logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir franchisé dans la petite enfance, quels réseaux pour se lancer ?

Crèche, garde d'enfants à domicile, puériculture, vêtements et jouets

Publié le

Si la natalité française flanche depuis deux ans, il n’empêche que la France fait partie des pays européens où naissent le plus de bébés. Ces naissances boostent le secteur de la petite enfance largement développé en franchise.

Franchises petite enfanceSelon les derniers chiffres de l’Insee, en 2016, 785.000 bébés sont nés en France, soit 1,93 enfant par femme. Ce chiffre impressionnant explique en grande partie la forte demande sur le secteur de la petite enfance. Certes, 785.000 bébés, c’est un peu moins qu’en 2015 (- 14.000 à 1,96 enfant par femme) et également moins qu’en 2014 (- 20.000 par rapport à l’année précédente à 2 enfants par femme), mais cela reste un taux élevé que beaucoup de pays européen nous envient ! Le fait que notre taux de natalité soit fort fait les affaires des spécialistes de la petite enfance développés en franchise. Qui sont ces spécialistes ? Ils sont multiples.

La garde d’enfants

Réseaux de micro-crèches, réseaux spécialistes de la garde d’enfants à domicile, ou encore généralistes de l’aide aux familles, les enseignes sur le créneau particulier de la garde d’enfants (régulière ou ponctuelle) sont nombreuses et hétéroclites. Elles profitent toutes d’une situation de pénurie. Dans le détail, la demande en garde d’enfants est forte et les solutions à disposition sont insuffisantes : selon l’Observatoire national de la petite enfance de la Cnaf (données 2014), un peu plus de la moitié (56%) des 2,4 millions d’enfants de moins de trois ans dispose théoriquement d’une place dans l'un des différents modes d’accueil formels (crèche, assistante maternelle, école maternelle et emploi à domicile). En pratique, la situation est plus critique. En effet, bien souvent, pour faire garder son enfant toute la journée, les parents doivent faire appel à plusieurs mode de garde (l’école en journée, la nounou le matin, le soir, pendant les vacances, les mercredis, par exemple). Au final, en croisant les chiffres, il s'avère que 46% des enfants de moins de 3 ans en France sont pris en charge par un mode de garde informel (parents, grands-parents, amis, famille). Autant dire que le secteur est encore loin d’être saturé, ce qui fait bien évidemment les affaires des réseaux en présence, d’autant que par nature la garde d’enfants n’est pas une activité délocalisable, et n’est pas soumise à concurrence d’internet !

Parmi les réseaux dynamiques sur ce secteur, on peut citer :

Les réseaux de crèches/micro-crèches comme Les Chérubins ou encore Crèches Expansion Family. Ces deux réseaux se placent sur le segment de l’accueil collectif des enfants. Cette activité étant très réglementée, l’appui d’un réseau est un vrai plus. Les Chérubins, avec 75 implantations, est une enseigne qui se développe en franchise depuis 2008. Elle apporte à ses partenaires franchisés son expertise dans le choix du local, le montage financier, la gestion des relations avec les administrations (demande d'autorisation, aménagement de l'espace, etc.), le recrutement et la formation du personnel. Pour rejoindre ce réseau, un apport personnel de 30.000€ est nécessaire (droit d'entrée 19.000€, investissement global 120.000€). L’enseigne Crèches Expansion Family (groupe Réseau +) s’est lancée quant à elle en franchise depuis 2009 et compte à ce jour 50 établissements micro-crèches sous sa bannière. Pour rejoindre ce réseau 15.000€ d'apport personnel sont nécessaires (droit d'entrée 4800€, investissement global 220.000€).

Les sociétés de services dédiées aux enfants en bas âge comme Babychou Services, Kangourou Kids, Family Sphère, Kid's Paradis ou encore Baby Time. Toutes ces réseaux se positionnent sur des solutions exclusives en direction des parents, de la garde ponctuelle de type baby-sitting, à la garde organisée à domicile ou en crèche. Kangourou Kids, lancé en affiliation en 2011, compte actuellement 90 implantations. L'enseigne propose des solutions très diverses comme la garde à domicile, la garde partagée, les services périscolaires, la garde thématique, et le e-learning. En complément, l'enseigne propose aussi la garde en micro-crèche avec la marque Koala Kids que les franchisés peuvent développer en parallèle (projet d'agence et crèche Kangourou Kids + Koala Kids). Pour rejoindre ce réseau phare du secteur, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 15.000€ (droit d'entrée 23.500€, investissement global 65.000€). Babychou Services est l’autre enseigne de référence sur ce secteur. L’enseigne lancée en franchise depuis 2006 compte 55 implantations. Elle couvre tous les besoins de garde d'enfants à domicile de 0 à 12 ans. Ce réseau est accessible avec un apport personnel de 15.000€ (droit d'entrée 22.000€, investissement global 45.000€).

Les sociétés généralistes des services à la personne comme Adenior, Adomis, Centre Services, Essentiel & Domicile, Maison des Services à la Personne (mdsap), Merci+, Millepatte, Servizen, Vivaservices... proposent dans leurs offres des solutions de garde d’enfants, mais ces offres ne sont qu’une composante d’une palette de services beaucoup plus larges en direction des familles, des seniors, des personnes à mobilité réduite, etc.

La puériculture, les vêtements, les jouets...

Outre les solutions de garde d’enfants, le grand secteur de la petite enfance en franchise s'oriente également vers l’équipement du bébé, qui comprend les articles de puériculture, les vêtements, mais aussi les jouets. Selon une récente étude menée par Xerfi (mi 2016), le marché du bébé (layette, puériculture, jouets) estimé à 3 milliards d’euros devrait rester stable d'ici 2025. Cette stabilité est toutefois fragile car, en effet, les acteurs traditionnels du secteur se voient de plus en plus concurrencés par l’économie collaborative d’une part (achat et vente de produits de puériculture d’occasion notamment et location plutôt qu’achat) et les pure players du net d’autre part. Ceci étant, les grandes marques du secteur développées en franchise comme Sergent Major, Rockids, Autour de bébé, King Jouet, La Grande Récré, Mon Monde à Moi jouissent d’un argument de taille : ils sont proches de leurs clients grâce au maillage de leurs réseaux. Ils apportent également aux parents un vrai conseil de spécialistes ce qui est déterminant au moment de l’achat de produits spécifiques et souvent techniques. Selon les réseaux et leurs spécificités, le ticket d’entrée varie énormément : apport personnel minimum de 60.000€ pour Sergent Major, 9000€ pour Rockids, 100.000€ pour Autour de Bébé, 50.000€ pour King Jouet, 100.000€ pour La Grande Récré, 1600€ pour Mon Monde à Moi.

Les activités ludiques et éducatives

Pour être tout à fait complet, le secteur de la petite enfance déborde également en franchise sur des activités ludiques, récréatives et éducatives proposées aux enfants de 0 à 12 ans par quelques réseaux spécialisés. Parmi ces réseaux l’on peut citer notamment des enseignes comme les plaines de jeu indoor Youpi Parc et Royal Kids, les parcs de jeux Intervilles Superparc, les organisateurs d’événements BG World, les ateliers créations Lézard Créatif ou encore les ateliers ludiques Bricks 4 Kids. Là encore, selon les réseaux et leurs spécificités, le ticket d’entrée varie énormément : apport personnel minimum de 100.000€ pour Lézard Créatif, 80.000€ pour Intervilles Superparc et Royal Kids, 60.000€ pour Youpi'Parc, 40.000€ pour BG World, 12.000€ pour Bricks 4 Kidz.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top