logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise HISTOIRE DE FORMES®
franchise HISTOIRE DE FORMES®

Habille les femmes en formes du 44 au 60

Franchise Prêt à porter

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Elle voit les choses en grand !

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Lancé à Nantes en 2004 et développé en franchise depuis 2009, le concept a de quoi séduire une clientèle déçue de la vente par correspondance (où on ne peut essayer) et des grandes enseignes aux produits souvent mal coupés et de confection médiocre.

« Notre stratégie commerciale est donc de proposer une gamme très large de produits féminins adaptés aux différentes morphologies de nos clientes avec une offre de prix attractive : jeans à 45 euros, tunique de 39 à 59 euros, manteaux de 120 à 250 euros par exemple », explique la créatrice du réseau, Claire Lartaud.
Vivant, le réseau propose également un service de location d’habillés de grande taille (robes de cocktail, robes fantaisistes…) à prix tout doux, organise des séances de conseil en image et des défilés de mode grandeur nature.

Déjà présent en franchise en Suisse à Yverdon-les-Bains depuis mai dernier, Histoire de Formes vient d’ouvrir une 2è franchise à Rueil-Malmaison fin septembre et une 3è à Langon du côté de Bordeaux. Et le développement ne fait que commencer : « Sur le plan national, nous cherchons à nous implanter en franchise dans les grandes agglomérations mais aussi dans les villes de 30 à 50.000 habitants où l’accès à un local commercial est plus abordable ».

Pour être un bon franchisé Histoire de Formes il faut posséder le sens du commerce, l’esprit managérial et une motivation à toute épreuve. Le profil idéal pour le franchiseur serait une personne d’environ la quarantaine, ancien salarié qui cherche une reconversion professionnelle. « Nos candidats doivent bien sûr avoir du goût pour les vêtements et l’harmonie des couleurs même si nous assurons une formations spécifique dispensée par une agence spécialisée dans le conseil en image. ». Claire Lartaud insiste sur le fait que le franchisé ne doit pas travailler solo. « Nous avons décidé de confier chaque recrutement de nos futurs franchisés à un cabinet spécialisé, entre autres, dans le textile (Cadr’avenir à Nantes) afin de valider en toute dernière décision notre choix de candidats. Notre réseau repose certes sur des produits adaptés mais avant tout sur des humains ».

Histoire de Formes apporte à ses franchisés une large gamme de produits mais surtout des fournisseurs testés dans sa boutique pilote à Nantes.
« Grâce aux quantités commandées, nous avons des remises accordées par nos fournisseurs. La collection Histoire de Formes fabriquée en interne nous permet de compléter notre gamme de produits que nous ne pouvons trouver autrement. La mise en place du service de location d’habillés est centralisée et mis à la disposition chaque franchisé ». Avant l’ouverture, les candidats à la franchise bénéficient d’une assistance en matière de recherche d’emplacement, de financements par le biais de montage de dossiers pour les aides publiques et/ou privées.

« Nous travaillons avec le candidat le montage du dossier financier et l’assistons lors de sa rencontre avec le banquier afin que ce dernier connaisse la tête de réseau ». Peu de temps avant l’ouverture, le franchisé bénéficie d’une formation à la fois théorique et pratique de 5 jours dans la boutique pilote à Nantes et un accompagnement sur place le jour 3.

Le droit d’entrée est de 7.500 euros, l’apport personnel de 30 à 50.000 euros, la redevance pub représente 1% du CA, 3 à 4% pour les royalties.
Et après 2 ans d’activité, une boutique avec une surface commerciale de 50 m2 peut espérer un chiffre d’affaires de 150.000 euros environ.


Claire Lartaud, Fondatrice d'HISTOIRE DE FORMES

Article paru dans Entreprise et Franchise de Septembre 2010


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU HISTOIRE DE FORMES®

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top