logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Hippopotamus veut atteindre 200 à 220 implantations à l'horizon 2025

Publié le

Présent lors du salon Franchise Expo Paris 2019, Philippe Hery, DG du réseau de steak houses à la française Hippopotamus, a accepté de nous en dire plus sur le repositionnement de la marque et son développement.

Toute la Franchise : Pouvez-vous revenir sur l'historique de votre enseigne ?

Philippe Hery : Hippopotamus a eu 50 ans en 2018, c'est une enseigne assez iconique, qui fait partie du paysage de la restauration française. Elle a été créée par un pionnier de la "néorestauration", Christian Guignard, et a ouvert son premier restaurant avenue Franklin Roosevelt à Paris en 1968, créant ainsi le premier steak house à la française. La marque est devenue une référence, surtout parisienne, avec des lieux importants, des lieux de vie de l'époque, avec les fameuses hôtesses, de très bonnes viandes, la générosité, le partage.

TLF : Où en êtes-vous de votre développement ?

PH : Sur le développement, actuellement, on est plutôt sur l'harmonisation globale du réseau, succursales et franchises. C'est notre premier objectif à horizon 2021, avec des rénovations sur le concept de steak house à la française que l'on a développé depuis décembre 2017 : le premier établissement rénové était le restaurant de Paris avenue de Wagram. Ce nouveau concept est un réel succès, puisqu'on a ouvert la semaine dernière le 16e restaurant, et nous ouvrons le 19 mars à Rueil-Malmaison le premier franchisé, qui constituera le 17e steak house à la française.

TLF : Pouvez-vous nous dire en quoi consiste le repositionnement d'Hippopotamus ?

PH : Avec ce repositionnement de marque, nous sommes revenus à nos origines, puisque Hippopotamus était le premier steak house à la française. Nous sommes revenus sur les bases historiques, avec un repositionnement décoratif, puisqu'on avait la chance d'avoir des lieux qui étaient suffisamment qualitatifs avec de vraies matières que l'on a su remettre en valeur, sublimer. Nos restaurants associent la brique, le bois, le métal, des banquettes rouges, tout ce qui constitue un peu les marqueurs du steak house en général.

TLF : Quels sont vos objectifs pour 2019 ?

PH : Les objectifs en 2019 sont assez simples : ce seront à peu près entre 25 et 30 rénovations ou nouveaux steak house à la française, avec à la fois par les rénovations du parc actuel, et l'arrivée de premiers franchisés qui adhèrent très fortement à ce renouveau de la marque. Nous allons repartir en croissance externe avec quatre nouveaux projets qui ouvriront dans le courant de l'année 2019, et puis l'intérêt d'un salon de la franchise, c'est aussi de voir à court et moyen terme : nous visons un objectif de 200 à 220 restaurants d'ici 2024/2025.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top