logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Choisir sa franchise de sushi

3 critères pour choisir sa franchise de restaurant japonais

Publié le

Vous êtes amateur de japan food, vous souhaitez changer de vie et ouvrir un restaurant, vous souhaitez surfer sur la tendance des sushis, vous souhaitez créer votre entreprise en franchise pour bénéficier d’une marque reconnue et d’un accompagnement ? Voici 3 critères pour choisir sa franchise sushis.

Choisir sa franchise de sushi

Sushi exclusivement ou cuisine asiatique ?

Il existe deux types de franchises de sushi : celles qui misent exclusivement sur la cuisine japonaise et celles qui proposent une restauration asiatique plus large, incluant la cuisine japonaise.

Les premières surfent sur la tendance des sushis, arrivée en France à la fin des années 90 et qui ne semble pas s’essouffler, la France restant le premier pays à consommer ce plat en Europe.

Choisir une franchise de sushi exclusive apparaît donc indéniablement comme une bonne solution pour ouvrir un restaurant rentable avec un trafic récurrent.

Toutefois, le marché évolue. « Longtemps dominées par les plats chinois ou japonais, les saveurs d’Asie empruntent désormais à des horizons plus variés. Entre 2013 et 2018, The NPD Group enregistre une croissance de 28 % des commandes de plats principaux asiatiques —hors chinois et japonais. » détaille l’institut spécialisé dans les études marketing.

Ainsi, il existe aujourd’hui également des franchises de sushis généralistes, qui proposent une large gamme de produits asiatiques. Et ce, afin de maximiser le potentiel de chiffre d’affaires avec une offre plus large. Ces franchises n’étant pas spécialistes, le sushi n’est donc pas le produit phare qui attire la clientèle mais seulement un segment d’une offre plus globale. Ainsi, choisir entre une franchise de sushi spécialiste ou une franchise de sushi généraliste revient à choisir entre marché de niche et marché généraliste.

Il existe enfin une alternative à ces deux positionnements : la cuisine Nikkei, ou nippo-péruvienne. Portée à l’origine par le chef japonais Nobu Matsuhisa, qui a commencé sa carrière au Pérou, cette cuisine métisse a conquis le monde et se développe aujourd’hui en franchise pour faire découvrir aux consommateurs des saveurs épicées, fraîches et colorées.

Sushi premium ou mass market ?

Face à cet engouement sans faille des consommateurs français pour la japan food, la grande distribution s’est évidemment emparée du marché pour proposer dans ses établissements des corners, des kiosques et même une offre en rayons.

Dès lors, les franchises de sushis se sont adaptées à cette nouvelle concurrence en optant pour deux positionnements opposés : une offre premium d’un côté, une offre mass market de l’autre.

  • Choisir une franchise de sushis premium suppose une cuisine, du personnel formé, des produits plutôt haut-de-gamme et une communication séduisante. En contrepartie, les prix de vente sont plus élevés et la clientèle, à fort pouvoir d’achat, fidèle.
  • Choisir une franchise de sushis mass market suppose des prix de vente moindres, un positionnement ciblant plutôt les jeunes de 20 à 34 ans (plus gros consommateurs de sushis en France) et des volumes de vente importants. En revanche, la clientèle est potentiellement moins fidèle, puisque l’offre entre en concurrence avec celle de la grande distribution. A noter : certaines franchises de sushis mass market permettent d’ouvrir un établissement sans cuisine : les produits étant confectionnés dans des laboratoires centralisés gérés par la tête de réseau.

Les deux positionnements présentent donc leurs avantages et inconvénients ; aucun n’est meilleur que l’autre : les deux sont rentables en franchise. Le choix est plus une question d’affinités personnelles et de contraintes associées (cuisine ou pas).

L’apport personnel : un critère de choix

Enfin, le dernier critère pour choisir une franchise sushi est l’apport personnel. En effet, si certaines enseignes sont accessibles avec 60.000€ d’apport, d’autres exigent un investissement plus important, pouvant aller jusqu’à 100.000€. Ainsi, c’est ce critère qui doit en dernier lieu guider le choix de l’enseigne : il est en effet risqué d’augmenter fictivement son apport personnel en empruntant massivement.

Vous disposez maintenant de toutes les clés pour choisir votre franchise sushi. Pensez donc à consulter sur notre plateforme la liste des enseignes qui recrutent.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5,0/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top