logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Faire un bilan de ses motivations avant se lancer en franchise

Qu'est-ce que le bilan de motivations ?

Publié le

Créer son entreprise en franchise c’est d’abord… créer son entreprise. Et même si l’accompagnement est une plus-value indéniable par rapport au lancement en indépendant, l’investissement financier et la relation contractuelle quant à eux viennent alourdir la charge. Aussi est-il important de faire un bilan complet sur soi-même avant de devenir franchisé, pour assurer son choix et garantir son succès. Nos conseils.

Une introspection nécessaire

Si, dans tout projet entrepreneurial, la réflexion préalable est importante, en franchise, cette phase est indispensable, en particulier compte tenu de l’engagement financier important que cela demande et de la relation contractuelle qui vous lie au franchiseur et qui exige de vous une certaine rentabilité.

D’où l’importance de bien se préparer. Et pour cela, il faut commencer par faire le point sur les raisons qui vous poussent à créer votre entreprise et les raisons qui vous poussent à choisir la franchise.

Si, par exemple, vous créez votre entreprise parce que vous êtes au chômage et que c’est la seule option qui vous paraît viable, alors il vaut mieux vous poser quelques minutes de plus pour y réfléchir. Bien entendu, ce n’est pas parce que vous êtes dans cette situation que votre entreprise ne marchera pas : avec l’investissement (personnel en particulier) nécessaire, il n’y a pas de raisons que ça ne fonctionne pas. Néanmoins, il convient de bien prendre conscience de tout ce que ce choix implique.

De même si vous êtes salarié avec des revenus réguliers et une relative sécurité de l’emploi, vous devez garder constamment en tête que l’entrepreneuriat en franchise va bouleverser votre quotidien : horaires à rallonge, instabilité de revenus, stress, pression, responsabilités, etc.

En outre, même si la prise de risque est certes réduite dans la création d’entreprise en franchise, le risque zéro n’existe pas, loin de là. Vous devrez peut-être accorder une garantie hypothécaire sur votre bien immobilier pour amener les banquiers à vous prêter la mise de départ, etc. Il faut pouvoir les assumer et en avoir pleinement conscience avant de se lancer.

Par ailleurs, il faut être soutenu par une famille qui sera soumise à rude épreuve, notamment les premières années. Les conjoints/conjointes notamment doivent soutenir à 100% votre projet de lancement en franchise : les garanties prises par la banque de même que votre responsabilité en cas de défaillance les concernent également ! De même, votre absence ou votre investissement à 200% dans votre entreprise auront un impact considérable sur leurs vies également. La discussion est le meilleur moyen de savoir si vous êtes prêt à vous lancer en franchise.

Enfin, n’oubliez pas l’éventuelle mobilité géographique. Il est probable que, pour ouvrir un point de vente qui marche et qui corresponde aux besoins et aux standards de l’enseigne que vous aurez choisie, vous devrez peut-être déménager pour vous installer dans un autre département, une autre région, etc. Ici encore, vos envies personnelles et celles de votre famille doivent être prises en compte. Car une fois lancé, il sera trop tard pour faire machine arrière.

L’entrepreneuriat, et en particulier la création d’entreprise en franchise – avec l’investissement financier qu’elle implique – ne doit jamais être un pis-aller, une solution de fortune. La création d’entreprise doit être un choix réfléchi et mûrement pesé. La franchise demande un investissement en temps, en énergie et en argent conséquent : il faut être prêt à le faire !

Choix personnels, choix d’enseigne

Dans la droite ligne de cette introspection, vous devez poursuivre pour déterminer quelle enseigne vous plairait, dans quel réseau vous vous sentiriez à l’aise, chez vous. Choix du secteur d’activité, de la philosophie du réseau, de l’animation, etc. sont alors déterminants.

Pour cette étape d’analyse de vos motivations, vous devez commencer par lister les domaines d’activité dans lesquels vous ne souhaiteriez absolument pas travailler. Il est bien souvent plus simple de faire des choix par la négative d’abord : cela évite de se fermer des portes et d’évacuer un domaine auquel on n’aurait pas pensé.

Une fois cette première étape effectuée, demandez-vous (après discussion avec vos proches) si vous seriez prêt à déménager pour vous lancer en franchise.

Enfin, demandez-vous quelle somme vous êtes en mesure de réunir pour la création de votre entreprise en franchise.

Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez alors regarder les annonces de franchises qui recrutent en triant efficacement, selon vos critères, de manière à ne garder que quelques enseignes (3 ou 4 maximum). Cela vous permettra d’y voir encore plus clair et de finaliser votre réflexion.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top