logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Comment ouvrir une franchise en France ?

Comment devenir franchiseur ? Voici une vision complète des étapes à ne pas sauter.

Publié le

La franchise continue d’attirer toujours plus d’entrepreneurs (on comptait ainsi 69 483 franchisés en France en 2015, contre 43 680 10 ans plus tôt). Et pour cause, elle permet de bénéficier de la popularité et de la sécurité des grands réseaux sans sacrifier sa liberté d’exercice. Mais la franchise est aussi un contrat strictement réglementé en France. Voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Devenir franchisé en France, une véritable création d’entrepriseComment ouvrir une franchise en France

Devenir franchisé, ce n’est pas seulement bénéficier d’une marque et d’un concept déjà éprouvés. C’est un contrat entre deux dirigeants indépendants, sur une durée limitée. Ouvrir une franchise ressemble donc beaucoup à une création d’entreprise classique. Cela implique de réaliser une étude approfondie et de répondre à plusieurs questions avant toute démarche :

  • Êtes-vous réellement prêt à diriger votre propre entreprise ?
  • Quel est le secteur d’activité choisi ? (Avec quel réseau allez-vous vous engager ?)
  • Quel est l’emplacement géographique choisi ?
  • A quoi ressemblera votre future clientèle ?
  • Existe-t-il une concurrence déjà présente sur le secteur ?
  • Quelle sera votre future structure juridique ?
  • Comment allez-vous financer votre création d’entreprise ?

Les réponses à ces questions prennent la forme d’études de marché, de prévisionnels et de business plans. Ce sont ces documents qui servent ensuite à convaincre votre banque et votre futur franchiseur de la solidité de votre projet. Mieux vaut donc les constituer avec soin et se faire aider de conseillers financiers et/ou experts comptables.

Signer un contrat de franchise, les étapes à respecter

Une fois votre projet muri, vous pouvez contacter des franchiseurs. Peut-être avez-vous déjà jeté votre dévolu sur un réseau en particulier mais mieux vaut en approcher plusieurs. Vous vous donnez ainsi la possibilité de choisir les meilleures conditions d’exercice. Chaque franchiseur intéressé par votre profil est tenu de vous remettre un document d’information précontractuelle (le DIP). Celui-ci contient, en accord avec la loi Doubin :

  • Un historique de l’entreprise du franchiseur, son identité, ses comptes annuels sur deux exercices
  • Un exposé de son concept qui comprend l’état du marché des produits ou services vendus et les perspectives de développement de ce marché
  • La liste de ses franchisés et de ceux qui l’ont quitté dans les 12 derniers mois
  • Les conditions du contrat de franchise, coûts de création, coûts d’intégration au réseau, durée de contrat, renouvellement, cession, résiliation…

Ce document est remis au minimum 20 jours avant toute signature ou versement. Il vous permet donc de comparer les réseaux entre eux et de réaliser votre propre enquête. Vous pouvez également contacter des franchisés en activité ou qui ont quitté la franchise récemment. Ce sont les mieux placés pour vous décrire honnêtement la vie au sein du réseau et la qualité de l’accompagnement proposé.

Le monde de la franchise en France, les secteurs porteurs

S’il existe autant de concepts que de franchises en France, certains secteurs dominent le marché chaque année. Entre les concepts porteurs et les poids lourds historiques, nous avons listé pour vous cinq secteurs à surveiller. Ce sont les cinq secteurs avec le CA le plus important en 2015, selon les données 2015 de l’étude d’impact de la franchise Diagnostic & Systems.

1er secteur : l’alimentaire avec 19,52 milliards d’euros

19,52 milliards d’euros, c’est le chiffre d’affaires réalisé par les franchises du secteur alimentaire en 2015. Cela représente plus du tiers du chiffre d’affaires total de la franchise (53,38 milliards d’euros), réparti entre 172 réseaux. Parmi ceux-ci se trouvent à la fois les supérettes telles que Carrefour Proximité, les spécialistes du bio tels que Le Grand Panier Bio, L'eau Vive ou encore de la distribution en gros avec des enseignes telles que Promocash.

En savoir plus sur la page dédiée aux franchises alimentaires.

2e secteur : l’équipement de la maison, avec 6,09 milliards d’euros

Avec 6,09 milliards d’euros de CA, l’équipement de la maison obtient la seconde place sur le marché de la franchise en 2015. Les 121 réseaux répertoriés par la fédération française de la franchise étendent leurs concepts autour de l’habitat, de la construction de piscine, avec par exemple Desjoyaux, jusqu’à la menuiserie avec Belisol, en passant par l’ameublement avec des enseignes comme Mobalpa.

En savoir plus sur la page dédiée aux franchises de la maison et de la décoration.

3e secteur : la restauration rapide et traditionnelle avec 5,69 milliards d’euros

En troisième place cette année, la restauration, avec 5,69 milliards d’euros de CA, dont 4,17 rien que pour la restauration rapide. Cela représente 268 réseaux, dominés par les géants du fast-food tels que Subway mais aussi composés de concepts fondés sur la qualité et une offre innovante, tels que Memphis coffee ou Nachos Mexican Grill. La restauration rapide se démarque aussi par un nombre important de franchises dans le burger et les tacos.

En savoir plus sur la page dédiée aux franchises de la restauration.

4e secteur : les commerces divers, avec 5,61 milliards d’euros

Viennent ensuite en quatrième place les commerces aux concepts variés, avec 5,61 milliards d’euros de CA répartis sur plus de 160 réseaux. Parmi ceux-ci se retrouvent les magasins discount tels que Babou, mais aussi la décoration haut de gamme avec Gautier ou encore l’électroménager avec Pulsat.

En savoir plus sur la page dédiée aux franchises de magasins.

5e secteur : l’équipement de la personne, avec 4,33 milliards d’euros

Enfin, en cinquième position, le secteur de l’équipement de la personne réalise 4,33 milliards d’euros de CA. Ce sont les résultats cumulés de pas moins de 356 réseaux, ce qui fait de l’équipement de la personne la catégorie la plus large en 2015. L’équipement de la personne comprend toutes les franchises de la mode et du prêt-à-porter, pour adultes avec Esprit ou pour enfants avec des enseignes telles que Sergent Major.

En savoir plus sur la page dédiée aux franchises textile / mode.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top