logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Focus marché : les produits bio

La GMS toujours en poupe

Publié le

Dans un sondage Toluna pour LSA portant sur les habitudes d'achat des Français en matière de bio, les supers et hypers restent les maîtres du bio, loin devant les enseignes bio spécialisées.

Franchise secteur du bioLe marché du bio ne connait pas la crise. Avec près de 5 milliards d'euros engrangés en 2014, le bio fait recette. Qui sont les acteurs en présence et pour quel marché ? Quelques éléments de réponse dans ce focus.

Les 15 et 16 septembre derniers, Toluna a sondé pour le compte de LSA quelque 2 018 personnes de 18 ans et plus pour mieux connaitre leurs habitudes d'achat en matière de produits bio.

Il ressort de cette enquête que 74 % des consommateurs de produits bio font leurs achats en supermarché ou hypermarché. Les enseignes bio spécialisées récoltent quant à elles un score de 37,8 %, ce qui est somme toute mieux qu'honorable, devant les marchés et foires (33,7 %), les producteurs, coopératives (23,8 %), les petits commerces (19,1 %), le hard discount (9,5 %), Internet (7,2 %).

Parmi les grandes surfaces alimentaires classiques deux enseignes se distinguent nettement des autres distributeurs : Carrefour cité par 41 % des consommateurs interrogés et Leclerc (39 %).

Du côté des enseignes spécialisées, c'est Biocoop qui vire en tête puisque l'enseigne est fréquentée par 26 % des consommateurs interrogés. Suivent La Vie Claire (17 %), Naturalia (11 %), La Vie Saine (7 %), l'Eau Vive (5 %), Natureo (5 %) et Satoriz (5 %).

Un marché en plein développement

D’après le Baromètre Agence BIO / CSA de janvier 2015, la Bio fait désormais partie des habitudes des Français. La preuve : En 2014, près de 9 Français sur 10 en ont consommé au moins occasionnellement (88 % vs 75 % en 2013) et 6 sur 10 régulièrement, c’est-à-dire au moins un produit bio au moins une fois par mois (62 % vs 49 % en 2013). Le marché pesait fin 2014 près de 5 milliards d'euros (soit une augmentation de + 10 % par rapport à 2013). La bio représentait ainsi fin 2014 2,6 % du marché alimentaire français (plus de 10 % pour le lait, et près de 20 % pour les oeufs). Et la Bio recrute régulièrement de nouveaux consommateurs ! Selon le Baromètre Agence BIO / CSA dont les résultats ont été publiés en janvier 2015, 28 % des consommateurs réguliers de produits bio (au moins une fois par mois) en consomment depuis moins de 2 ans. 35 % en consomment depuis plus de 5 ans. L’ancienneté moyenne de consommation des produits bio s’élève aujourd’hui à 7 ans.

Pourquoi les consommateurs choisissent-ils le bio ?

Selon le Baromètre Agence BIO / CSA, parmi les principales motivations des consommateurs bio, l'on retrouve la préservation de la santé (62 %), de l'environnement (57 %), suivis par la qualité et le goût des produits (48 %). Cette recherche d'aliments sains et authentiques a fait largement évoluer les habitudes d'achat et de consommation alimentaire. En effet, pour 39 % des consommateurs de produits bio, l'adhésion aux valeurs du bio a eu pour conséquence de développer des achats de produits de saison à 67 %, d'accorder une part plus importante aux produits frais, à 62 %, ou encore de réduire le gaspillage à 57 %.

Bien évidemment, ces nouveaux comportements sont également largement portés par la baisse du pouvoir d'achat de chacun. L'achat de produits de saison notamment pèse moins lourd dans le panier de la ménagère. La lutte contre le gaspillage fait aussi faire des économies. Globalement, début 2015, 79 % des consommateurs de produits bio disaient acheter des fruits et légumes bio, 58 % des produits laitiers bio, 48 % des produits d’épicerie bio (huiles, pâtes, riz...), 45 % des œufs bio, 45 % des boissons bio, 33 % de la viande bio et 30 % du pain bio.

Un panier bio différent selon les lieux d'achat

D’après le baromètre Agence BIO/CSA fin 2014, le panier du consommateur bio est plus ou moins rempli selon les circuits de distribution. Ainsi, 80 % des consommateurs bio qui déclarent acheter des produits bio principalement en GMS, dépensent un budget total représentant près de la moitié des ventes de produits bio en France. Dans les magasins spécialisés, 25 % des consommateurs de produits bio achètent pour plus du tiers du marché. Le bio passe aussi par l'achat à la ferme (20 %), les marchés (29 %), les artisans commerçants (18 %) et 5 % le drive.

Outre les grandes surfaces et les magasins spécialisés, 42 % des Français souhaiteraient une plus grande offre en produits biologiques chez les artisans - boulangers, bouchers…, 41 % au marché, 31 % à la ferme, 17 % sur Internet et 13 % via le drive. Les principaux freins à l'achat ne tiennent pas vraiment au choix mais bien au prix plus élevé (pour 56 % des consommateurs) et au manque de réflexe (17 %).

Hors domicile aussi, le bio s'impose

La demande de bio en restauration hors domicile s’accentue. Ainsi, selon le baromètre Agence BIO/ CSA, 78 % des Français se disent intéressés par des repas intégrant des produits biologiques dans les restaurants (vs 54 % en 2013). 76 % aimeraient aussi avoir du bio dans l'assiette des hôpitaux, (vs 62 % en 2013), 73 % dans les maisons de retraite (vs 58 % en 2013), 72 % dans les centres de vacances (vs 51 % en 2013), 63 % en restauration rapide ou à emporter (dont 75 % des 25-34 ans) contre 43 % en 2013, et 56 % dans les distributeurs automatiques (vs 33 % en 2013). 73 % des actifs souhaiteraient aussi avoir du bio sur leur lieu de travail, à la cantine ou au restaurant d’entreprise, tandis que 87 % parents souhaiteraient également que leurs enfants aient plus souvent du bio à la cantine des écoles.

L'alimentaire mais pas seulement

Sachant que 88 % des Français déclarent privilégier des produits respectueux de l’environnement et/ou des principes du développement durable (vs 66 % en 2013), ce réflexe s'exprime globalement, sur les produits alimentaires mais aussi hors alimentaire. 67 % des Français (45 % en 2013) déclarent ainsi acheter également des produits fabriqués à partir d’ingrédients bio, autres que des produits alimentaires, dont 38 % des cosmétiques bio (24 % en 2013) et 20 %, du textile bio (11 % en 2013).

Les expériences bio en franchise

Si de toutes évidences, les grands réseaux de Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) développés en franchise (Carrefour, Auchan, Dia, Casino, etc) sont aux avant postes pour profiter du potentiel du marché du bio, ils ne sont pas les seuls à surfer sur la vague bio.

En effet, plusieurs réseaux de challengers spécialisés, également développés en franchise, sont au coin du bois.

Parmi ceux-ci Biocoop est sans conteste le plus ancré dans le quotidien des français. Développée en coopérative, cette enseigne compte aujourd'hui quelque 340 implantations et affiche une vraie dynamique (+ 13,4 % de croissance en 2014 avec un chiffre en progression de 580 à 657 millions d'euros).

Moins connue mais tout aussi dynamique, L'Eau Vive lancée en franchise en 2009 fait aussi son petit bonhomme de chemin avec succès. Cette enseigne forte de 34 magasins a enregistré en 2014 une hausse de son chiffre d'affaires de 17 % à 52 millions d'euros.

Egalement lancé en franchise en 2009, le Grand panier Bio joue sur son concept en deux formats pour sortir du lot. : Le Panier Bio à partir de 250m2 sans boucherie traditionnelle et Le Grand Panier Bio mini 650m2 avec une boucherie traditionnelle.

Et tout cela est sans oublier les nouveaux concepts connectés comme Bio Culture, lancé en 2014 en franchise. Ce réseau commercialise exclusivement des produits bio sur internet avec une livraison à domicile.

Outre ces détaillants, le bio est aussi en pleine explosion dans le secteur de la restauration et notamment la restauration rapide. Et si les réseaux 100 % bio de restauration sont encore très rares, bon nombre de concepts matures adoptent au sein de leurs cartes des plats ou des menus bio pour capter la demande de la clientèle bio. Parmi ces réseaux, le plus connu est assurément McDonald's avec ses produits bio dans les happy meal, mais il n'est pas le seul. Poulet bio, glaces bio, kebab bio... les actions ponctuelles des réseaux se font de plus en plus nombreuses.

A noter aussi,
le bio en franchise se développe aussi de plus en plus dans le secteur de la mode et des cosmétiques.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top