logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Interdiction des sacs plastiques : la FCD s'insurge

Une mesure dangereuse, inefficace et coûteuse

Publié le

Ségolène Royal persiste et signe. Dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, un amendement pourrait bien être voté pour interdire les sacs plastiques à usage unique dans le commerce. La FCD ne l'entend pas de cette oreille !

 

loi interdiction sac plastique   Dans un communiqué de presse publié le 26 septembre dernier, la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) et l'Union Nationale des Syndicats de Détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD) s'allient pour tirer à boulet rouge sur l'interdiction prochaine des sacs plastiques à usage unique dans le commerce.

 

Selon ce communiqué, la mesure envisagée par la loi sur la transition énergétique est « dangereuse, inefficace et coûteuse pour les Français ». Et la FCD d'entrer dans le détail. « Cette mesure est dangereuse, car elle va directement pénaliser et renchérir le coût des ventes en vrac de fruits et légumes frais. Au moment où toute la filière des fruits et légumes connaît des difficultés graves, c’est un acte irresponsable. » De plus, la mesure est coûteuse pour les Français. La FCD chiffre ainsi le surcoût à 300 millions d'euros pour les commerçants, ce qui entraînera une inévitable hausse des prix. « Il s’agira d’un nouveau prélèvement sur le pouvoir d’achat, qui ne pourra qu’être, une fois de plus, défavorable à la consommation. » Enfin, selon la FCD cette mesure sera totalement inefficace au plan environnemental. « Faute de collecte sélective adaptée, ces sacs seront incinérés et auront donc un bilan environnemental négatif. Cette mesure impliquera par ailleurs, une augmentation du nombre de fruits et légumes préemballés, soit une croissance des emballages et des déchets ainsi que des risques de gaspillage alimentaire, tout en réduisant les surfaces agricoles dédiées à l’alimentation. »

Tous ces arguments accumulés font que la FCD et l'UNFD appellent le Gouvernement « à retirer cette mesure totalement injustifiée, et qui n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable, malgré nos demandes renouvelées. » L'amendement qui doit être proposé aux députés actuellement conviés à examiner le projet de loi sur la transition énergétique pourrait amener à l'interdiction des sacs plastiques dans le commerce à compter du 1er janvier 2016.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top