Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Journée internationale des cuisiniers, le 20 octobre : opportunités du marché de la restauration et les franchises pour se lancer

Chiffres clés du marché de la restauration et franchises pour ouvrir son établissement

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Notez-le dans votre agenda, le 20 octobre 2019, c’est la Journée internationale des cuisiniers, qui met à l’honneur une profession trop souvent décriée pour sa difficulté. À cette occasion, nous nous penchons sur le secteur de la restauration en France et nous vous présentons quelques franchises aux côtés desquelles vous lancer.

La Journée internationale des cuisiniers, un évènement reconduit depuis plus de 15 ans

La première édition de la Journée internationale des cuisiniers a été lancée en 2004 par le célèbre chef cuisinier sud-africain, Bill Gallagher. Son but ? Rendre hommage au métier de cuisinier et à tous ces professionnels qui donnent chaque jour le meilleur d’eux-mêmes pour ravir nos papilles dans leurs établissements. Les Word chefs days ont aussi pour ambition de rappeler à quel point il est essentiel de transmettre les connaissances et les savoir-faire à la nouvelle génération.

Temps forts de la Journée internationale des cuisiniers, les ateliers pédagogiques organisés à destination des enfants, pour leur apprendre l’importance d’une alimentation saine et équilibrée. Le thème retenu cette année s’intitule d’ailleurs « How Healthy Food Works ». Vous retrouverez sur le site officiel de la Journée mondiale des cuisiniers la liste des célébrations culinaires qui se tiendront partout dans le monde.

Le marché de la restauration en France en 2019

Le marché français de la restauration tient la forme, comme le révèle son chiffre d’affaires : 51.7 milliards d’euros l’an passé. Selon le cabinet Gira Conseil, il a ainsi progressé de 4.73 %, et la barre symbolique des 10 milliards de repas pris hors domicile a été dépassée. Ainsi, 6 % des Français se rendent au restaurant au moins une fois par semaine et 6 % également à y manger au moins une fois par an. Le prix du ticket moyen repas (TMR) s’élève à 26.60 €.

Un segment fait figure de locomotive pour le secteur dans son ensemble : celui de la restauration rapide. Il représente en effet 62.9 % des parts de marché, et une progression en valeur de + 160 % en 10 ans ! 57 % des Français affirment ainsi aimer manger dans un fast-food en 2019.

Mais fast-food ne rime pas nécessairement avec junk-food, car nous sommes en effet de plus en plus nombreux à accorder de l’intérêt aux produits sains, sans gluten, bio et aux super aliments. 50% des consommateurs sont donc prêts à faire attention à ce qu’ils mangent, 21 % se déclarent consom’acteurs et 83 % préfèrent se rendre dans des restaurants proposant de la cuisine maison. À noter également que 82 % des millenials optent pour des établissements avec une carte locale et de saison. 

Les tendances de la restauration

Comme tous les secteurs des biens et services, la restauration n’échappe pas au virage du digital. Internet est donc au cœur de la consommation actuelle, qu’il s’agisse de se forger un avis sur un établissement, ou de partager ses expériences sur les réseaux sociaux. 83 % des consommateurs consultent ainsi des avis avant de se rendre dans un restaurant et 80 % prennent leur plat en photo pour le diffuser sur Facebook ou Instagram.

Autre changement sur le secteur de la restauration, l’accélération dans le processus de commande. Une tendance qui se traduit par le développement du paiement sans contact, de la réservation en ligne ou de la livraison à domicile en temps limité.

Ultime bouleversement majeur, l’attente des consommateurs quant à une offre multi-moments, qui ne se limite plus simplement aux petit déjeuner, déjeuner, dîner. Nous désirons en effet pouvoir nous offrir un snacking complet à tout moment de la journée, ce qui inclue l’après-midi et l’apéritif.

Avec quelles franchises se lancer sur le secteur de la restauration ?

Les concepts ne manquent pas pour investir le marché de la restauration, vous trouverez donc forcément une franchise adaptée à vos envies et à votre budget.

Des exemples de franchises pour se lancer dans la restauration à thème :

À la table Pierrade® : se développant en licence de marque, l’enseigne À la table Pierrade garantit une forte rentabilité des restaurants grâce à un temps de cuisson maîtrisé par les clients et l’absence de personnel qualifié. Le concept est accessible moyennant un apport personnel de 50 000 € et un droit d’entrée de 20 000 €.

Hippopotamus : spécialiste de la viande grillée depuis 1968, Hippopotamus a été la première chaîne de restauration à thème en France. Après avoir ouvert plus de 130 points de vente dans tout l’Hexagone, l’enseigne s’offre une nouvelle identité visuelle et ouvre un nouveau concept de steak house à la française. Apport personnel : 100 000 €, droit d’entrée : 50 000 €.

Des exemples de franchise pour ouvrir un restaurant de cuisine du monde :

Pitaya : la street food thaïlandaise est mise à l’honneur dans ces restaurants à la décoration moderne, qui invitent au voyage et au dépaysement. Au menu, une cuisine savoureuse, délicatement relevée et préparée minute sous les yeux du client. Apport personnel : 100 000 €, droit d’entrée : 35 000 €.

Woko : on reste en Asie du Sud-Est et dans l’univers de la cuisine de rue avec Woko, franchise de cuisine vietnamienne. La rentabilité de l’activité est assurée par la commande au comptoir, la vente sur place et à emporter et un positionnement prix intermédiaire. Un concept qui a déjà su séduire près d’une dizaine de franchisés. Apport personnel : 150 000 €, droit d’entrée : 40 000 €.

Des exemples de franchise pour ouvrir une pizzeria

Basilic & Co : cette chaîne de pizzerias adopte un positionnement différenciant grâce à des pizzas terroir, avec une carte fréquemment renouvelée. Les recettes originales sont élaborées maison à partir d’ingrédients français labellisés et la cuisson est réalisée au feu de bois. Apport personnel : 30 000 €, droit d’entrée : 25 000 € 

Domino’s pizza : leader mondial de la pizza livrée et à emporter, le réseau Domino’s Pizza compte aujourd’hui plus de 400 points de vente en France. Un succès qui s’explique par la qualité des pizzas, le marketing et la communication puissante et une plateforme de production qui facilite l’organisation opérationnelle. Apport personnel : 80 000 €, droit d’entrée : 25 000 €.

Des exemples de franchise pour ouvrir un salad bar :

Copper Branch : proposant une alimentation 100 % d’origine végétale, cette enseigne a déjà charmé les papilles de milliers de clients et accueilli une vingtaine de franchisés. En intégrant le réseau Copper Branch, vous gérerez un restaurant de 24 à 36 places et une équipe de 8 personnes. Apport personnel : 120 000 €, droit d’entrée : 20 000 €.

Green is better : déclinée en deux versions, Green Farmers (ouvert midi et soir) et Green Natural (ouvert seulement le midi), cette enseigne propose une alimentation saine et équilibrée dans des restaurants au cadre épuré. Apport personnel : 70 000 €, droit d’entrée : 18 000 €.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

ces franchises recrutent actuellement

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !