logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Quelle différence entre franchise et création d’entreprise ?

Publié le

Pour devenir franchisé, il faut créer une entreprise. A ce titre, il n’y a pas de différence entre franchise et création d’entreprise. Toutefois, le cadre de la franchise induit quelques différences par rapport à une création d’entreprise hors franchise : la transmission d’une licence de marque et d’un savoir-faire ainsi que l’assistance au franchisé.

Quelle différence entre franchise et création d’entreprise ?

Transmission d’un savoir-faire

Les réseaux de franchise assurent une formation initiale aux franchisés leur permettant d’acquérir le savoir-faire de l’enseigne, le nouveau métier ainsi que des compétences et connaissances concernant la gestion d’entreprise, le management, la gestion des ressources humaines, la relation commerciale, la prospection, etc.

L’assistance au franchisé

Les réseaux accompagnent généralement les franchisés dans l’élaboration du business plan, la recherche de financements, la recherche d’un local commercial, le recrutement des premiers salariés, la communication de lancement de l’activité, etc. De nombreuses enseignes mandatent en outre des équipes pour assister le franchisé lors de l’ouverture de son point de vente.

Mais surtout, le franchiseur a, depuis la loi Doubin de 1989, une obligation d’assistance. Il doit assurer une assistance permanente au franchisé dans la mise en œuvre du concept et du savoir-faire, tout au long du contrat de franchise.

Propriété des biens

Le franchisé est un commerçant indépendant juridiquement de l’enseigne à laquelle il adhère. Dès lors, il est pleinement propriétaire de son stock et de son matériel.

Chiffre d’affaires et redevances

Lors d’une création d’entreprise en franchise, plusieurs types de redevances impactent le budget des entrepreneurs :

  • La redevance initiale forfaitaire, également appelée droits d’entrée, versée à la signature du contrat de franchise pour couvrir, notamment, la formation initiale.
  • Des redevances périodiques qui couvrent l’assistance du franchiseur, la licence de marque ainsi que la publicité effectuée par l’enseigne.

Le statut des entrepreneurs

Pour devenir franchisé, il est donc nécessaire de créer une entreprise. Cette entreprise peut prendre diverses formes juridiques : entreprise individuelle (EI), entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EIRL), société à responsabilité limitée (SARL), entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), société par actions simplifiée (SAS), société par action simplifiée unipersonnelle (SASU), etc.

L’info en plus :

Auto-entrepreneur n’est pas un statut juridique, c’est un régime spécifique destiné aux entrepreneurs individuels dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain plafond. Sur ces questions, n'hésitez pas à consulter notre fiche pratique : Choisir le statut juridique pour sa franchise.

En définitive, donc, devenir franchisé, c’est créer une entreprise en étant accompagné. Si vous souhaitez devenir franchisé, pensez à consulter notre fiche pratique : Choisir sa franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top