Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Les soldes d’été : démarrage le 26 juin 2019 !

Tout savoir sur les soldes d'été

Modifié le - Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le 26 juin sonne le coup d’envoi des soldes d’été. Dès ce mercredi, les magasins afficheront des rabais monstres et nous avons 6 semaines pour y chasser les bonnes affaires. Dès les prochains soldes, cette période devrait se réduire à 4 semaines, une mesure prise pour redynamiser l’évènement, dont la portée tend à s’amoindrir chaque année. Alors depuis quand existe cette grand-messe de la consommation ? Quelles sont les raisons qui expliquent le désamour grandissant des Français ? Vous saurez tout sur les soldes d’été !

Une petite histoire des soldes d’été

Précisons dès à présent que le terme solde est masculin et non féminin et qu’il désigne un coupon de tissu invendu. Ceci étant posé, retraçons les origines des soldes d’été.

Il faut remonter au XIXe siècle à Paris, quand le commerce se réinvente : les petites boutiques spécialisées et les corporations laissent peu à peu place aux magasins de nouveautés, dans lesquels sont proposés une multitude d’articles, généralement destinés aux femmes.

Simon Mannoury, l’un des pionniers des grands magasins, remplit le sien avec de plus en plus de produits qu’il offre en libre-service ou en vente par correspondance. Problème : tout ne se vend pas. Pour faire de la place dans ses entrepôts et ses rayons, il a l’idée de proposer le stock d’invendus à un prix cassé : les soldes sont nés. Succès immédiat auprès de la clientèle, qui se passionnent pour les périodes de déstockage. C’est cependant un autre homme qui va populariser les soldes : Aristide Boucicaut, un employé recruté par Mannoury pour son rayon des châles.

À la fermeture du magasin de Mannoury, Boucicaut le rachète et fonde le Bon Marché, le grand magasin qui a inspiré Zola pour son roman Au bonheur des Dames. Il organise régulièrement des périodes de rabais pour écouler ses invendus, entraînant d’autres commerçants dans son sillage, à tel point que l’État décide d’encadrer la pratique dès 1906. La loi vient en poser la définition : « Les soldes favorisent un écoulement accéléré de marchandises en stock dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis au moins un mois et comportent une réduction de prix, qui peut aller jusqu'à une revente à perte, dans la limite du stock à écouler. Les soldes ne peuvent être réalisés qu'au cours de deux périodes par année civile ».

Quelles sont les dates des soldes d’été ?

Le début des soldes d’été intervient le dernier mercredi du mois de juin dès 8 heures, sauf pour certaines départements frontaliers, zones touristiques et départements d’Outre-Mer qui bénéficient de dérogations. La période de soldes dure six semaines, ils débuteront le 26 juin 2019 pour se terminer le mardi 6 août 2019, sauf pour :

  • Les Alpes-Maritimes et les Pyrénées-Orientales, où les soldes d’été auront lieu du mercredi 3 juillet au mardi 13 août 2019
  • La Corse (2A et 2B), où les soldes d’été se tiendront du mercredi 10 juillet au mardi 20 août 2019
  • Saint-Pierre-et-Miquelon, où ils auront lieu du mercredi 17 juillet au mardi 27 août 2019.
  • La Guadeloupe où la date des soldes est fixée du samedi 28 septembre au vendredi 8 novembre en Guadeloupe
  • La Martinique et la Guyane, où ils seront organisés du du jeudi 3 octobre au mercredi 13 novembre
  • Saint-Barthélemy et Saint-Martin, om les soldes s’étireront du samedi 12 octobre au vendredi 22 novembre à Saint-Barthélemy
  • La Réunion, les prochains soldes sont les soldes d'hiver entre le samedi 7 septembre et le vendredi 18 octobre.

Il est à noter que le projet de loi PACTE du 23 mai 2019 va réduire la durée des soldes dès les prochains soldes d’hiver de 6 à 4 semaines, une mesure qui vise à impulser une nouvelle dynamique à cet évènement que les Français ont de plus en plus tendance à bouder.

>> Lire aussi : Tout savoir sur les soldes d'hiver 

Pourquoi les soldes d’été ne marchent-ils plus aussi bien ?

C’est un fait, année après année, le bilan des soldes d’été est de plus en plus mitigé. Si lors des soldes d’hiver, les Français envisageaient tout de même d’affecter un budget de 276 € à l’évènement, ils ont néanmoins été nombreux à le bouder. En cause ? Deux facteurs structurels :

  • Les promos à tout va 

Auparavant, les soldes permettaient aux consommateurs d’acheter un grand nombre de produits à des prix réduits deux fois dans l’année, hors soldes flottants, lesquels ont été supprimés en 2014. Mais la multiplication des rabais et des périodes de promotion a peu à peu amenuisé l’impact psychologique des soldes.

Dernière invention en date, les French Days, le pendant du Black Friday, mais au printemps. Ces 5 jours de promotion se sont ouverts du 27 avril au 1er mai et ont permis aux Français de faire le plein de vêtements, parfums et autres produits technologiques quelques semaines avant le grand rendez-vous des soldes d’été, à des remises exceptionnelles pouvant atteindre 70%. En parallèle, on assiste également à la multiplication des ventes privées et autres périodes de déstockage, qui rendent moins intéressants les soldes d’été.

  • La concurrence des sites e-commerce

A une époque du tout-connecté, nombreux sont les consommateurs à préférer passer commande sur les sites e-commerce. On assiste à la structuration d’une pratique qui vise à se rendre en magasin pour l’essayage pour ensuite commander le produit sur Internet. C’est ainsi que les ventes en ligne explosent pendant les soldes d’été, alors que les boutiques avec pignon sur rue attendent désespérément le chaland.

Le bilan des soldes d’été 2018 et les prévisions pour ceux de 2019

L’année dernière, les soldes d’été se sont achevés sur un bilan en demi-teinte : négatif pour les commerçants physiques (la moitié d’entre eux a obtenu un résultat inférieur à celui de 2017), positif pour les sites de commerce en ligne, qui ont vu leurs ventes progresser de 13%, même si le panier moyen a diminué.

Ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu sont les magasins des secteurs textile et les enseignes de la beauté et du bien-être. La consommation est la plus forte au premier jour des soldes d’été et durant les dimanches. À partir de la troisième démarque, les ventes s’essoufflent, même sur Internet.

Alors qu’est-ce qui explique ces mauvais chiffres ?

  • La Coupe du Monde : les Français ont préféré regarder les matchs chez eux ou à la terrasse d’un café plutôt que de faire les magasins,
  • Les fortes chaleurs : elles ont limité les déplacements des consommateurs et ainsi contribuer au mauvais score des soldes d’été 2018,
  • Le succès de la vente en ligne,
  • Les périodes de promotions qui se sont succédées.

Il est fort à parier que l’édition 2019 des soldes d’été sera elle aussi morose…

La réglementation des soldes d’été

Les soldes d’été sont rigoureusement encadrés par le Code de commerce. Ils doivent être précédés ou accompagnés de publicité, comporter une réduction par rapport au prix de référence et être pratiqués sur une durée de six semaines.

Ils visent à écouler les stocks d’invendus et les articles soldés ont dû être proposés depuis un mois à la vente. Les commerçants n’ont pas l’autorisation de procéder à un réassort en cours de soldes.

Les réductions de prix doivent être clairement affichées et ne pas induire le consommateur en erreur.

À noter également que la fameuse mention « ni repris ni échangé » est illégale. Si le produit comporte un vice caché, le vendeur est tenu de le remplacer ou de le rembourser.

Que shopper pendant les soldes d'été ?

Les enseignes de prêt à porter seront les premières à bénéficier de l'afflux de clientèle lors des soldes d'été, l'occasion pour cette dernière de renouveler la garde-robe des enfants avant la rentrée, dans les boutiques spécialisées comme Catimini ou Jacadi

Vous avez envie de vous offrir un nouvel intérieur pour acceuillir vos amis cet été ? Les enseignes de décoration comme Quadro ou Jerénove ne manqueront pas de proposer des rabais sur leurs prestations. 

Les sportifs quant à eux profiteront des soldes d'été chez Columbia Sportwear pour faire le plein de vêtements outdoor.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 10 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !