logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Retour sur le parcours de la plus ancienne franchisée L'Onglerie à Périgueux

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Caroline Hilaire-Bressy a rejoint l'enseigne L'Onglerie avec sa maman voici 34 ans à Périgueux.

Caroline Hilaire Bressy, franchisée L'Onglerie à PérigueuxD'une aventure entrepreneuriale qui ne devait durer qu'un an pour accompagner sa maman au démarrage, Caroline Hilaire-Bressy en a fait l'aventure de toute une vie : il s'agit de l'histoire de l'institut L'Onglerie de Périgueux, la plus ancienne franchise de l'enseigne, ouverte voici 34 ans.

Un projet mère fille

C'est en effet en 1984, alors qu'elle vient de terminer une licence en sciences économiques, que Caroline Hilaire-Bressy met ses études entre parenthèse pour accompagner Isabelle, sa maman, dans l'ouverture d'un institut de beauté : " Plus jeune, je ne me considérais pas du tout comme quelqu’un de manuel, d’ailleurs l’artisanat ne m’intéressait pas du tout ! Mais, lorsque dans les années 80, ma mère, âgée d’une quarantaine d’années et dont je suis très proche, m’a confiée qu’elle souhaitait ouvrir un institut de beauté, je n’ai pas pu faire autrement que de l’accompagner à 100 %" explique la franchisée.

Leur rencontre avec Christian Pommier, fondateur de L'Onglerie, est décisive, et toutes deux sont déterminées à réussir leur projet : "On y a mis tout ce qu’on avait ! Je me suis battue d’arrache-pied pour convaincre les banques ! À l’origine, j’avais décidé de m’arrêter une année seulement. Finalement, nous avons travaillé uniquement toutes les deux pendant quinze ans" affirme Caroline.

Une motivation sans faille

Si leur démarrage rue de la Sagesse n'est pas simple, avec un concept avant-gardiste pour les années 80, les deux femmes sont restées motivées et ont réussi à ses constituer une belle clientèle : " à force d’obstination et d’espérance, l’institut a commencé à tourner et j’ai pris goût au métier, j’ai même adoré. Moi qui suis très sociable, j’ai pu à travers ce métier rentrer vraiment en contact avec mes clientes, les filles de mes clientes, les petites-filles de mes clientes…" confie la franchisée.

En 2000, l'institut change d'adresse pour investir la rue Limogeanne, tandis qu'Isabelle se voit forcée de prendre une retraite anticipée. Ce sont donc quatre employées qui sont recrutées, la première étant Marie Leroy, qui dirige aujourd'hui son propre institut à Angoulême. Avec un planning bien chargé, Caroline a souhaité recruter une cinquième personne en ce mois de septembre, accueillant une jeune prothésiste ongulaire de 18 ans qui a intégré le centre de formation L'Onglerie ces jours-ci.

Comme Caroline Hilaire-Bressy, vous souhaitez rejoindre la success story L'Onglerie ? Retrouvez la fiche personnalisée de l'enseigne sur les pages de Toute la Franchise pour en savoir plus sur ses atouts et découvrir comment devenir franchisé L'Onglerie.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top