logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Reconversion architecte d’intérieur : quelles solutions ?

Formations et alternatives en franchise pour se reconvertir comme architecte d’intérieur

Publié le

Le marché de la décoration représente entre 16 et 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année en France. Et ce, avec une croissance annuelle comprise entre 3% et 5%. Et si la décoration intérieure est bien souvent prise en charge par les consommateurs eux-mêmes, pour l’organisation des espaces, ils sont nombreux à solliciter les services de professionnels : courtiers en travaux et architectes d’intérieur en premier lieu. Alors comment faire pour changer de métier et devenir architecte d’intérieur ? Eléments de réponse.

Reconversion architecte d’intérieur : quelles solutions ?

Architecte d’intérieur : une profession non réglementée

Si le métier d’architecte est réglementé, ce n’est pas le cas du métier d’architecte d’intérieur. En effet, même si son métier diffère grandement de celui du décorateur d’intérieur, les deux sont souvent confondus et, de fait, aucun des deux métiers n’est soumis à une réglementation particulière.

Pourtant, le métier d’architecte d’intérieur requiert des compétences et connaissances spécifiques puisqu’il a pour mission d’organiser des espaces de manière ergonomique et esthétique tout en étant en mesure de superviser les travaux. Il doit donc :

  • Être capable de comprendre l’utilisation qui est faite d’un lieu, qu’il s’agisse d’un lieu d’habitation ou de travail, afin de concevoir une organisation optimale de l’espace, la bonne circulation des usagers, gérer les apports de lumières, les questions d’isolation thermique ou acoustique entre les pièces, etc.
  • Être créatif pour concevoir des espaces élégants et stimulants en accord avec l’esthétique voulue par ses clients. Et ce, en faisant parfois preuve d’innovation.
  • Connaître les règles applicables en matière d’électricité, de plomberie, d’accessibilité, etc. afin de piloter efficacement les artisans qui effectuent les travaux lors de la mise en chantier du projet de rénovation intérieure.

Les formations pour devenir architecte d’intérieur

C’est justement pour permettre à celles et ceux qui souhaitent devenir architectes d’intérieur qu’il existe différentes formations, de niveau Bac+3, Bac+4 et Bac+5. Et ce afin qu’ils acquièrent toutes ces connaissances et compétences.

Les formations de niveau bac + 3

  • DN MADE mention espace
  • DN MADE mention événement

Les formations de niveau bac + 4

  • Architecte d'intérieur - designer (ESAM)

Les formations de niveau bac + 5

  • DSAA Design mention espace
  • DNSEP option design
  • Architecte d'intérieur (académie Charpentier)
  • Architecte d'intérieur (ESAIL)
  • Architecte d'intérieur (Penninghen)
  • Architecte d'intérieur - designer (Camondo)
  • Architecte d'intérieur - designer produit (école bleue)
  • Diplôme national supérieur des arts décoratifs (ENSAD)

Toutes ces formations permettent d’obtenir des certifications et titres professionnels inscrits au RNCP et donc reconnus. De ce fait, les formations peuvent être potentiellement financées par le CPF ainsi que les éventuels organismes dédiés à la formation professionnelle et à la reconversion.

Toutefois, dans la mesure où la profession n’est pas réglementée et où, une fois formé, il faudra encore trouver un emploi ou créer son entreprise dans l’architecture d’intérieur puis prospecter, construire un portefeuille client, faire ses preuves, etc. Il peut être pertinent de choisir une alternative à ces formations, parfois très coûteuses, et dont l’issue est incertaine. Il s’agit de la création d’entreprise en franchise.

La franchise pour devenir architecte d’intérieur

Quel que soit le métier dans lequel on souhaite se reconvertir, la franchise offre de nombreux avantages. En effet, créer son entreprise en franchise permet de bénéficier :

  • D’une formation initiale complète au cours de laquelle le franchiseur transmet au franchisé non seulement les compétences nécessaires à la gestion d’une entreprise (prospection, vente, gestion de la relation client, gestion financière, administrative et comptable, marketing, communication, management, etc.) mais aussi les connaissances et compétences relatives au futur métier exercé. En l’état, l’architecture d’intérieur.
  • D’un accompagnement lors de la création de l’entreprise mais aussi lors du démarrage de l’activité (communication de lancement, premiers rendez-vous clients, etc.) ainsi que tout au long du contrat. Et ce, afin de garantir la réussite puis la pérennité de chaque franchisé. Le franchiseur a tout autant intérêt au succès des franchisés que les franchisés eux-mêmes.
  • D’une marque, d’une notoriété auprès des consommateurs. Si, demain, vous souhaitiez créer un fast-food de burgers sans enseigne, vous devriez vous battre pour vous faire connaître. Si vous optiez pour une grande enseigne connue et reconnue, les clients viendraient directement à vous. C’est exactement la même chose pour l’architecture d’intérieur : le fait d’intégrer une enseigne vous permet de plus facilement acquérir vos premiers clients et de plus facilement convaincre ces derniers de vous faire confiance. Ils sont rassurés par une marque connue et reconnue.

C’est d’autant plus vrai pour une reconversion comme architecte d’intérieur qu’il existe de nombreuses enseignes, chacune positionnée sur un créneau spécifique afin de correspondre à une grande variété de profils.

En effet, parmi les franchises d’aménagement de l’habitat, on compte :

  • Les franchises de courtage en travaux : plutôt destinées aux profils de terrain, aimant piloter des chantiers, s’impliquer dans l’aspect opérationnel de l’architecture d’intérieur.
  • Les franchises d’agencement intérieur et de rénovation : plutôt destinées aux profils qui aiment concevoir de A à Z les projets.
  • Les franchises de home staging : pour les profils qui aiment rester au contact des clients et prendre un projet en charge complètement, avec des résultats rapidement visibles.
  • Etc.

Vous pouvez également consulter notre article de conseil : Choisir sa franchise décoration-meubles si vous ne savez pas encore quoi choisir comme métier dans ce secteur d’activité.

Vous savez désormais comment vous reconvertir comme architecte d’intérieur. Alors n’hésitez pas à consulter nos différents articles de conseils pour pouvoir choisir la bonne franchise et commencer votre nouvelle vie.

Mercredi 30 juin, participez au Franchise Day, une journée de webinars dédiée aux enseignes de l'habitat et du bâtiment, et soyez le prochain à créer votre entreprise en franchise sur ce marché porteur !


FRANCHISE DAY - Habitat et Bâtiment

Mots clés : Franchise Day
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top