logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L'affichage environnemental : un nouveau défi durable pour la franchise !

Publié le
L'affichage environnemental des produits de grande consommation est un objectif encadré par les lois Grenelle 1 et 2. A compter du 1er janvier 2011, les premiers décrets vont paraître pour ajouter des obligations d'affichage environnemental, catégorie de produits par catégorie de produits.

Le Grenelle de l’environnement, par le biais de l’engagement 217, a décidé de généraliser l’affichage des informations environnementales sur les produits et services. Cet engagement a donné lieu à la rédaction (et au vote) de l'article 85 du Grenelle 2 : « À partir du 1er juillet 2011, et après concertation avec l'ensemble des acteurs des filières concernées, une expérimentation est menée, pour une durée minimale d'une année, afin d'informer progressivement le consommateur par tout procédé approprié, du contenu en équivalent carbone des produits et de leur emballage, ainsi que de la consommation des ressources naturelles ou de l'impact sur les milieux naturels qui sont imputables à ces produits au cours de leur cycle de vie. (…)
Des décrets en Conseil d'État précisent les modalités et conditions d'application du présent article pour chaque catégorie de produits et selon leur mode de distribution »

Affichage environnemental ?

Selon l'Ademe, « l’affichage environnemental des produits concerne les impacts environnementaux générés par un produit tout au long de leur cycle de vie. » L'affichage environnemental devra être conçu pour intégrer différents critères parmi lesquels l'empreinte carbone mais pas seulement. Il concernera le couple produit / emballage, ce qui veut dire que les fabricants devront chiffrer l'ensemble des coûts environnementaux induits par la fabrication, le conditionnement, le transport jusqu'au lieu de vente, et le recyclage en fin de vie. Actuellement, les critères qui devront être retenus sont encore assez flous.
Pour clarifier les choses, en juillet 2008, l'Afnor a publié dans le cadre de la plateforme Ademe/Afnor un « Référentiel de bonnes pratiques pour l'affichage environnemental des produits de grande consommation ». A cette première pierre s'ajoute actuellement le travail depuis plusieurs mois d'une commission paritaire qui planche sur la mise en place d'une méthodologie. Le but étant bien évidemment que les consommateurs puissent comparer des produits de mêmes catégories et intégrer les informations fournies à leurs critères de décision d'achat.

Mais la tâche est rude ! En effet, pour être pleinement opérationnel, l'affichage environnemental se doit d'être commun pour chaque famille de produit à l'image de la fameuse étiquette énergie mise en place pour tous les appareils électroménagers depuis 1995.

Un avantage concurrentiel pour les bons élèves

Si globalement l'idée de l'étiquette environnementale va plutôt dans le bon sens, sa mise en place soulève de nombreuses interrogations chez les fabricants et les commerçants. En effet, sachant que la conscience collective envers le durable gagne chaque jour qui passe plus de terrain chez les consommateurs, le futur étiquetage revêt d'ores et déjà une importance stratégique pour les grands groupes tous secteurs confondus.
Et de fait, si l'effet escompté de l'affichage environnemental sur les habitudes de consommation est aussi fort que celui enregistré dans le cadre de la mise en place de l'étiquette énergie, les process de fabrication vont sans aucun doute devoir être revus de fond en comble. A qui profitera ce grand chamboulement ? Assurément aux bons élèves ! Et c'est là que les réseaux de franchise ont en main un vrai vatout !

En développant des MDD respectueuses dès maintenant sur la base du référentiel Ademe/Afnor de juillet 2008 , ils prendront assurément une confortable marge d'avance. Si déjà quelques enseignes comme Casino ou encore Leclerc se sont lancés dans la bataille du « bilan CO2 », la guerre de l'étiquetage environnemental ne fait que commencer !

L’AFNOR a mis en ligne un site Internet dédié à l’affichage environnemental. Ce site est ouvert à tous et accessible à l’adresse suivante : affichage-environnemental.afnor.org.



Dominique, Journaliste toute-la-franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top