logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

[Reconfinement] « Le commerce est en danger » : l’Alliance du Commerce s’oppose à un reconfinement

Eprouvés par les mouvements sociaux puis par la crise sanitaire, les commerçants sont en difficulté

Modifié le - Publié le

L’Alliance du Commerce, organisation professionnelle qui représente trois Fédérations et quelque 450 enseignes du secteur de l’habillement et de la chaussure, appelle le gouvernement à ne pas imposer un nouveau confinement. Dans un communiqué publié ce mardi 27 octobre, l’organisation professionnelle soutient qu’ « un durcissement des mesures aurait des conséquences dramatiques pour le commerce à l'approche de la période des fêtes de fin d'année ».

Edit du 29 octobre 2020 : Suite aux annonces du Prédisent, ce mercredi 28 octobre à 20h, l'Alliance du Commerce a publié un nouveau communiqué dans lequel elle fait part de sa détermination à obtenir la réouverture des commerces dits non essentiel, évoquant une possibe action en justice. Plus d'informations ici : Fermeture des commerces non essentiels, une mesure injustifiée pour l’Alliance du Commerce
[Reconfinement] « Le commerce est en danger » : l’Alliance du Commerce s’oppose à un reconfinement

En attente des annonces gouvernementales

Alors que le Président doit s’adresser à la nation, ce mercredi 28 octobre à 20h, pour présenter les nouvelles dispositions prises par le gouvernement pour endiguer la rapide propagation de l’épidémie de Covid-19, L’Alliance du Commerce s’inquiète d’un durcissement des mesures déjà en vigueur qui aurait des conséquences dramatiques pour les commerces. Lors de la publication de ce communiqué, l’hypothèse d’un élargissement des mesures de couvre-feu et d’un confinement le week-end était la plus avancée. La situation s’est depuis encore dégradée laissant entrevoir la potentielle application de mesures encore plus strictes. 

Non à un confinement le week-end et au couvre-feu à 19h

La fermeture des magasins le week-end aurait des effets considérables pour les commerçants. L’Alliance du Commerce souligne que « le samedi est pour de très nombreuses enseignes la première journée de chiffre d'affaires, pouvant représenter entre 30 et 50% de l'activité hebdomadaire, en fonction de la localisation du magasin ». L’organisation rappelle également qu’une telle mesure impacterait également les ouvertures dominicales octroyées aux commerces à l’approche des fêtes de Noël. 

L’Alliance du Commerce assure également qu’une avancée du couvre-feu à 19h entrainerait également une baisse de chiffre d’affaires conséquente, jusqu’à 25% du CA quotidien des commerces selon ses estimations. « Cet horaire obligerait de fait les commerces à fermer leurs portes à 18h30 maximum afin de permettre aux clients de disposer du temps nécessaire pour rentrer à leur domicile, et aux équipes du magasin d’effectuer les opérations de clôture. Etant donné les horaires relatifs aux activités professionnelles, cette mesure priverait de fait les consommateurs de la possibilité de faire leur shopping à l’issue de leur journée de travail. »

« Le commerce ne pourra pas supporter de nouvelles contraintes durant les fêtes de fin d’année »

Déjà fragilisés par plusieurs mois de crise sanitaire qui se sont ajoutés aux troubles créés par le mouvement des gilets jaunes et autres mouvements sociaux, les commerçants sont aujourd’hui dans des situations financières délicates, voire extrêmement compliquées pour certains. 

« Le commerce est en danger, affirme Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce. Après deux hivers catastrophiques marqués par les Gilets jaunes et les mouvements sociaux, la crise sanitaire a déjà entraîné une perte de plus de 20% du chiffre d’affaires de nos entreprises depuis le début de l’année. Déjà en grande difficulté, le commerce ne pourra pas supporter de nouvelles contraintes durant les fêtes de fin d’année. » 

L’Alliance du Commerce rappelle que « les mois de novembre et décembre représentent près de 20% des ventes annuelles dans le commerce de l'habillement ». Un durcissement des mesures pourrait bien être fatal pour nombre d’enseignes.

Un renforcement des mesures pour éviter les fermetures

Evoquant le strict respect des mesures sanitaires appliquées dans les commerces depuis le 11 mai 2020, l’Alliance du Commerce souligne qu’ « aucun cluster de contamination n'a été identifié au sein d'un commerce » et appelle au « maintien de l'ouverture de tous les commerces en journée et le week-end ». Elle se dit prête à échanger avec le gouvernement sur le renforcement des dispositifs et aménagements au sein des magasins pour renforcer encore davantage la sécurité des clients et personnels. 


Lire le communiqué de L’Alliance du Commerce du 27 octobre 2020

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,3/5 - 6 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top