logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Loic Cavellier

CREDIPRO

Loic Cavellier

Franchisé CrediPro Evreux

Franchise CREDIPRO

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2009
  • - Date de lancement de la franchise : 2010
  • - Nombre d’implantations : N.C.
Créer une surveillance par email

Interview de Loic Cavellier

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Après une carrière dans le milieu bancaire, Loic Cavellier a souhaité créer sa propre entreprise. Il a rejoint le réseau CrediPro pour ouvrir un cabinet de courtage en crédit à destination des professionnels. Cinq mois après son installation, il revient pour Toute la Franchise sur ses débuts.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter et nous décrire succinctement votre parcours ?
Loic Cavellier :
J’ai 43 ans, je suis marié et j’ai deux enfants de 15 et 11 ans. J’ai un parcours bancaire tout ce qu’il y a de plus classique : conseiller clientèle, conseiller clientèle agricole, directeur de point de vente, responsable du marché de l’agriculture, adjoint au directeur de réseau puis directeur de réseau.

Après plus de 20 ans de carrière, j’ai quitté le monde bancaire le 31 août 2011 pour m’installer en franchise. J’ai rejoint le réseau CrediPro et après 4 mois de préparation, j’ai ouvert mon cabinet de courtage en crédit le 1er janvier 2012. Aujourd’hui j’ai à peu près 5 mois d’activité à mon actif. Je suis basé à Evreux et j’exerce sur tout le département de l’Eure.

TLF : Comment avez-vous connu CrediPro et qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre ce réseau ?
L.C. :
Je souhaitais sortir du salariat et pour me lancer dans l’entreprenariat. Vers le mois d’avril 2011 j’ai donc entamé des recherches dans des domaines d’activité qui m’attiraient. C’est en parcourant les sites de franchises que je suis tombé, un peu par hasard, sur le site de CrédiPro.
Le concept proposé m’a intéressé. Le courtage en crédit fonctionne plutôt bien sur le marché des particuliers et de par mon expérience bancaire c’est une prestation qu’il me semble nécessaire de développer pour les professionnels qui sont parfois démunis face aux banquiers. Je me suis donc tourné vers cette franchise qui est la seule à proposer ça aujourd’hui.

TLF : Comment se sont déroulés vos premiers contacts avec votre franchiseur ?
L.C. :
Dans un premier temps j’ai déposé une demande d’informations sur le site de la franchise. Un des dirigeants de CrediPro m’a contacté le lendemain et le feeling est assez bien passé. Nous nous sommes ensuite rencontrés assez rapidement, dans les 15 jours. Environ un mois et demi après, j’ai signé un contrat de franchise pour réserver le territoire de l’Eure.

TLF : Votre franchiseur a-t-il respecté tous les engagements pris durant ces différents entretiens ?
L.C. :
Il y a deux types d’engagements. Les engagements contractuels très classiques qui sont respectés sans soucis. Nous avions aussi pris un certain nombre d’engagements moraux respectifs, notamment en ce qui concerne l’accompagnement, les échanges avec la tête de réseau mais aussi avec les autres franchisés. A ce niveau-là aussi la totalité des points est respectée.

TLF : Dans quel sens CrediPro vous a assisté dans la mise en place de vote activité ?
L.C. :
CrediPro propose un cursus d’intégration et une assistance pour l’ouverture du cabinet. Un temps significatif est consacré à la méthodologie d’ouverture et notamment à construire un plan d’action commercial.
Sur cette période préparatoire à l’ouverture mon franchiseur était très présent et m’a fourni les outils nécessaires. J’ai aussi eu l’occasion d’échanger librement avec d’autres franchisés déjà en activité depuis quelques temps. Cela m’a permis de me forger une idée sur l’activité et son potentiel.

TLF : Après cinq mois d’activité quelles sont vos premières impressions ? Votre premier bilan ?
L.C. :
Je suis encore dans la phase de mise en route. Le métier de courtage en crédit est bien connu sur le marché des particuliers il l’est moins sur celui des professionnels. J’ai la conviction que le marché est captif mais que le métier est encore méconnu. Il y a donc un travail de communication assez fort à réaliser, par la franchise mais aussi par nous en tant que franchisés.

TLF : Avez-vous atteint votre seuil de rentabilité ?
L.C. :
Non et il n’est pas prévu que je l’atteigne sur le premier exercice. Sur ce point le franchiseur avait bien été clair. Dans le cadre de mon projet d’ouverture et en concertation avec la franchise, nous avions validé un plan de financement avec un niveau de fonds de roulement suffisamment important pour pouvoir tenir les premiers mois. Et si je n’ai pas atteint le point mort, je suis en conformité avec mes objectifs financiers.

TLF : Auriez-vous pu imaginer vous lancer seul sur cette activité ?
L.C. :
Non et je n’y tenais pas particulièrement. En tant qu’ex-employé de banque je connais l’activité, même si le courtage diffère un peu de mon ancien métier. Mais mon franchiseur m’apporte des compétences que je n’ai pas, des outils de communication, des outils de montage de dossier et d’autres éléments que je n’aurais pas pu envisager acquérir seul. Etre franchisé me permet de me consacrer à plein temps à mon activité commerciale et à mon activité de prescription.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à un candidat qui souhaiterait ?
L.C. :
Comme pour toutes créations d’activité, je crois qu’il faut être vraiment motivé pour se lancer. Mais quand je parle de motivation, je pense qu’il faut avoir une vraie force de caractère. Tout le monde peut être motivé dans son activité mais lorsqu’il s’agit de création il est obligatoire et nécessaire d’avoir une véritable force de caractère. Et c’est cette motivation, cette force de caractère, qui sera démultipliée pour réussir dans son entreprise.

TLF : Merci Monsieur Cavellier

Benjamin Thomas, Toute la Franchise ©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CREDIPRO

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Charles Marinakis

Interview publié le 30/04/2012

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top