logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Avec ToyScan King Jouet fait un pas de plus dans l’omnicanal

Publié le

Franchise King Jouet ToyScan application mobile

Premier acteur du jouet à avoir misé sur le web en se lançant dans le e-commerce dès 2001, King Jouet illustre une nouvelle fois son avant-gardisme en matière de digital avec le lancement, le mois prochain, de ToyScan : une application mobile présentée en exclusivité par LSA comme étant « une sorte de "Shazam" du jouet »[1].

ToyScan, le Shazam du jouet

Avec ToyScan, il suffit de photographier un jouet avec son smartphone ou sa tablette pour accéder à son descriptif détaillé, sa notice ou encore des vidéo de démonstration, partager la fiche produit avec des proches et, bien sûr, l’acheter sur le site King Jouet.

Ce projet, très justement baptisé "Shazam du jouet"– du nom de l’application qui permet de trouver un titre de chanson ainsi que son auteur à partir d’un simple échantillon de musique, a nécessité plusieurs mois de travail et devrait aboutir le 19 octobre, date prévue du lancement officiel de l’application. « Jusqu'au dernier moment, on n'était pas certain de parvenir à lever les différents obstacles techniques, rapporte à LSA Sébastien Pingault, directeur commercial de King Jouet. Mais finalement, on a réussi. »

Du web to store

Comptant actuellement quelque 21.000 références, ToyScan sera enrichi au fil du temps. L’application pourrait bien s’imposer comme un incontournable. Elle vient surtout s’ajouter aux nombreux outils digitaux développés par King Jouet, confirmant l’engagement de l’enseigne dans une audacieuse politique cross-canal. Le 19 octobre, King Jouet lance également une nouvelle application autour de son système de fidélisation King Premium, permettant de gérer son compte personnel. L’enseigne offre à ses clients des outils pratiques et services comme une liste de souhaits interactive (en connection avec l'application ToyScan) ou l’e-reservation avec retrait en magasin en deux heures.

Au store to web

Le web se retrouve également au cœur des magasins King Jouet avec la mise à disposition de bornes permettant un accès à quelque 9.000 références de jeux et jouets ou offrant la possibilité de commander directement auprès des fabricants les produits les plus volumineux. Un dispositif qui, selon Sébastien Pingault, permet « d'accompagner et d'aider les vendeurs en magasin qui éviteront ainsi de rater une vente faute du produit désiré en rayon et pourront développer des ventes incrémentales ».

Cette stratégie bénéficie directement aux magasins du réseau King Jouet. Aujourd’hui l’ensemble des succursales du réseau sont équipées de bornes et leur déploiement se fait progressivement dans les magasins affiliés.

En savoir plus sur l’enseigne King Jouet et les différentes opportunités d’ouvrir un magasin King Jouet

 [1] Lire l’article LSA : King Jouet invente le "Shazam" du jouet [abonnés] 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top