Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

L'Onglerie Bordeaux Caudéran : témoignage de la nouvelle franchisée

Publiée le , Franchise esthétique
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Mi-décembre dernier, Maëliss Trajean ouvrait son institut L'Onglerie à Bordeaux, dans le quartier Caudéran. A 26 ans, la jeune entrepeneure réalise ainsi son projet de se mettre à son compte grâce au soutien du réseau L'Onglerie et à la franchise participative proposée par l’enseigne.

L'Onglerie Bordeaux Caudéran Maéliss TrajeanMaëliss Trajean a réalisé un changement de vie complet qui a débuté en 2014 quand elle décide de quitter la région parisienne et son emploi d’esthéticienne pour une grande enseigne. « Comme beaucoup de Parisiens, j’en avais marre du gris et de la pluie », rapporte-t-elle tout en concédant que son métier ne la comblait pas non plus : « Nous nous occupions des clientes à la chaîne sans vraiment prendre le temps d’instaurer une réelle relation avec elles. » Elle décide de tout quitter pour rejoindre un membre de sa famille à Biganos et démarrer une nouvelle vie. Une région qu’elle apprécie et qu’elle connait bien pour y avoir passé ses vacances d’étés étant adolescente.

Une formation complète et certifiante de 9 semaines

C’est donc sans emploi, avec comme seul bagage son CAP esthétique, qu’elle arrive dans la région bordelaise en 2014. Décidé à prendre sa vie en main, elle se met alors en quête d’une activité en ciblant les instituts spécialisés dans la beauté des ongles. « Les ongles, c’est mon rêve depuis toute petite », confesse-t-elle. Ces recherches l’amènent sur le site de recrutement du réseau L’Onglerie où elle dépose une candidature spontanée. Son profil et son état d’esprit retiennent l’attention de l’enseigne qui lui propose alors une formation de 9 semaines au sein de son centre de formation de Bordeaux afin qu’elle acquiert les compétences indispensables pour devenir prothésiste ongulaire. Prise en charge par Pole Emploi cette formation lui permet de décrocher une certification professionnelle “Responsable de centre de mise en Beauté des Mains et des Pieds” de niveau IV.

Un emploi en CDI au sein du centre pilote L'Onglerie de Bordeaux

Quatre mois après son arrivée dans la région, la jeune femme dispose ainsi d’une nouvelle qualification et d’un emploi en CDI au sein de l’institut pilote L’Onglerie de Bordeaux Bonnac. Et la bonne fortune continue de lui sourire. Peu de temps après avoir signer son CDI, elle rencontre son compagnon actuel. Tous deux vont donner naissance à un petit garçon en 2016. Cet événement va être un nouveau déclencheur. « Le congé parental a été l’occasion pour moi de réfléchir, de revoir mes centres d’intérêt et ma conception de la vie », explique la jeune maman. Après avoir repris son poste, elle ressent vite un manque. « J’ai réalisé que mon fils me manquait et que le temps que je passais dans les transports m’empêchait de le voir, notamment le soir. » Elle envisage alors de démissionner pour se mettre à son compte en tant qu’autoentrepreneur et exercer son activité de prothésiste ongulaire à domicile.

Elle fait part de son projet à la direction de de L’Onglerie. Une démarche judicieuse qui va lui permettre de bénéficier des conseils de la tête de réseau, puis de son soutien. Dans un premier temps, le réseau lui expose les inconvénients de son projet. Isolé, le prothésiste ongulaire à domicile est confronté aux difficultés de s’approvisionner en matériels et produits de qualité et conformes à la règlementation. Exercer à domicile l’aurait également empêché de se constituer un fonds de commerce qui peut, à terme, représenter une valeur notable. En outre, conscient des qualités de la jeune femme, L’Onglerie souhaite vivement la garder au sein de son réseau et lui propose alors d’ouvrir un institut L’Onglerie en franchise.

La franchise participative pour se lancer

Cette proposition séduit Maëliss Trajean qui n’a cependant pas l’assise financière suffisante pour mener à bien un tel projet. Pour combler cette carence financière le réseau lui propose alors une franchise participative. Concrètement, l’enseigne participe au capital de la jeune entrepreneure qui pourra racheter l’intégralité des parts de son entreprise après avoir développé son affaire. La franchise participative est souvent utilisée par les réseaux qui ne souhaitent pas se priver de profils de valeur, présentant toutes les qualités et compétences nécessaires pour réussir mais ne disposant pas des moyens financiers pour se lancer. Maëliss Trajean entrait parfaitement dans ce cadre.

Elle se lance alors dans son nouveau projet entrepreneurial avec le soutien de son réseau. « J’ai été accompagnée, soutenue et épaulée à chaque étape, témoigne-t-elle : géostratégique, administrative, juridique, économique évidemment, mais aussi pour la déco, la communication, la création de mes réseaux sociaux, de ma fiche Google, de la prise de rendez-vous en ligne, etc. » Et, en décembre dernier, elle ouvre son institut L'Onglerie dans le quartier Caudéran de Bordeaux. L’aboutissement de ce projet comble pleinement la jeune maman qui assure ne pas regretter son choix. « D’une part, je suis très proche de mon lieu d’habitation et je vois mon fils beaucoup plus qu’avant. Et d’autre part, j’ai la chance d’avoir été suivie par une quinzaine de clientes avec lesquelles j’ai créé de vrais liens à l’institut de Bordeaux Bonnac. »


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !