 20 aussi aborde le marché avec une approche innovante, proposant un concept mixant avec succès cave à vin et bar à vin avec un parcours et une expérience client unique. L’idée étant d’intégrer un bar au sein du magasin afin de permettre une dégustation sur place mais également créer un espace convivial, propice aux échanges et partages de conseils. L’enseigne se définit comme un caviste et bar à vin afterwork. Créée dans les années 1990, le concept  Vins sur 20  est accessible en licence de marque depuis 2008. 

Les concepts de bars à vin

Le vin s’invite également et logiquement dans la restauration. S’il est souvent proposé en accompagnement, certaines enseignes de restauration en ont fait un élément clé de leur concept. C’est notamment le cas des réseaux : 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top