logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Charges sociales : les changements des cotisations et paie en 2016

Revue de détail complète des nouveautés 2016.

Publié le

Chaque année amène son lot de nouvelles réformes sociales et 2016 ne fait pas exception. De la revalorisation du SMIC aux hausses de cotisations, voici ce qui a changé et ce qu’il faut surveiller pour votre entreprise en ce qui concerne le volet « social ». Revue de détail complète des nouveautés 2016.

Charges sociales

La revalorisation du PASS et du SMIC en 2016

Première étape, l’incontournable revalorisation du SMIC. Cette année, elle sera de 0.6% et le SMIC horaire brut passera donc de 9,61€ à 9,67€. Cela signifie un montant mensuel de 1 466,62 € pour 35 heures travaillées. Une très légère augmentation, appliquée dès le 1 janvier 2016.

Le PASS (plafond de la sécurité sociale) augmente lui aussi légèrement. Il s’élève cette année à 3218€/mois contre 3170€/mois en 2015.

Pas de changement pour la gratification des stagiaires

Pour les stagiaires par contre, pas d’augmentation après la revalorisation de 2015. Le taux horaire reste à 3,60 € pour les conventions 2016. Le seuil d’éligibilité reste lui aussi fixé à 2 mois minimum.

Les cotisations vieillesse augmentent pour les salariés du régime général

Deuxième incontournable, les cotisations à la retraite de base des salariés du régime général augmentent encore cette année :

  • Le taux de cotisation vieillesse plafonnée passe de 8,50% à 8,55% pour l’employeur et de 6,85% à 6,90% pour les salariés.
  • Le taux de cotisation vieillesse déplafonnée passe de 1,80% à 1,85% pour l’employeur et de 0,30% à 0,35% pour les salariés.

Pas de hausse réelle prévue pour les régimes complémentaires par contre. Seuls les cadres de la tranche C constateront une augmentation puisqu’ils doivent désormais payer la cotisation AGFF. Cette cotisation s’alignera sur les taux dus par la tranche B soit 2,20% dont 1,30% à charge de l’employeur.

Les cotisations autoentrepreneurs et maladie n’échappent pas non plus aux augmentations

La cotisation patronale maladie subit elle aussi une augmentation et passe de 12,80% à 12,84% pour les salariés du régime général. Mauvaise nouvelle également pour les autoentrepreneurs qui ne relèvent pas de la CIPAV et voient leurs cotisations sociales augmenter :

  • Si vous êtes vendeur de marchandises, vos cotisations passeront de 13.3% à 13.4%.
  • Si vous êtes prestataire de services ou professionnel libéral relevant du RSI, vos cotisations passeront de 22.9% à 23.1%.


La seule exception au 1er janvier 2016 est la cotisation AGS (cotisation au régime de garantie des salaires) qui concerne les employeurs et diminue de 0.05%. Elle passe donc de 0.30% à 0.25%, une baisse légère qui reste tout de même bienvenue.

Les cotisations d’allocations familiales en baisse au 1er avril 2016

Enfin, la baisse des cotisations d’allocations familiales attendue entrera finalement en application le 1er avril 2016. Les salaires inférieurs à 3,5 SMIC cotiseront désormais au taux réduit de 3,45% contre 5,25%.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top