Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

« Je recherche des passionnés du pain, du vin et de l’échange » - Interview Christophe Fertillet, fondateur Levain Le Vin

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Trois ans après avoir lancé son concept de bar à vins et à pain, Levain Le Vin, Christophe Fertillet a choisi de s’ouvrir à la franchise, afin de s’étendre dans l’ensemble de la France. Il explique les raisons de ce choix comme modèle de développement dans cette interview accordée à Toute la Franchise et revient notamment sur le profil de franchisé idéal pour rejoindre Levain Le Vin. 

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter et nous présenter rapidement votre concept Levain Le Vin ?

Christophe Fertillet, fondateur du concept de bar à vin et à painLevain Le VinChristophe Fertillet : J’ai 38 ans, je suis titulaire d’un master en ressources humaines obtenu en 2005 puis ai travaillé dans différentes petites entreprises : la boulangerie familiale, une agence de voyages, un parking. En 2015, j’ai souhaité créer ma propre activité artisanale à dimension personnelle. Mes affinités m’ont naturellement dirigé vers le goût, la fermentation, la restauration simple mais de qualité, l’échange et le partage. Pour concilier ces différentes composantes, j’ai créé le concept de bar à vins et à pain, Levain Le Vin.

TLF : Pourquoi avoir choisi un développement en franchise ?

C.F. : Mon concept se réalise dans un commerce de proximité qui s’appuie sur le rapport patron-client, il ne se décline pas dans des structures importantes. Le développement se fait par multiplication des entités permettant de conserver l’échange et la convivialité.

TLF : Quelle est votre concurrence et comment vous démarquez vous par rapport à celle-ci ?

C.F. : Je concilie plusieurs offres et plusieurs métiers : je suis un peu boulanger, un peu sandwicherie, un peu restaurateur, un peu caviste, et commerçant de proximité par la vente directe des produits que je travaille.

Je propose donc sous différentes formes les produis de base de notre alimentation : le pain, le vin, les fromages et la charcuterie.

Je propose également au franchisé une activité diversifiée et valorisante.

>> Lire aussi : Ouvrir un bar original : Levain Le Vin lance le bar à pain et à vin !

TLF : Où en êtes-vous dans votre développement ?

C.F. : J’ai créé l’enseigne Levain Le Vin en 2016 pour exploiter ce concept. Ces trois premières années ont validé ce concept tant sur les plans de l’efficacité, de l’organisation, de l’adhésion des clients que financiers et de satisfaction personnelle.

La recherche de porteurs de projets alliant le goût au plaisir est en cours.

TLF : Quel profil recherchez-vous pour vos candidats ?

C.F. : Des entrepreneurs-artisans dans l’âme, passionnés par le goût et les produits fermentés ayant l’objectif de partager avec leurs clients des produits à leur image.

TLF : Quel est le parcours d’un candidat de la prise de contact à l’ouverture ?

C.F. : Après validation des objectifs et des motivations du candidat, une immersion préalable courte sera proposée. Elle validera le projet et les besoins spécifiques du candidat.

La formation principale sera effectuée sur site par moi-même pendant environ un mois afin que le candidat maîtrise totalement les fabrications, le commercial, l’organisation, la gestion afin d’être totalement autonome.

La totalité des coordonnées des fournisseurs sera communiquée au candidat, libre à lui d’adapter ses produits à son environnement et à sa clientèle

TLF : Et après l’ouverture, quelle forme prend l’accompagnement de vos franchisés ?

C.F. : Le franchisé est un artisan dans toute l’acceptation du terme, ses produits seront à son image, son activité à sa personnalité. Son obligation : maintenir voire améliorer l’image de qualité de Levain Le Vin au travers des valeurs que véhiculent cette enseigne.

Le franchisé sera accompagné tant que de besoin ; la durée du contrat de franchise est courte en cohérence avec le délai d’appropriation du concept.

TLF : Sont-ils impliqués dans le développement de votre enseigne ?

C.F. : Oui, une communauté de goût verra le jour pour ancrer les valeurs fondamentales et ancestrales de notre alimentation.

TLF : Quel est, pour vous, le franchisé idéal ?

C.F. : Un passionné du pain, du vin, de l’échange et des valeurs du commerce de proximité ou, bien évidemment, une passionnée qui voudront réussir et se faire plaisir.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,4/5 - 6 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !