logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Carine et Stéphane DROUARD

LA MIE CÂLINE

Carine et Stéphane DROUARD

Franchisés de Pontivy

Franchise LA MIE CÂLINE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1985
  • - Date de lancement de la franchise : 1986
  • - Nombre d’implantations : 240
Créer une surveillance par email

Interview de Carine et Stéphane DROUARD

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

INTEGRATION :

Toute-la-franchise.com : Pouvez-vous vous présenter ?
Carine et Stéphane DROUARD, 35 et 38 ans, franchisés de La Mie Câline de Pontivy depuis 9 ans.
Issus d’un BTS Restauration tous les deux, nous sommes restés 5 années à Paris, l’un dans une chaîne de restauration et l’autre dans un hôtel bureau.

TLF : Comment êtes-vous entré en contact avec votre enseigne ?

C & S. D. : Après avoir consulté un magazine sur la franchise, nous avons retenu l’enseigne La Mie Câline. Nous sommes allés voir un magasin en Normandie à Argentan. Le franchisé a répondu de manière encourageante à toutes nos questions.

TLF : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
C & S. D. : Très enrichissante. Nous sommes restés un mois au siège ou nous avons eu une formation théorique (excellente formation par ceux du siège eux-mêmes) puis 1 mois sur le terrain en magasin. Après avoir été validés par le réseau, nous avons effectué des missions dans différentes régions sur plusieurs mois, le temps d’accepter une ville qui nous conviennent. Pendant ces quelques mois, nous avons eu le temps de nous perfectionner dans ce nouveau métier.
Le fait de passé par un franchiseur nous donne un savoir faire plus rapidement (avec la formation) et un savoir être également. Et puis notre franchise nous apporte une notoriété. Elle nous accompagne dans toute la partie administrative (c’est important dans le cadre d’une première entreprise). Et on se sent entouré tout simplement. Créer son entreprise et être accompagnés, cela est un vrai plus !

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
C & S. D. : Oui

TLF : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi cette enseigne ?

C & S. D. : Nous avons observé quelques concurrents, mais nous n’avons pas engagé de démarche. La qualité des produits fournis par La Mie Câline nous a convaincue.

TLF : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?
C & S. D. : Au démarrage, La Mie Câline nous guide sur l’animation, l’organisation, le rythme commercial, les délégations à mettre en place. Un animateur nous accompagne également sur l’ouverture. Il nous aide dans le démarchage client, l’organisation interne à appliquer. Et puis nous sommes moins dans la panique les premiers jours.

TLF : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
C & S. D. : Indirectement oui, nous étions dans des métiers de service, de bouche.

ACTIVITE :

TLF : Avez-vous besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?
C & S. D. : Oui – Oui

TLF : Comment se passe les relations avec vos collègues franchisés ?
C & S. D. : Très bien, les relations sont conviviales, directes et sincères. Nous sommes en contact 2 à 3 fois par mois (mail, tel, réunions organisé par le réseau au trimestre).

TLF : L’esprit « réseau » est il réellement effectif ?
C & S. D. : Oui, l’esprit réseau existe. Tout d’abord entre collègues franchisés. Nous nous consultons régulièrement sur les améliorations à apporter. Notre franchiseur nous propose des réunions de secteur (3 par an). Cela est pour nous l’occasion de revoir les gens du siège et de discuter face à face de ce qui va et de ce qui ne va pas également. La franchise est toute entière pendant ses réunions et le réseau est à notre écoute. En dehors des réunions de secteur, il existe les commissions où là nous travaillons en groupe de travail par région. Chaque région a un thème précis (social, produits, innovation, informatique…..). Le siège a des idées et nous les soumets. Notre objectif est d’échanger sur ces idées et de faire avancer les choses, ensuite le franchiseur décide. Toutes nos idées ne sont pas forcément retenues, mais nous sommes écoutés. De plus, il y a un animateur qui nous accompagne. On peut le contacter à tout moment et il peut nous aider dans des actions à mettre en place. Enfin, il y a les postulants. Ce sont les personnes qui ont été formées au préalable par le siège et qui ensuite font des missions dans des magasins le temps que leur projet aboutisse. Là encore, il y a un échange très intéressant entre le futur franchisé et le franchisé.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

C & S. D. : Oui, la formation nous a permis d’acquérir les fondamentaux, et de commencer l’activité sereinement. Nous avons su maitriser les outils (marchandises, matériel) et les métiers (social, gestion, hygiène, commercial).

TLF : En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
C & S. D. : Oui les 6 premières années ont été très favorables pour nous. Les 3 années suivantes ont développé doucement.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?
C & S. D. : Nous faisons beaucoup de commercial. La présence est importante aux heures et aux jours cruciaux. Responsabilisation de l’équipe, formation, mise en place de technique de vente, suivi des qualités/quantités sont des atouts.

TLF : Avec le recul, le concept est il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?
C & S. D. : Oui, notre concept répond aux attentes de la clientèle avec une rapidité de service et un côté délicieusement sympa dans nos produits.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle avec votre vécu sur le terrain ?

C & S. D. : Non, notre analyse était trop simpliste. Nous nous doutions de la charge de travail qui nous attendait avec nos expériences de missions dans les magasins. Mais en réalité sur le terrain, au départ, nous sommes très vite dépassés par le travail de notre quotidien qui nécessite rigueur et organisation.

TLF : Auriez vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

C & S. D. : Certainement pas aussi bien. Il faut savoir que quand vous êtes sur le terrain, vous ne pouvez pas penser à tout (les affiches, un nouveau concept, des nouveaux produits, une action commerciale différente de l’an passée, etc…). Le réseau est là pour nous proposer des nouveautés ! On n’est pas tout seul, il y a des échanges, des analyses produits, commerciales, clientèles. On peut se fixer des objectifs ensemble grâce à des supports et des outils concrets.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
C & S. D. : Oui

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

C & S. D. : Il faut simplement aller discuter avec un franchisé. Il sera là pour répondre à toutes vos questions. Le candidat peut également voir avec notre enseigne s'il peut effectuer un stage d’observation.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU LA MIE CÂLINE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Franck Petit et Damien Planté

Interview publié le 05/08/2016

Interview de David Giraudeau

Interview publié le 30/03/2015

Interview de Bruno Badaud

Interview publié le 30/03/2014

Interview de Jacques JAGUIN

Interview publié le 27/10/2009

Interview de David GIRAUDEAU

Interview publié le 14/10/2009
Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top