logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouverture dominicale des commerces : Une loi peu exploitée et peu appréciée des enseignes du Commerce Associé

Publié le
En ce début d’année, la Fédération des enseignes du Commerce Associé publie les résultats d’une enquête[1] adressée à l’ensemble de ses adhérents sur l’ouverture dominicale des commerces. Celle-ci révèle un scepticisme certain quant aux éventuelles opportunités offertes par la loi Mallié.

Plus de 60% se prononcent contre l’ouverture dominicale des commerces
60% des adhérents se prononcent en effet contre l’ouverture dominicale des commerces. Les trois principales raisons sont l’augmentation des frais pour 30% des répondants, celle-ci n’étant pas compensée par une hausse du chiffre d’affaires; la diminution de la qualité de vie des acheteurs et des vendeurs (25%) et celle du service rendu par l’enseigne (20%).
A l’heure où certains préfets soumettent des agrandissements de zones touristiques sans avoir reçu une demande du maire de la commune concernée, plus de 80% des adhérents de la Fédération rappelle que cette mesure ne doit pas être étendue à l’ensemble du territoire national. Le commerce de proximité, fonctionnant sur la base d’un plus petit nombre de salariés, ne trouvera en effet pas d’intérêt économique à ouvrir le dimanche, mais sera néanmoins dans l’obligation de le faire pour ne pas être distancé par la concurrence.

Seuls 25% des enseignes du Commerce Associé ouvrent dans les zones touristiques…

A la lecture des réponses transcrites, les points de ventes des réseaux du Commerce Associé sont beaucoup plus implantés dans les zones dites touristiques (75%) que dans les PUCES.
Même si 53% se déclaraient favorables à ce que l’ouverture soit déconnectée des produits vendus dans les zones touristiques, seuls 25% ouvrent le dimanche depuis la réforme, les principales raisons évoquées de la fermeture étant d’ordre budgétaires mais également sociales et politiques.

… Et 27% ouvrent 5 dimanches par an.

Selon les têtes de réseaux, la majorité des points de vente n’utilisent la possibilité proposée d’ouvrir cinq dimanche par an, et ce principalement pour des raisons économiques (80%). Les achats étant considérés pour 70% des répondants comme des achats se substituant aux achats de la semaine, les cinq dimanches autorisés par le maire restent ainsi, pour la majorité des répondants (65%), largement suffisants sauf pour les alimentaires et les enseignes textiles qui souhaiteraient voir augmenter le nombre d’ouverture à 8 ou 10. La seconde raison évoquée justifiant la fermeture de leur point de vente est la volonté du maire de ne pas ouvrir de commerces dans sa commune (20%). Soutenue par plus de 60% de ses adhérents, la FCA réitère ainsi sa proposition d’instaurer un système de déclaration individuelle du commerçant qui permettrait de réduire les cas de concurrence déloyale entre communes adjacentes.


A propos du Commerce Associé et de la FCA (Fédération des enseignes du Commerce Associé)
Le Commerce Associé est une organisation de réseaux de points de vente (magasins, agences, hôtels, …) constitués et contrôlés par des entrepreneurs indépendants, qui se sont associés au sein d’un groupement, dans le but de mettre en place des actions et des outils communs résultant de la mutualisation de leurs moyens et de leurs savoir-faire. Propriétaires de leurs affaires et de leur réseau/enseigne, ils en sont les acteurs et les décideurs. En grande majorité, ces groupements sont organisés sous forme coopérative.
La Fédération des enseignes du Commerce Associé a pour vocation de représenter les groupements de commerçants, notamment auprès des pouvoirs publics ; de conseiller ses adhérents et de développer les échanges d’expériences inter-groupements ; de promouvoir et de contribuer au développement du Commerce Associé.
En 2008, le Commerce Associé a réalisé plus de 117 milliards d’euros de chiffres d’affaires soit plus du quart du commerce de détail français. Les 74 groupements coopératifs nationaux recensés par la FCA développent 124 enseignes nationales et fédèrent 28 910 entrepreneurs exploitant 37 150 points de vente.

Contact Presse :

Fédération des enseignes du Commerce Associé
Ludivine Rouzès – Relations presse et communication
01 44 37 02 00 – lrouzes@fca-commerce-associe.fr

________________________________________
[1] Enquête réalisée en novembre 2009 auprès d’un panel représentatif de 20 groupements membres de la FCA représentant plus de 7 600 points de vente.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top