logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Le marché de la livraison à domicile alimentaire dépasse le drive

La livraison alimentaire à domicile : un levier de croissance pour la restauration

Publié le

Estimé à 3,3 milliards d’euros en 2018 selon le cabinet Food Service Vision, qui prévoyait une croissance du marché de 20% par an entre 2018 et 2022, le marché de la livraison alimentaire à domicile a littéralement explosé avec la pandémie de Covid-19, au point de dépasser aujourd’hui celui du drive. Le point sur ce marché, aujourd’hui indispensable levier de croissance pour les restaurateurs.

Le marché de la livraison à domicile alimentaire dépasse le drive

Le marché de la livraison à domicile représente 10 milliards d’euros

En 2018, près de 50% des Français s’étaient déjà fait livrer à domicile ou au bureau. Dans le détail, il s’agissait surtout de millenials (2 sur 3) ainsi que 84% des 18-24 ans. A contrario, les plus de 45 ans ne représentaient qu’une portion congrue de ces commandes de livraison alimentaires à domicile.

Cependant, depuis la pandémie de Covid-19, la livraison à domicile a enregistré une croissance considérable. Ainsi, aujourd’hui, ce sont 60% des Français, et 20% des plus de 45 ans, qui ont intégré la livraison alimentaire à domicile à leurs habitudes.

Dès lors, le marché représentait :

  • 3,3 milliards d’euros en 2018 ;
  • 5 milliards d’euros en 2020, soit une croissance réelle de 47% sur deux ans (contre une croissance prévisionnelle de 20% par an).

Selon le panéliste IRI, le marché de la livraison alimentaire a ainsi atteint plus de 10 milliards d’euros et dépasse donc le drive.

La livraison à domicile : un levier de croissance pour la restauration

Ainsi, avec 3 commandes passées chaque seconde et près de 3 commandes par mois en moyenne pour les personnes ayant recours au dispositif, la livraison à domicile représente désormais 20% du chiffre d’affaires de la restauration.

Et ce, d’autant plus que les dépenses des Français sur les plateformes de livraison à domicile ont été multipliées par 2,4 en 2021 par rapport à 2020.

Si certains en doutaient, il est donc désormais évident que la livraison à domicile est devenue un levier de croissance indispensable pour les acteurs de la restauration. Selon les spécialistes du secteur, le fait d’intégrer la livraison permettrait en moyenne aux restaurateurs, selon les agglomérations et les plateformes utilisées, d’augmenter de 20% à 40% leur chiffre d’affaires.

A noter : les pizzas représentent encore 26% des livraisons alimentaires à domicile contre seulement 10% pour la cuisine asiatique, 7% pour le fast-food, 7% pour les sandwiches (burgers, paninis, kebabs), 4% pour la cuisine indienne et pakistanaise.

Un marché dominé par les plateformes de livraison

En 2019, seulement 1 commande sur deux passait par les plateformes (le reste étant composé de commandes en direct par téléphone et de commandes via le site internet des restaurants) ; en 2022, 7 commandes sur 10 sont passées par les plateformes.

Ces dernières se sont donc véritablement imposées, suite à la pandémie de Covid-19, comme les partenaires indispensables des acteurs de la restauration pour bénéficier de l’essor de la livraison alimentaire à domicile.

Et ce, d’autant plus qu’elles permettent aux restaurateurs de bénéficier des avantages de la livraison sans avoir à supporter les charges afférentes (embauche de livreurs, constitution et entretien d’une flotte de véhicules, etc.).

A noter : Les leaders du secteur sont UberEats (avec 225.000 utilisateurs quotidiens), loin devant ses concurrents Deliveroo (54.000 utilisateurs quotidiens) et JustEat (24.000 utilisateurs quotidiens).

La livraison à domicile : des enjeux pour évoluer

Toutefois, si la livraison à domicile semble entrée dans les mœurs, il reste des consommateurs récalcitrants. Ainsi, 70% des non utilisateurs jugent la livraison alimentaire à domicile via des plateformes néfaste pour la planète du fait des nombreux emballages utilisés tandis que 65% jugent qu’elle encourage l’exploitation des livreurs. Enfin, 61% des non utilisateurs estiment que la livraison de repas à domicile encourage la malbouffe et l’obésité.

Le marché doit donc s’adapter et évoluer dans les années à venir pour faire face à ces trois enjeux, qui s’inscrivent dans une politique RSE forte :

  • Responsabilité environnementale ;
  • Responsabilité sociale ;
  • Responsabilité sociétale.

Outre des initiatives locales de livraison éthique et éco-responsable, les franchises de restauration ainsi que les restaurateurs ont donc tout intérêt à penser la livraison à domicile de demain, en fonction de ces enjeux RSE, pour répondre aux attentes du marché et se démarquer.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5,0/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top