logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le secteur des animaux de compagnie ne connait pas la crise

Un foyer sur 2 possède un animal de compagnie...

Publié le

En France, près d'un foyer sur deux (48,7 %) a un animal de compagnie. Au total on estime qu'en 2012, les Français dorlotaient à la maison quelque 59 millions d'animaux de compagnie. Un chiffre impressionnant qui signe un marché tout aussi impressionnant !

Le secteur des animaux de compagnie ne connait pas la crise. Selon les chiffres Promojardin, le chiffre d'affaires enregistré par ce secteur est en constante évolution. Il est ainsi passé de 3,199 milliards en 2006 à 4,179 milliards en 2012 (+ 5 % par rapport à 2011). Au hit parade des animaux les plus générateurs de chiffre d'affaires, si les chiens (1,718 milliard d'euros en 2012) sont au coude à coude avec les chats (1,722 milliard d'euros en 2012), les chats gagnent sans cesse du terrain (+ 26 % en 5 ans contre + 9 % sur 5 ans pour les chiens).
Loin derrière, le marché de l'aquariophilie (233 millions d'euros en 2012) est en perte de vitesse (- 4 % sur 5 ans). A l'inverse, la terrariophilie quoique moins important en CA (19 millions en 2012) explose littéralement depuis une poignée d'années : + 29 % en un an, + 121 % en 5 ans. Les autres animaux de compagnies que sont les petits mammifères (154 millions d'euros en 2012, - 7 % sur 5 ans), ou encore les oiseaux d'élevage (88 millions d'euros, - 16 % en 5 ans) perdent du terrain. Les Français leur préfèrent les oiseaux de la nature (70 millions d'euros en 2012, + 33 % sur 5 ans), ou encore les poissons de bassins (34 millions d'euros, + 14 % sur 5 ans).

Au total, le marché dans son ensemble pesait en 2012 4,179 milliards d'euros TTC (+ 5 % en un an et + 18 % en 5 ans).

Les grandes surfaces alimentaires dominent le marché

Au royaume des animaux de compagnie, le grand gagnant est sans conteste les grandes surfaces alimentaires qui détiennent à elles seules 54 % des parts de marché en 2012. Viennent ensuite les jardineries (15 %), les vétérinaires (11 %), les libres services agricoles (8 %), et les animaleries (5 %). Le reste des parts de marché sont détenues par les grandes surfaces de bricolage (2 %), les pharmacies (2 %), et le e-commerce (2 %). En 2012, l'évolution par circuit voit les animaleries (+ 8 %) et les libres services agricoles (+ 8 %) largement plus attractifs que les grandes surfaces alimentaires (+ 4 %). Les jardineries gagnent + 3 % et les grandes surfaces de bricolage 1 % seulement. Selon les estimations de Promojardin, le e-commerce fait en 2012 une percée fulgurante dans le secteur à + 25 % d'évolution, loin devant les vétérinaires (+ 7 %), et les pharmacies (+ 6 %).


Les animaux de compagnie en franchise

Peu de réseaux sont aujourd'hui développés sur le secteur des animaux de compagnie. Devant la suprématie des grandes surfaces alimentaires, les offres doivent de fait être franchement différenciantes pour être gagnantes !

Tel est le cas chez Tom&Co, l'enseigne d'animalerie, leader en Europe de l’alimentation et des accessoires pour animaux, développée en franchise depuis 1991. Avec ses 136 implantations en France, ce réseau d'origine belge propose la création de magasins spécialisés entre 400 et 800 m2. Le groupe a développé des marques propres (Pet's Budget, Tom&Co, Nutri Expert), pour répondre à la demande de ses clients. Chaque unité propose quelque 6 800 références de produits aux meilleurs prix, des conseils d’experts, la vente d’animaux et bien d’autres services (toilettage, gravure de médailles, etc.). Pour rejoindre Tom&Co, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 75 000 € (droit d'entrée 25 000 €, investissement global autour de 300 000 €). Un franchisé Tom&Co est avant tout un passionné d’animaux et un bon commerçant. Tom&Co compte sur l’ouverture d’une dizaine de magasins franchisés chaque année.

Un pari également réussi chez Husse, développé en franchise depuis 1996. Fort de 87 implantations en France, et d'un réseau de distributeurs de 180 personnes, ce réseau propose la livraison à domicile d'une offre diversifiée, innovante et de haute qualité qui s’étend de l’alimentation, à la litière pour chats en passant par une gamme de soins aux extraits naturels de plantes pour équidés. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 4 000 € (droit d'entrée 7 800 €, investissement global 15 000 €).

Face à Husse, Pet's Planet, lancé en franchise en 2006 (40 franchisés) a choisi de miser sur le haut de gamme et le conseil nutritionnel pour faire la différence. Les aliments livrés chez les particuliers sont ainsi garantis équilibrés, sans OGM, ni colorants, ni conservateurs. Le réseau commercialise également des gammes d'accessoires pour les chiens et les chats (Naturly's et EcoFlex). Pour rejoindre ce réseau, le créateur doit disposer d'un apport personnel minimum de 6 000 € (droit d'entrée 7 500 €, investissement global de 30 000 € à 120 000 € HT). En 2013, Pets Planet table sur le recrutement de 15 nouveaux franchisés.

 

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise ©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
1 commentaire
22/03/2015 20:48:28
-
Bernard Charles HUMBERT
dans le but de s'installer en France, nous recherchons un franchiseur dans ce domaine a vous de nous indiqués la région merci

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top