Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Qu’est-ce qu’un magasin franchisé indépendant ?

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Alors que 79% des franchisés se sentent plus forts qu’un commerçant isolé, alors que le taux de pérennité à trois ans des entreprises franchisées atteint en moyenne plus de 70%, alors que, dans l’ensemble, les franchisés résistent mieux aux fluctuations du marché que leurs homologues sans enseigne, nombreux sont les porteurs de projets à s’interroger : qu’est-ce qu’un magasin franchisé indépendant. Commerce sous enseigne nationale, un magasin franchisé est indépendant en ce sens que son dirigeant n’est pas salarié de l’enseigne : il est donc accompagné mais libre. Toutefois, si exploiter un concept de magasin en franchise présente de nombreux avantages, cela implique également quelques contraintes. Enfin, il existe une alternative au commerce en franchise, largement exploitée dans le prêt-à-porter notamment : la commission affiliation. Qu’est-ce qu’un magasin franchisé indépendant ? Nos réponses.

Un commerce sous enseigne nationale

Franchise Magasin Indépendant

Un magasin franchisé indépendant est d’abord un magasin qui arbore une enseigne nationale. Babou, Vival, Besson chaussures, Biocoop, Bonobo, Bureau Vallée, Carrefour, Catimini, etc. : toutes ces marques sont des franchises. Elles sont connues au niveau national par les consommateurs, elles disposent d’un savoir-faire qui leur est propre, elles proposent une gamme de produits spécifique, elles disposent d’une identité visuelle propre et reconnaissable. Et c’est exactement ce qu’achètent les franchisés.

Une gestion indépendante, non salariée

En effet, un magasin franchisé indépendant est avant tout un magasin indépendant. Un entrepreneur, le franchisé, « achète » à une marque nationale le droit d’exploiter son image de marque, son concept, son savoir-faire, sa gamme de produits, etc. Mais il reste indépendant : c’est-à-dire qu’il gère son entreprise comme il l’entend ; il n’a pas de lien de subordination avec l’enseigne. En ceci, les commerçants franchisés se distinguent des gérants salariés.
Pour le consommateur, il n’y a aucune différence entre un magasin franchisé et un magasin en succursale : c’est tout le principe de la franchise ; tous les points de vente doivent offrir la même expérience au client. En revanche, pour le gérant, la différence est considérable :

  • Si le commerce fonctionne mal, le gérant salarié conserve son salaire de base alors que le franchisé voit sa rémunération (directement dépendante du chiffre d’affaires) diminuer fortement.
  • Inversement, si l’activité s’envole, la part variable du salaire du gérant peut éventuellement augmenter ; le franchisé, lui, voit sa rémunération exploser.
    En d’autres termes : le commerçant franchisé est un entrepreneur, il assume les risques et les bénéfices de son magasin.

De nombreux avantages et quelques inconvénients

Les avantages d’un magasin franchisé, pour un commerçant indépendant, sont évidents :

  • Il bénéficie de l’image d’une marque nationale, connue et reconnue, qui génère du trafic dans son point de vente ;
  • Il bénéficie d’une formation et d’un accompagnement de l’enseigne, tout au long de son contrat ;
  • Il dispose d’une centrale d’achats et donc, généralement, de meilleurs tarifs qu’un commerçant indépendant, pour l’achat de ses produits ;
  • Il a accès à la marque de distributeur, également connue de la clientèle, et qui offre généralement une meilleure marge commerciale ;
  • Etc.

Les contraintes sont directement liées à la protection, par le franchiseur, de son image de marque :

  • Le franchisé ne peut pas s’associer à n’importe quel mouvement associatif ou à n’importe quel partenaire commercial ;
  • Le franchisé doit respecter des méthodes et une organisation/architecture du point de vente validés par l’enseigne ;
  • Le franchisé doit verser à l’enseigne nationale un pourcentage de son chiffre d’affaires, en échange de l’exploitation du concept, de la publicité nationale et de l’accompagnement.

La commission affiliation : l’alternative au commerce en franchise

Parce que la mode est plus fortement soumise aux tendances que d’autres secteurs, parce que les collections changent à chaque saison, parce que le merchandising d’un magasin de prêt-à-porter est primordial pour maximiser et orienter les ventes, la plupart des enseignes de prêt-à-porter privilégient un mode de commerce associé différent de la franchise : la commission-affiliation. Avec ce mode de partenariat, les commerçants sont toujours indépendants, mais ils ne gèrent pas les stocks, les collections et même, bien souvent, le merchandising : tout est piloté par l’enseigne afin que le commerçant se concentre sur la vente. En contrepartie, le commerçant reverse une commission plus importante sur le chiffre d’affaires qu’il réalise.

Vous savez tout, désormais, sur ce qu’est un magasin franchisé indépendant. Alors si ce modèle de création d’entreprise vous intéresse et que vous souhaitez ouvrir un commerce en franchise, cherchez l’enseigne qui vous convient sur toute-la-franchise.com et contactez-la pour rejoindre son réseau !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,3/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !