logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Eliane Lubet

ANNE ELENA BEAULIEU

Eliane Lubet

Fondatrice d'Anne Elena Beaulieu

Franchise ANNE ELENA BEAULIEU

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1994
  • - Date de lancement de la franchise : 2006
  • - Nombre d’implantations : 10
Créer une surveillance par email

Interview de Eliane Lubet

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Eliane Lubet a créé les agences matrimoniales Anne Elena Beaulieu il y a plus de 20 ans. Depuis, son mari et elle ont fait le choix de s’ouvrir à la franchise, pour assurer un développement optimal à leur groupe. Pour Toute la Franchise, elle revient sur cette décision et les avantages que présente son réseau pour les franchisés.

Toute la Franchise : Vous avez créé votre première agence matrimoniale en 1994. Pour quelles raisons, en 2006, avoir choisi de débuter un développement en franchise ?
Eliane Lubet :
Nous avions ouvert plusieurs agences, en France, la gestion des salariés éloignés géographiquement devenait très compliquée. Au démarrage des agences, nous n’avions nullement l’intention de créer un réseau. Mon mari et moi voulions garder nos agences en propre, mais nous avons finalement opté pour la franchise, afin de faciliter les choses.

TLF : Quels sont les atouts de votre groupe pour vos franchisés ?
E.L. :
Nos atouts principaux sont notre formation de quatre semaines durant lesquelles nous formons les franchisés à l’exploitation complète d’une agence. Les principaux points abordés durant cette formation sont les suivants : rédaction de petites annonces, prise de rendez-vous, vente des contrats d’adhésion, financement, organisation des rencontres, organisation de l’agence, informatique, juridique.
L’hébergement des franchisés pendant la période de formation est pris en charge par la franchise et la formation se déroule en Indre et Loire.

Le nom Anne Elena Beaulieu, ainsi que la notoriété qui l’entoure, plait également beaucoup aux personnes (franchisés comme clients). C'est très rassurant parce que synonyme d’une personne.

Et puis, bien sûr, le concept lui-même. Les franchisés n’ont pas de bureau, vont visiter directement les prospects à leur domicile, suite à un appel téléphonique de ces derniers, qui se concrétise par un rendez-vous, afin d’éviter que ces derniers ne changent d’avis au dernier moment. C’est une démarche difficile que de pousser la porte d’une agence matrimoniale. Ce concept de visite à domicile génère très peu de perte de prospects.

TLF : Quels profils de candidats recherchez-vous pour rejoindre votre réseau ?
E.L. :
Des personnes très investies, très motivées et qui sont prêtes à travailler ! Les franchisés viennent d’horizons divers, En préambule, j’insiste sur le fait que cette profession est rémunératrice, à condition de travailler et de s’investir dans son travail.

TLF : Comment gérez-vous leur recrutement ?
E.L. :
Quand une candidature me parvient, je téléphone au candidat à la franchise pour lui expliquer notre concept, puis je lui faire parvenir une plaquette d’information. Si elle est intéressée, nous fixons un rendez-vous physique au cours duquel je lui remets le DIP et nous enclenchons ensuite toutes les démarches. Je n’envoie jamais de plaquette directement, sans contact téléphonique au préalable.

TLF : Quand un franchisé vous rejoint, au bout de combien de temps peut-il espérer une rentabilité ?
E.L. :
Dès le premier mois, s’il applique nos méthodes, travaille et fait preuve de dynamisme ! Une franchisée du groupe s’est implantée dans le Var en juin. Dès son premier mois d’activité, elle a bien travaillé, est parvenue à avoir de bons retours sur les petites annonces qu’elle a insérées dans la presse.

TLF : Faites-vous face à une importante concurrence de la part d’internet ?
E.L. :
Internet n’est pas un concurrent, au contraire ! Je souhaite vraiment que tous ces sites perdurent car ils sont pourvoyeurs de prospects. Toutes les internautes qui se font « promener » sur internet, avec de fausses promesses, des profils inexistants ou des gens déjà en couple, finissent par revenir chez nous, rassurées par notre sérieux et notre professionnalisme. Je ne vois pas du tout internet comme un concurrent !

TLF : Quelles sont vos perspectives de développement à ce jour ?
E.L. :
Notre objectif est de parvenir à des implantations dans chaque département français. Nous envisageons également de débuter un développement dans les pays limitrophes francophones. Nous pourrions donc prochainement nous implanter en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ANNE ELENA BEAULIEU

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top