logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Intérim : La croissance faiblit mais ne rompt pas en novembre

Selon les derniers chiffres Prism'Emploi

Publié le

Selon les derniers chiffres Prism'Emploi, la croissance de l'intérim enregistre un ralentissement général en novembre à +5,0% (vs +9,6% en octobre).


Intérim

Chaque mois, Prism’emploi, l’organisation professionnelle, qui regroupe plus de 600 entreprises de toutes tailles représentant 90 % du chiffre d’affaires de la profession, édite les chiffres des effectifs intérimaires du mois précédent.

Pour le mois de novembre, la croissance de l’intérim enregistre un ralentissement (+5,0%). C'est moins qu'en octobre, mois pendant lequel l'activité avait progressé de +9,6%. «Tous les secteurs demeurent orientés à la hausse, mais l’affaiblissement est général» précise Prism'emploi.

Depuis le début de l'année, soit sur les 11 premiers mois de l’année, l’emploi intérimaire croît de 3,9%, «une progression certes encourageante pour la création d’emplois, mais qui reste modeste» selon l'avis des professionnels qui constatent malgré cette croissance, que l'emploi intérimaire n’a pas encore retrouvé son niveau d’avant-crise.

Un mois de novembre impacté par les attentats

Selon le constat de Prism'emploi, les attentats du 13 novembre ont eu un impact sur l’emploi intérimaire. Le ralentissement a été plus notable dans certains secteurs, tel que le commerce. Il est par ailleurs plus significatif dans des zones géographiques plus sensibles au tourisme.

L’intérim recule ainsi de près de 10% à Paris et de 0,4% en PACA. Ce changement de tendance, étroitement lié aux événements de novembre, peut ne constituer qu’un «trou d’air» à court terme.

En effet, l’intérim reste orienté à la hausse, un signe positif pour l’emploi, qui devra néanmoins se vérifier dans les prochains mois. » Dans le détail, la majorité des secteurs s'orientent à la hausse : l’industrie (+6,4%), les transports (+6,0%), les services (+5,5%) et le commerce (+2,9%). « Il reste stable dans le BTP (0,0%). ».

En terme de qualifications, toutes sont à la hausse : les ouvriers non qualifiés (+5,5%), les employés (+4,9%), les ouvriers qualifiés (+4,7%) et les cadres et professions intermédiaires (+3,3%). En terme géographiques, par rapport à novembre 2014, la majorité des régions sont en hausse. « Les effectifs intérimaires augmentent le plus fortement en Franche-Comté (+19,1%) et en Pays-de-la-Loire (+13,8%). En revanche, ils reculent en Provence-Alpes-Côte d’Azur (-0,4%), Midi-Pyrénées (-1,7%) et Haute-Normandie (-3,8%). »

Sur les 11 premiers mois de l'année, La Lorraine (+10,6%), la Franche-Comté (+10,5%) et le Languedoc-Roussillon (+10,5%) sont parmi les régions enregistrant les plus fortes hausses. A l'inverse, le Poitou-Charentes (-1,9%), la Picardie (-0,9%) et la Champagne-Ardenne (-0,6%) accusent les moins bons résultats.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top