Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Comment ouvrir une micro-crèche ?

Nos conseils pour créer votre structure de garde d’enfants

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Structures de petite taille permettant d’accueillir au maximum 10 enfants de 10 semaines à 6 ans, les micro-crèches ont été rendues possibles en 2010 par la publication d’un décret relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans et sont définies par l’article R.2324-17 du Code de la Santé publique. Répondant à un véritable besoin du marché, elles connaissent une croissance considérable depuis plusieurs années et constituent donc de formidables opportunités entrepreneuriales pour les candidats à la franchise souhaitant se lancer dans le secteur de la garde d’enfants. Analyser le marché, choisir son réseau, trouver un local, obtenir les autorisations, recruter et enfin communiquer : découvrez les 6 étapes pour ouvrir une micro-crèche.

Analyser le marché de la garde d’enfants en structures collectives

Comment ouvrir une micro-crèche en franchise ?Comme pour toute création d’entreprise, ouvrir une micro-crèche privée exige d’analyser dans un premier temps le marché national concerné. Or, celui-ci est en progression de 19% par an depuis 2010, date de la création du cadre légal des micro-crèches. En outre, d’après une étude du cabinet Xerfi, il devrait continuer à croître de 10% par an d’ici 2020 !

De fait, le marché de la garde d’enfants dans des structures collectives accueillant moins de 10 enfants représentait plus de 1,3 milliards d’euros en 2017 ! Et pour cause : la France compte 2,3 millions d’enfants pour seulement 1,4 millions de places cumulées en structures collectives mais aussi chez des assistantes maternelles. Il y a donc un déficit de près de 1 million de places à combler.

>> Lire aussi : Créer une crèche privée : se lancer pour profiter d’un marché en croissance à 2 chiffres !

Par ailleurs, pour ouvrir une micro-crèche, il sera nécessaire de réaliser une analyse fine du marché local puisque les aides de la CAF (quasiment indispensables au modèle économique de la crèche) sont conditionnées au fait que l’ouverture s’intègre dans le développement social local et répond donc à un besoin effectif des familles.

Choisir un réseau de franchise

Sur le marché de la micro-crèche plus encore que dans d’autres secteurs d’activité, l’intégration d’un réseau de franchise paraît indispensable. En effet, l’accueil de jeunes enfants de moins de 6 ans est une activité particulièrement réglementée, qui demande une certaine expertise. En outre, ces structures exigeant une quantité importante (relativement à la taille de la structure) de personnel qualifié, le business model doit être solide et éprouvé. Et ce, d’autant plus que ce dernier doit intégrer les aides de la CAF, qui sont variables et dépendent de nombreux critères. En bref : créer et gérer une micro-crèche ne sont pas des tâches aisées qui peuvent être abordées en dilettante. Et sur ce point (mais aussi sur le recrutement, la formation ou même la constitution des dossiers, comme nous le verrons plus loin), les enseignes de franchise spécialisées dans les micro-crèches peuvent d’être un atout considérable pour les porteurs de projet.

Liste des franchises de micro-crèches qui recrutent des porteurs de projets

Baby Trees : créée en 2014 et lancé en réseau en 2019, l’enseigne Baby Trees se distingue, sur le marché, par son concept de micro-crèches bilingues français-anglais misant sur la pédagogie Montessori pour accompagner le développement des enfants.

La cabane d’Achille et Camille : créée en 2013 et lancée en réseau en 2017, l’enseigne La cabane d’Achille et Camille mise quant à elle sur la continuité pédagogique de la maison à la micro-crèche, l’exploration sensorielle et un appui à la parentalité pour proposer un accompagnement sain et épanouissant en cohérence avec les choix pédagogiques des parents.

Les Chérubins : créée en 2000 et lancée en réseau en 2008, l’enseigne Les Chérubins se concentre sur l’accompagnement des entrepreneurs, libres par ailleurs de développer le concept de crèche qui leur convient. Sa mission : expertise marketing, technique, administrative et financière pour des micro-crèches performantes et rentables.

Kangourou Kids : créée en 2010 et lancée en réseau en 2011, l’enseigne Kangourou Kids est spécialisée dans la garde d’enfants à domicile mais lance son concept de micro-crèche en 2014. Depuis, près de 20 micro-crèches ont été ouvertes et l’enseigne souhaite soutenir leur développement.

Trouver un local

Le local est un élément crucial pour ouvrir une micro-crèche. Celui-ci doit en effet pouvoir accueillir 10 enfants maximum, dont l’âge sera compris entre 10 semaines et 6 ans, ainsi que, en général, 3 professionnels pour les encadrer.

Ce local devra respecter les règles des ERP avec des consignes complémentaires, pour garantir le bien-être des enfants. Il devra ainsi être bien éclairé, aéré et chauffé, disposer d’espaces adaptés au repos, à la toilette, aux jeux et aux besoins d’alimentation.

Les critères techniques du local d’une micro-crèche sont les suivants :

  • 10 m² par enfant minimum (soit un local offrant au minimum 100 m² pour l’accueil des enfants)
  • Une cuisine équipée
  • Une salle d’activité de 3 m² par enfant, avec un minimum de 27 m².
  • Au moins un dortoir disposant d’un lit par enfant accueilli
  • Une salle de bains
  • Des WC
  • Un espace poussettes

Sur le choix du local, les plans d’aménagement, la conformité aux exigences réglementaires, etc. les réseaux de franchise apportent une aide considérable aux porteurs de projets et garantissent d’obtenir sans problème une autorisation de fonctionnement.

Obtenir les autorisations

Justement, pour ouvrir une micro-crèche, il faudra nécessairement obtenir une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du Conseil Général, après avis du médecin départemental de la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

La CAF précise en outre les éléments constitutifs du dossier que doit déposer tout porteur de projet souhaitant ouvrir une micro-crèche, pour obtenir les aides de la Caisse d’Allocations Familiales :

  • Une étude des besoins montrant que le projet s’intègre dans le développement social local ;
  • L’adresse de l’établissement ou service ;
  • Les statuts de l’établissement ;
  • Le projet d’établissement et les modalités de fonctionnement prévues et éventuellement les dispositions prises pour l’accueil d’enfants en situation de handicap ;
  • Le plan des locaux (superficie, destination des pièces) ;
  • Le budget prévisionnel de fonctionnement ;
  • L’avis du maire pour les structures privées, avec copie des pièces justificatives pour l’autorisation d’ouverture au public attestant de la sécurité et de l’accessibilité des locaux ;
  • Le profil du poste et la qualification du référent technique précisant son temps d’intervention ;
  • Les modalités d’implication des parents ;
  • La liste du personnel intervenant auprès des enfants, avec copie de leurs diplômes ;
  • La copie de la déclaration au Préfet prévue pour les établissements de restauration à caractère social et des avis délivrés dans ce cadre.

Là encore, l’aide et l’accompagnement d’un réseau de franchise peut être très important et faire la différence entre un projet coûteux et long à démarrer et un projet optimisé qui peut ouvrir en quelques mois.

Recruter

Le recrutement est l’un des points clés de l’ouverture d’une crèche privée. En effet, la loi prévoit que « dès lors que la structure accueille 4 enfants, l’effectif du personnel ne peut être inférieur à 2 personnes. », précise la CAF. En outre, le directeur de l’établissement doit être « docteur en médecine, puéricultrice diplômée d’Etat justifiant de 3 ans d’expérience, éducateur de jeunes enfants diplômé d’Etat justifiant de 3 ans d’expérience » ou doit justifier de l’appui technique d’une personne répondant à ces critères. Les salariés de la structure chargé d’encadrer les enfants doivent en outre être titulaires d’une certification au moins de niveau 5 (CAP ou BEP petite enfance, diplôme d’assistants familiaux).

Là encore, les franchises sont d’un grand secours : non seulement elles peuvent apporter l’appui technique nécessaire à la gestion de la micro-crèche par une personne non diplômée, mais en plus elles peuvent aider au recrutement de personnels compétents.

>> Lire aussi : Ouvrir une micro-crèche en franchise : quel diplôme pour se lancer ?

Enfin, les enseignes spécialisées dans les micro-crèches peuvent s’engager dans la formation afin de garantir à leurs franchisés un vivier de collaborateurs compétents et diplômés pour répondre aux besoins de leurs réseaux en développement.

Communiquer

Une fois toutes ces étapes passées, le local aménagé et le personnel en cours de recrutement, il sera nécessaire, évidemment, de communiquer localement pour faire connaître l’ouverture prochaine de la micro-crèche et ainsi recruter les premiers usagers du service. Outre le soutien apporté par les enseignes en matière de communication, leur notoriété joue évidemment en faveur des micro-crèches sous enseigne : les parents ne confient pas leurs enfants à des inconnus ; les franchises rassurent par leur envergure nationale et leur expertise éprouvée.

Vous savez désormais comment ouvrir une micro-crèche, étape par étape. A vous de jouer, maintenant pour vous lancer sur le marché de la garde d’enfants dans une structure collective.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !