logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Réouverture des commerces et protocole sanitaire renforcé en débat

Les professionnels du commerce demandent une réouverture totale des commerces dès le 27 novembre

Publié le

Mardi dernier, le 17 novembre, le CdCF (Conseil du Commerce de France) adressait une lettre ouverte au Président de la République pour demander une réouverture totale des commerces dès le 27 novembre. Selon l’organisation professionnelle, cette demande répond à un impératif vital pour nombre de commerces tout en contribuant à la lutte contre la propagation de l’épidémie en permettant de « diluer les flux à l’approche des fêtes de fin d’année ». Les commerçants devraient être fixés la semaine prochaine.

Réouverture des commerces et protocole sanitaire renforcé en débat

« Ouvrir, ou nous faire mourir »

Une réouverture de l’ensemble des commerces le vendredi 27 novembre permettrait de bénéficier d’un week-end supplémentaire avant les fêtes de fin d’année. « Autoriser les Français à disposer d’un week-end de plus pour réaliser leurs achats de Noël permettra de diluer les flux à l’approche des fêtes de fin d’année et de sauver une partie de l’activité commerciale », indique le CdCF.

>> Lire aussi : [Reconfinement] Fermeture des commerces non essentiels, une mesure injustifiée pour l’Alliance du Commerce

« Sans une réouverture des commerces c’est la mort certaine de nos commerçants », avertit l’organisation professionnelle qui fédère une trentaine de fédérations professionnelles parmi lesquelles la FCA (Fédération du commerce coopératif et associé) et la FFF (Fédération Française de la Franchise"). « Ils ont des stocks considérables pour répondre aux besoins des consommateurs en cette période de Noël et sans chiffre d’affaires, ils ne pourront pas les payer. Mis en péril, ils devront fermer leur boutique et licencier leur personnel. »

« Cette date du 27 novembre n’est pas qu’un symbole : elle est impérative. Ouvrir, ou nous faire mourir, voilà de quoi il en retourne. »

Un nouveau protocole sanitaire renforcé dès lundi ?

Si la date n’est pas encore tranchée, la réouverture des commerces et rayons dit non-essentiels sera soumise quoi qu’il en soit à l’application d’un nouveau protocole sanitaire renforcé. Le gouvernement et les professionnels sont actuellement en cours de négociations pour définir le cadre de ce nouveau protocole sanitaire qui pourrait, selon l’AFP, être opérationnel dès lundi dans les commerces qui ont pu rester ouvert puis dans l’ensemble des commerces. 

Il est notamment question de restreindre davantage la jauge d’accueil maximal en magasin qui pourrait passer d’une personne pour 4 mètres carrés actuellement, à une pour 8 mètres carrés. L’élargissement des horaires d’ouverture pour étaler les flux ou encore l’instauration d’un sens unique de circulation systématique font également partie des sujets en discussion. 

La réouverture des commerces dit non-essentiel dès le 27 novembre permettrait également, comme le souligne la CdCF, de lisser la fréquentation des achats de Noël sur un week-end supplémentaire. Certains représentants, parmi lesquels Procos et l’Alliance du commerce, plaident également pour une ouverture les dimanches de décembre et janvier.

Parmi les autres mesures débattues, la question des achats sur rendez-vous est aussi évoquée mais est loin de faire l’unanimité, notamment parce qu’un tel dispositif ne serait difficilement applicable dans certains secteurs d’activité. 

Un protocole sanitaire trop contraignant serait injustifié et préjudiciable

Les représentants de commerçants attendent que ce nouveau protocole sanitaire ne soit pas indûment restrictif, arguant que les mesures déjà appliquées depuis le mois de mai et la sortie du premier confinement ont déjà prouvé leur efficacité. « Les consignes ont été tellement bien respectées depuis des mois qu’aucun cluster n’a à ce jour été démontré dans le commerce », assure le CdCF dans son communiqué. 

Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, tient un discours similaire, assurant que « ce protocole a fait ses preuves, puisqu’il n’y a pas eu de cluster avéré dans les commerces, dont on sait qu’ils ne contribuent pas à la propagation du virus ». Un protocole trop contraignant serait un frein réel au retour des commerçants dans les commerces.

>> Lire aussi : [Reconfinement] Quelles aides pour les chefs d’entreprise touchés par les fermetures obligatoires ?


Photo Marko Milivojevic

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 9 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top