Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Témoignage de Nicolas Durand, courtier Aximotravo à Brive-la-Gaillarde

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Nicolas Durand a rejoint le réseau de courtiers en travaux Aximotravo à Brive-la-Gaillarde au printemps dernier. Pour Toute la Franchise, il a accepté de revenir sur son intégration au sein du réseau.

Nicolas Durand, franchisé AximotravoToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nicolas DURAND : j'ai 32 ans et je suis courtier en travaux indépendant pour AXIMOTRAVO depuis le 2 avril dernier. Avant cette nouvelle aventure, j'ai travaillé 11 ans dans 3 bureaux d'études différents, en aménagement intérieur de divers locaux. Dans la continuité de ma carrière, je me suis installé en tant que courtier en travaux indépendant.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

ND : Pour moi, la clé de la réussite a toujours été le travail en équipe, j'en suis convaincu. Sans mes anciens collègues de travail, je ne serais jamais devenu ce que je suis aujourd'hui. Par conséquent, choisir une franchise pour me lancer en indépendant me paraissait le plus logique, à condition que ce dernier ne soit pas un groupe sans aucune éthique.

Je me suis donc renseigné sur plusieurs franchises, j'en ai rencontré 3 et AXIMOTRAVO a été une évidence. C'est ce réseau qui m'a rassuré autant sur les différents points financiers que sur les perspectives d'évolution pour ma société. De plus, les gens rencontrés lors de mes différents entretiens ont été accueillants et professionnels.

Dernier point, le fondateur du réseau était capable de me sortir tous les noms de ses franchisés sans avoir d'hésitation. Celui de la franchise concurrente n'avait pas cette qualité. Un petit détail qui pour moi a fait partie de mon choix final.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

ND : Oui, le courtage en travaux est dans la lignée de mon parcours professionnel : 5 ans technicien bureau d'études en aménagement naval, 2 ans chef de projet en agencement d'hôtel de luxe, et pour finir, 4 ans en tant que chargé d'affaires en aménagement intérieurs de magasins et restaurants. J'ai donc toujours eu un pied dans le bâtiment.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

ND : Au lancement de mon entreprise, AXIMOTRAVO m'a fortement conseillé pour pouvoir démarrer mon activité en toute sérénité. Comme beaucoup, j'ai eu des moments de doute et de stress liés à ce côté indépendant. Mais AXIMOTRAVO a répondu présent pour faire disparaitre mes incertitudes et mes inquiétudes. Aujourd'hui, lorsque j'ai encore des interrogations diverses, il y a une présence continue comme au premier jour.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

ND : Absolument, j'ai eu la formation attendue: commerciale, juridique...

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

ND : Jusqu'à présent, ce dernier a répondu à toutes mes attentes. Et le futur me parait très prometteur.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

ND : Absolument. Les jeunes arrivés ont un courtier référent sur lequel s'appuyer. Il s'agit d'un courtier du réseau expérimenté, implanté dans un secteur géographique proche du nôtre. Pour ma part, mon référent est M. Ludovic Oliveira, basé à Limoges. Très régulièrement, il réunit 4 à 5 courtiers sur une journée pour pouvoir passer un moment d'échanges professionnels très utile pour chacun d'entre nous. Nous sommes tous différents et par conséquent, très complémentaires, rendant ces réunions intéressantes et enrichissantes.

Autre exemple d'esprit d'équipe, je suis très proche géographiquement du courtier de Périgueux. Il nous arrive parfois de nous transmettre des dossiers s'il nous semble difficile de satisfaire le futur client.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

ND : Cela ne fait que 4 mois que je suis installé donc cette question est un peu prématurée. Pour autant, j’ai déjà signé des affaires et encaissé des commissions ! En revanche, mon prévisionnel pour la fin 2018 est très bon et entièrement réaliste (beaucoup de devis sur le point d'être validés). Quant aux perspectives pour l'année 2019, elles sont déjà excellentes !

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

ND : Beaucoup de partenariats avec des professionnels de l'immobilier, un peu de publicité, essayer de se faire connaitre pour que les "recommandations" se développent rapidement. Les réseaux sociaux ne fonctionnent également pas trop mal...

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

ND : Oui. Tous nos clients aiment être écoutés, conseillés et rassurés par de vrais professionnels. Ils attendent également beaucoup de réactivité de notre part. Il faut savoir se mettre à la place de chaque personne et ne pas ne oublier une seule chose, leur projet reste le plus important.

Le métier de courtier en travaux n'est pas forcément bien connu (du moins dans mon secteur géographique). Les clients apprennent à le découvrir et à l'apprécier à sa juste valeur. Le concept est réellement bien positionné pour tous ces points.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

ND : Dans l'ensemble, mon analyse préliminaire est très proche du vécu sur le terrain.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

ND : J'aurais certainement réussi à créer une société mais avec de nombreuses difficultés :

  • Sur la création de ma société, j'aurais été seul et ce n'est pas toujours simple.
  • Sur le point financier et juridique. AXIMOTRAVO m'a permis d'avoir une base de données juridiquement fiable pour mener à bien mon métier. Seul, j'aurais dû tout créer moins même, et par conséquent avancer beaucoup d'argent...

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

ND : Sans la moindre hésitation

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

ND : Si vous êtes certain de vouloir devenir courtier en travaux, prenez le temps de choisir la franchise avec laquelle vous serez liés. Ne prenez pas à légère cette décision, elle sera décisive pour votre future vie professionnelle et personnelle. Allez de vous-même consulter les autres et vous verrez, votre regard se tournera vite vers AXIMOTRAVO...


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !