logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« Je m’épanouis dans ma boulangerie en ayant l’activité que j’aime et que j’ai choisie », Philippe L'Herminé (franchisé Sophie LEBREUILLY)

Publié le

Philippe L'Herminé est franchisé du réseau de boulangerie Sophie LEBREUILLY. Serial entrepreneur, avec pas moins de onze créations d’entreprise à son actif, il a été séduit par le concept Sophie LEBREUILLY et est devenu le premier franchisé de l’enseigne. Découvrez son témoignage.

« Je m’épanouis dans ma boulangerie en ayant l’activité que j’aime et que j’ai choisie », Philippe L'Herminé (franchisé Sophie LEBREUILLY)

BOULANGERIE SOPHIE LEBREUILLY

La Gourmandise, recette de notre développement !
Boulangerie, Pâtisserie, Restauration Rapide et Café Gourmand

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Philippe L'Herminé : J’ai 50 ans, avant d’ouvrir une boulangerie Sophie LEBREUILLY en aout 2018, j’ai créé onze commerces, toujours en franchise, dans la décoration, le prêt à porter et la restauration, à Boulogne sur mer et un peu partout dans les Hauts de France. Je suis donc un commerçant et un passionné des créations d’entreprises. Après avoir vendu mes restaurants, je cherchais une nouvelle activité, un nouveau défi. J’aime changer régulièrement de métier et la franchise me le permet.

Pourquoi avoir créé votre société avec le support de la franchise Sophie LEBREUILLY ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

J’ai choisi la franchise car je ne connaissais pas le métier de la boulangerie. L’aide de notre franchiseur est multiple : de la création (dossier financement, comptable, banques, etc.) à la gestion au quotidien de la boulangerie (marketing, recettes, fournisseurs, etc.), en passant par les travaux (architecte, fournisseurs), l‘achat du matériel nécessaire à l’exploitation, la gestion de l’ouverture d’une boulangerie Sophie LEBREUILLY…

La première enseigne que j’ai contactée a été l’enseigne Sophie LEBREULLY. C’était mon premier choix. Mais à ce moment-là, ils n’étaient pas encore prêts pour franchiser leur concept. J’ai alors contacté d’autres franchiseurs en boulangerie dont un qui proposait un concept cohérent avec mon projet. La vente du local ayant pris un peu plus de six mois de retard, j’ai tout de même repris contact avec Sophie et Olivier Lebreuilly avant de signer avec cette autre franchise. Ils m’ont alors dit qu’ils étaient sur le point de finaliser leur lancement en franchise. Ils ont lancé la franchise Sophie LEBREULLY fin janvier 2018 et le 2 février j’avais leur contrat de franchise dans ma boîte mail !

>> Lire aussi : Boulangerie Sophie Lebreuilly : le premier franchisé s’implante à Boulogne sur Mer

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

J’ai été accompagné avant et à l’ouverture par toute l’équipe de Sophie et Olivier Lebreuilly. Aussi bien par leur équipe de production (boulanger et traiteur) que leur équipe commercial et marketing. 

Au quotidien, un suivi qualité existe avec leur service production, une mise au point est effectuée le cas échant. Un suivi mensuel a lieu avec notre responsable commercial sur la gestion complète de la boulangerie. Enfin, un suivi quotidien est réalisé avec leur service marketing notamment sur l’affichage, les réseaux sociaux et Google.

La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

Oui, elle a été indispensable et déterminante. Mais elle aurait été insuffisante sans l’important dispositif humain mise à disposition les premières semaines de l’ouverture par l’équipe de Sophie & Olivier Lebreuilly.

Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

Il y a, pour le moment, peu de contact avec nos collègues franchisés. Nous ne sommes peut-être pas encore assez nombreux et les événements dûs au Covid n’ont rien arrangé. Malgré cette situation sanitaire en France, la réunion annuelle a tout de même eu lieu au mois d’octobre, avec toutes les mesures sanitaires nécessaires. Elle nous a permis d’échanger et de garder le contact.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Oui, largement.

Quelles actions menez-vous pour développer votre chiffre d’affaires et vos clients ?

Notre organisation avec trois associés, deux responsables et un chef de fournil, nous permet d’être très présents en boutique pour encadrer notre équipe et ainsi de maitriser au maximum l’accueil clients, la qualité des produits et la coordination entre nos équipes.

On fait également partie de plusieurs clubs professionnels et recherchons de nouveaux clients « comptoir » et professionnels.

Avec le recul, le concept Sophie LEBREUILLY est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Oui, aujourd’hui, nous compensons la relative jeunesse de l’enseigne par une grosse équipe au sein du siège qui travaille avec rigueur. Travail indispensable pour aborder l’avenir d’une profession en pleine mutation.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre le réseau corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

Tout à fait. Avec de bonnes surprises en plus. En effet, pour avoir été plusieurs fois franchisé dans le passé, je me sens écouté et « maître à bord ».

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

Non, impossible. J’ai gagné beaucoup de temps et économisé un grand nombre d’erreurs. Le métier est très vaste et complexe, l’expérience de l’enseigne est un vrai atout. Le partage des connaissances, des difficultés et des succès est aussi important.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Oui, sans hésiter. Aujourd’hui je m’épanouis dans ma boulangerie en ayant l’activité que j’aime et que j’ai choisie : c’est à dire m’occuper de mon commerce. Tout le reste (sélection des MP et fournisseurs, recettes, nouveautés, marketing, etc.) est géré par l’enseigne.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ? 

De choisir minutieusement son emplacement, et d’ensuite s’appuyer sur le savoir-faire de l’enseigne Sophie LEBREUILLY et se concentrer sur son métier : gérer sa boulangerie.


Découvrez comment ouvrir une boulangerie Sophie LEBREUILLY sur la fiche de présentation de la franchise Sophie LEBREUILLY

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de BOULANGERIE SOPHIE LEBREUILLY

La Gourmandise, recette de notre développement !

Rejoignez nous et ouvrez votre espace de gourmandise avec BOULANGERIE SOPHIE LEBREUILLY



                                                                                                                                          ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top