logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Restauration : Le fast-casual bouscule les codes

1ère partie du dossier : "Dossier Restauration : quelles nouvelles tendances en 2015 ?"

Publié le

Après le fast-food, la déferlante fast casual décline des offres goûteuses et rapides à l'heure du déjeuner. Les jeunes apprécient et les seniors aussi !


Des produits de qualité et frais, une cuisine ouverte pour plus de transparence, une préparation sur place, des plats customisés qui font la part belle à l'argument santé, une atmosphère chaleureuse incitant au partage... le fast casual, c'est tout cela en un ! Et ça marche, non seulement auprès de la clientèle jeune (les 18 - 30 ans, autrement appelés génération Y), mais aussi de la clientèle seniors (+ de 50 ans).


Né aux Etats-Unis autour des food-trucks, le fast casual s'intercale de plus en plus entre le fast food ressenti comme de la malbouffe et le restaurant classique, plus « respectable » mais un peu cher.

Si les offres fast casual s'appuient essentiellement sur le burger dans le sillage du burger gourmet avec des chaines comme Mythic Burger, 231 East St, Breakfast in america, Memphis Coffee, Lari's & Co, etc, elles se déclinent aussi dans des styles très différents pour mieux capter une clientèle toujours plus large. Parmi les segments où les nouveautés s'enchainent en franchise, l'on peut citer notamment le bagel (Best Bagels, Bagel Chef, Bagel Corner...).


Pour bien comprendre l'ampleur de ce phénomène, NPD Group a récemment mis en parallèle dans l'une de ses études les offres de la restauration relevées en 2009 et les offres 2015.

En 2009, le ticket moyen le plus bas était proposé par les cantines (moins de 4 €), puis venait la GMS (4 €), la restauration rapide (entre 4 et 9 €), la restauration à table (entre 10 et 25 €) et enfin la restauration haut de gamme (supérieur à 50 €).

En 2015, le ticket moyen le plus bas reste détenu par les cantines (moins de 4 €), suivi de la GMS (4 €), la restauration rapide (de 4 à 9 €), le fast casual (de 10 à 14 €), la restauration à table (de 15 à 25 €) et la restauration haut de gamme (plus de 50 €).


Pourquoi le fast-casual connait un tel succès ? Tout simplement parce qu'il répond à la demande de plus en plus de consommateurs à la recherche de solutions rapides mais goûteuses, associées à une expérience sur place (consom'acteur) et une solution impliquée (consommation responsable).


Les chiffres cités ci-dessus sont issus du panel CREST de NPD. Ce panel permet de suivre les comportements des consommateurs dans les établissements de restauration commerciale et collective 365 jours sur 365 : type d’établissement et enseigne visité(e), moment et mode de consommation, dépense moyenne et produits consommés. CREST offre ainsi une vision dynamique du marché de la Consommation Hors Foyer et des catégories aliments et boissons.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top