logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dossier : La restauration rapide en 2014

1ère partie du dossier consacré à la restauration rapide

Publié le

En berne la restauration rapide ? Oui et non ! Si la crise est bien passée par là, le marché reste solide, mais il est forcé d'évoluer vers plus de qualité et d'authenticité. Dans ce dossier nous vous proposons une suite d'éclairages pour mieux comprendre les enjeux d'aujourd'hui et les tendances de demain.

restauration rapide vdlf Le succès de la restauration rapide fait naitre de nombreuses vocations, et fait couler beaucoup d'encre ! Il n'est pas un mois sans que viennent s'empiler de nouvelles enquêtes signées par CHD-Expert, Gira-Conseil, Xerfi 700... Que révèlent en substance ces enquêtes

Elles révèlent que le marché est porteur, qu'il génère des milliards d'euros de chiffres, et qu'il aiguise les appétits. Victime de son succès, le marché arrive à la limite de la saturation ! Concurrencé par les boulangeries, les traiteurs, la GMS, les distributeurs automatiques... Le marché de la restauration rapide est forcé d'évoluer vers des concepts plus dans l'air du temps.

Fast good, food-trucks, fast casual, Veg&thic, vente au poids... La restauration rapide en 2014 est plus que jamais en mutation pour contrer les effets de la crise soit en version low-cost, soit en version haut de gamme. A chaque fois, les nouveaux concepts s'attachent à développer une vraie personnalité pour séduire, étonner, rassurer.

La différenciation est ainsi au cœur des nouvelles logiques. Le fast-food veut se soustraire de son image de mal-bouffe pour tendre vers des solutions plus qualitatives et personnalisées, à la limite du restaurant traditionnel. C'est en quelque sorte le paradoxe de ces dernières années. En effet, alors que le marché du fast-food dépasse désormais en France la restauration à table, dans le même temps, de plus en plus la frontière entre les deux se dilue dans l'assiette pour tendre vers un modèle semi-rapide où les ventes se font certes au comptoir mais dans un cadre soigné et cosy... Comme dans un restaurant classique ! Faut-il en déduire que l'ère du fast-food est révolue ?

Certes non. Mais les goûts des consommateurs changent, et les réseaux doivent s'adapter pour continuer à s'étendre et gagner en part de marché. Selon Bernard Boutboul de Gira-Conseil, « le snacking en France poursuit sa montée en gamme, il se diversifie de plus en plus et sort progressivement de l'image « fast food/malbouffe. La France innove et ose de nouvelles façons de se nourrir sans renier sa tradition et son terroir. Le pays devient un laboratoire d'innovations et de tendances dans l'univers du snacking à l'échelle mondiale ».

La restauration rapide en chiffres

Selon les derniers chiffres du cabinet Gira Conseil, le marché de la marché de la restauration rapide (désormais appelée Vente au Comptoir, VAC) était en progression en 2013 à 7,236 milliards de repas servis (+ 2,56% par rapport à 2012) pour un chiffre d’affaires de 45,86 milliards d’euros (+ 1,78% par rapport à 2012). Cette progression a fait passer la Vente au Comptoir au-dessus de la restauration commerciale servie à table. Désormais, plus d'un repas sur deux (52,05%) consommés hors domicile en France est pris dans un restaurant rapide. En 2013, le seul marché du sandwich en France affiche une croissance en volume avec 2,144 milliards d’unités consommées (+ 1,85% par rapport à 2012) et en valeur (+ 3,41% par rapport à 2012) avec un chiffre d’affaires de 7,27 milliards d’euros.

En 2013 selon CHD-Expert, le ticket moyen d'un repas ne dépasse pas 10 €. En moyenne, il se maintient sous la barre des 8,50 € dans les fast-food, snack et sandwicheries, il s'établit à 8,50 € dans les établissements fast-food haut de gamme de type fast-casual, et reste en-dessous des 10 € dans les restaurants libre service et les cafétérias.

Quelles enseignes choisir pour se lancer dans la restauration rapide ?

Vous souhaitez investir dans le domaine de la restauration rapide en ouvrant votre propre restaurant ? Découvrez les enseignes qui recrutent actuellement de nouveaux franchisés partout en France (pour accéder à la liste complète, cliquez-ici) :

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top