Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Idée de création d'entreprise rentable : les franchises sont la solution !

Des concepts éprouvés sur des marchés porteurs

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Vous cherchez une idée de création d'entreprise rentable ? Quel que soit le secteur d'activité choisi, les réseaux de franchises vous offrent de vraies opportunités pour vous lancer sur un créneau porteur en prenant appui sur un concept éprouvé.

Le propre d'une création d'entreprise réussie est de s'appuyer sur une idée de création rentable. Et c'est justement sur ce point que beaucoup de créateurs sèchent ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'une idée de business qui nourrit son homme nécessite du travail (beaucoup de travail!). Et de l'idée à la rentabilité, il y a une marge !

Secteur rentable en franchise Des critères nombreux pour parvenir à la rentabilité

Étude de marché et de la concurrence, business-plan, choix de l'emplacement, sélection des produits et des fournisseurs, choix du nom commercial, définition des prix de vente... le chemin est long pour parvenir à la rentabilité d'une idée de création d'entreprise. Long et épineux puisqu'en effet, de nombreux critères très divers sont à prendre en compte puisqu'ils interfèrent dans la réussite finale.
Des choix faits à chaque étape du projet dépendent la réussite et la rentabilité de l'ensemble. Parmi ces choix, celui du secteur d'activité bien sûr est primordial, mais il est loin d'être le seul. Le choix du statut de l'entreprise est aussi très souvent déterminant. De même, le choix de l'emplacement s'avère stratégique. Mal située, votre entreprise aura du mal à décoller, trop bien située (emplacement N°1), votre entreprise sera condamnée à tourner à plein régime pour faire face à des charges fixes de loyer prohibitives !
Pour simplifier le processus de création, deux solutions existent. La première est de racheter une entreprise existante. L'avantage ? L'entreprise fonctionne déjà. Pour en améliorer la rentabilité, des actions savamment orchestrées pourront être apportées. La seconde solution est d'opter pour la franchise.

La franchise et la création d'entreprise rentable

Par définition, un réseau de franchise propose à ses candidats franchisés une idée de création d'entreprise rentable. En effet, dans le postulat même de ce qu'est une franchise, la notion de réitération de réussite tient une place centrale. De là découle un ensemble « d'engagements » parmi lesquels figurent notamment le test de l'idée en amont du lancement du réseau. Ce test est fondamental. Il s'opère le plus souvent au sein d'une unité pilote pendant un laps de temps suffisant pour conclure que l'idée est bonne, et qu'elle est rentable. Suite à ce test grandeur nature, chaque élément du savoir-faire est formalisé afin de permettre la duplication du concept. Les éléments amenant à la réussite sont posés : type de situation géographique (grande agglomération, ville moyenne, milieu rural), type d'emplacement (centre-ville ou périphérie, nécessité d'une vitrine ou pas, etc), profil du candidat (pré-requis techniques, expérience commerciale, expérience managériale, etc), besoins en financement (apport personnel minimum, droit d'entrée, investissement global, besoins en fonds de roulement), etc. Tout ce travail préliminaire au lancement d'un réseau implique des engagements financiers, mais aussi des compétences humaines en interne ou en externe. La réussite et la rentabilité du projet de chaque franchisé sont à ce prix.

Et côté franchisés ? Tout ce travail en amont de test et de formalisation permet d'accéder à une activité « clés en main ». La renommée de l'enseigne et la zone d'exclusivité territoriale permettent de faire démarrer l'activité plus rapidement. Au négatif, cette facilité au démarrage pour le futur point de vente a un coût : redevance initiale (droit d'entrée), redevance de fonctionnement (royalties), mais aussi exigences revues à la hausse en matière d'emplacement, d'aménagement, de recrutements, d'équipements.

Quels secteurs, quels réseaux ?

Les idées de créations d'entreprises rentables en franchise sont nombreuses et très diverses. Quels secteurs sont les plus porteurs ? Quels réseaux sont à privilégier ? A ces questions, il n'existe pas de réponses formelles. En effet, si bien évidemment certains secteurs d'activité sont notoirement plus porteurs que d'autres, la qualité du concept d'origine, sa faculté à évoluer dans le temps, mais aussi la notoriété de l'enseigne, la qualité des franchisés du réseau, etc, jouent un rôle au moins aussi important que le potentiel intrinsèque d'un secteur. De plus, le profil du franchisé influe beaucoup sur les chances de sa réussite. A l'image d'une entreprise hors franchise, certaines affaires malgré une très bonne idée n'iront jamais plus loin que l'envergure régionale, tandis que d'autres connaîtront une renommée internationale ! Comment choisir son réseau dans ce cas ? En prenant le temps de la réflexion bien sûr, en étudiant les chiffres cela va de soi, mais aussi en se laissant guider par son intuition. Les affaires sont en effet souvent une histoire de feeling : soit le courant passe, soit le courant ne passe pas. Autrement dit, le choix ne se fait pas seulement sur des questions de rentabilité, et fort heureusement !

Les bonnes idées (rentables !) des franchises

Si comme nous venons de le voir, chaque réseau de franchise a ses atouts et ses faiblesses, tous a priori ont su à un moment donné, développer une bonne idée de créations d'entreprises rentables. Ces idées sont très diverses et répondent toujours à un manque, une demande non satisfaite, sur un marché identifié comme porteur. Et si bons nombres de réseaux semblent, vus de l'extérieur, développer des concepts assez proches, en réalité des différences existent. C'est d'ailleurs le propre d'un concept de franchise qui se doit d'être suffisamment consistant, différenciant et « unique ». Les différences s'expriment ainsi souvent dans les modes opératoires, les déclinaisons marketing, les positionnements, etc.
Pour exemple, dans la restauration rapide où le nombre de nouveaux réseaux ne cesse d'exploser année après année, chaque franchise a ses particularités. Certaines appuient leurs concepts sur des mono-produits (préparation de poulet, viandes rouges, salades, smoothies, sushis, tacos, glaces artisanales, etc.), d'autres au contraire s'appuient sur des concepts hybrides (boulangerie et restauration rapide par exemple) ou sur la personnalisation des produits vendus (sandwichs et salades à la demande, yogourts glacés personnalisables, etc.). Parfois, l'originalité vient aussi d'un contenant (bocaux), d'un positionnement terroir (jambon ibérique, foie gras), ou d'un positionnement healthy ou bio, voire végétarien ou végétalien.

Dans le vaste secteur des services à la personne aussi, de plus en plus, les concepts originaux viennent s'emparer de parts de marché en créant une offre rentable. Pour exemple l'on peut citer notamment les concepts de mini-crèches qui fleurissent un peu partout, mais aussi les concepts de conciergeries, les concepts de portage de repas à domicile, les concepts de location de matériel médical, etc.

Dans le secteur de l'habitat, la tendance actuelle va vers l'hyperspécialisation pour investir des marchés de niche : lutte contre les nuisibles, réparation de stores, isolation par soufflage des combles perdus, fabrication d'escaliers sur-mesure... l'idée est là, de devenir un acteur incontournable sur un marché étroit et spécifique. La même logique d'hyperspécialisation se rencontre aussi dans les secteurs de l'automobile (lavage de poids lourds, décalaminage des moteurs, etc), de l'immobilier (biens atypiques, visite 360°, etc.).

Les autres grandes tendances de ces dernières années au sein des réseaux est de proposer des services d'intermédiation pour faciliter la vie des particuliers et des professionnels. Cette tendance assez proche dans l'idée du courtage classique s'exprime dans de très nombreux secteurs comme l'immobilier bien sûr, mais aussi l'automobile (vente de véhicules d'occasion entre particuliers, services de location entre particuliers, places de parkings aux abords des aéroports et gares, etc.), ou encore les produits d'occasion.

Comme on le voit, les idées rentables ne manquent pas en franchise. Reste à choisir celle qui saura vous inspirer, vous faire vibrer ! Et là, comme nous le disions plus haut, les chiffres comptent certes, mais pas seulement. Avant de fixer définitivement votre choix, posez-vous toujours les bonnes questions : est-ce que vous vous voyez passer les 10 prochaines années de votre vie dans cette activité ? Si la réponse est oui, alors sans hésiter, signez !

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !