logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Franchise lavage écologique : Des voitures comme neuves, sans eau !

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Sens du contact, du travail bien fait, fibre commerciale et sensibilité écologique sont quelques-unes des qualités requises pour prétendre ouvrir une franchise de lavage automobile sans eau.
Créée en 2008 par Jérémy Richard, l’enseigne Ecolave compte aujourd’hui 25 franchisés.

 Spécialisée dans le lavage sur site (chez les professionnels, les particuliers), elle met le pied à l’étrier à ses nouveaux candidats lors d’une formation de cinq jours (trois à Nantes, deux sur le terrain).

« Il faut mobiliser un budget d’environ 30 000 euros pour se lancer, » précise le fondateur. Ce budget permet d’assurer l’acquisition d’un véhicule utilitaire, de s’acquitter de ses droits d’entrée dans le réseau et de bénéficier d’une assistance de gestion. C’est ainsi que Loïc Sendron s’est lancé l’an passé en Seine-et-Marne. Equipé de son véhicule et d’une panoplie de produits de nettoyage (aspirateur et ses accessoires parmi lesquels on compte des embouts ultra fins, compresseur à air, chiffons microfibres, une dizaine de pulvérisateurs, de nettoyants, dégraissants, lustrants et autres polish, auxquels s’ajoutent encore d’autres accessoires tels que pince à épiler pour traquer les poussières dans les recoins les plus inaccessibles), le nouveau franchisé a donc pris la route de ses premiers chantiers. Parmi eux, un garage Volkswagen qu’il soigne particulièrement, l’activité de vente de véhicules d’occasion de ce dernier étant pour Loïc un potentiel de commandes régulières. Il faut compter 3 à 4 heures pour rendre comme neuf un véhicule remis à la vente. Aucun interstice n’est négligé et, pour ne rien oublier, l’astuce consiste à ouvrir toutes les portières, capot, coffre, vide-poches, boîtes à gants,… Une minutie qui vient à bout des taches les plus récalcitrants.


Dernier coup de baguette magique au travail du franchisé Ecolave, le lustre donné à la carrosserie, aux roues et même aux pneus passés à la cire noire siliconée. Un coup de neuf qui dure 2 à 3 fois plus longtemps qu’un nettoyage classique, et le tout, rappelons-le, sans eau !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top