logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Comment faciliter les aspects administratifs de la vie des franchisés et, en même temps, permettre au franchiseur de fournir des ratios comparatifs de charge à son réseau ?

Publié le
Comment faciliter les aspects administratifs de la vie des franchisés et, en même temps, permettre au franchiseur de fournir des ratios comparatifs de charge à son réseau ?
Nous rappelons une des règles fixées par le Code de Déontologie Européen de la Franchise :

« Le franchisé devra :

fournir au franchiseur les données opérationnelles vérifiables
• afin de faciliter la détermination des performances et les états financiers requis pour la direction d’une gestion efficace. »

Le premier point concerne le franchisé qui doit communiquer « des données opérationnelles». Le second point concerne le franchiseur qui doit fournir des indicateurs de performance.
Les rédacteurs du code avaient même prévu le moyen pour réaliser cet échange : l’accès à la comptabilité puisque, toujours selon le Code de Déontologie :
« Le franchisé autorisera le franchiseur à avoir accès à ses locaux et à sa comptabilité à des heures raisonnables. »

Les rédacteurs n’avaient pas prévu que la technologie viendrait au secours de l’esprit du Code de Déontologie et faciliterait la vie de tout le monde : les obligations des deux acteurs allaient pouvoir être remplies sans que l’un n’ait à autoriser l’autre l’accès à sa comptabilité « à des heures raisonnables ».

La partie « ventes » est résolue depuis bien longtemps : les systèmes de caisse ou les logiciels de facturation « remontent », sans travail additionnel de saisie, les chiffres que le franchiseur peut analyser, comparer et restituer dans des délais très courts sous la forme de ratios comparatifs de performance.

Précieux et rapidement indispensable, car chaque franchisé peut comparer ses ratios à la moyenne du réseau, aux « x » meilleurs et aux « y » moins bons. Il se situe dans le réseau et sait où il doit intervenir pour améliorer ses ventes.

La partie « charges » est plus difficile à résoudre : il faudrait que tous les franchisés fournissent leurs factures au franchiseur, de manière homogène et en même temps. Impossible au quotidien car trop consommateur en temps pour le franchisé et nécessitant des outils de saisie identiques pour tous, alors que les experts comptables travaillent avec des logiciels différents.

La technologie, une deuxième fois, vient au secours des rédacteurs du Code de Déontologie, sous la forme du « scannage » des factures. De fait, la dématérialisation de toutes les factures à la portée des TPE et PME qui constituent l’essentiel du tissu des franchisés.

Le système est simple : une facture arrive, elle est scannée, archivée….. et ne sort plus jamais de son classeur.

Une fois sous forme électronique, franchisé et franchiseur ne s’en occupent plus : la facture est saisie par un prestataire, affectée au bon compte comptable et disponible pour être analysée, comparée et restituée dans des délais très courts sous la forme de ratios comparatifs de performance de charges. Tout comme les ratios de vente et surtout avec la même efficacité, le même confort et en plus, avec la réduction du travail de saisie, puisque le franchisé ne saisit plus ses factures !

Les avantages de ces nouveaux outils sont immenses, alors qu’ils ne coûtent que quelques dizaines d’euros par mois :

Le franchisé
- réduit sa charge de travail
- a accès à ses propres chiffres dans des délais extrêmement courts
- peut situer ses performances, tant en ventes qu’en charges, par rapport aux autres franchisés du réseau
- conserve, bien entendu, le choix de son expert comptable

Le franchiseur
- fournit à chaque franchisé un vrai outil de pilotage de son activité
o les indicateurs comparés de performance de vente
o les indicateurs comparés de charges
- dote ses animateurs des mêmes outils : ils peuvent accompagner le franchisé dans son diagnostic et dans la définition des actions correctives
- renforce son rôle d’organisateur de réseau

Seule entorse au Code de Déontologie ? L’accès à la comptabilité peut se faire à des « heures non raisonnables ». Mais qui s’en plaindrait, l’informatique travaille pendant que les hommes dorment !


Gilbert MELLINGER
EPAC INTERNATIONAL
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top