Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

La location de voitures résiste à la crise !

Le marché de la location de voitures se porte bien

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Selon les derniers chiffres du CNPA, la location de voiture de courte durée est un marché à fort potentiel en France. S'inscrivant dans l'air du temps, la location devient en effet un réflexe pour de plus en plus de Français qui souhaitent se faciliter la vie tout en faisant des économies !

Avec 2,2Mds€ de chiffre d'affaires réalisés en 2012, le marché de la location de voiture de courte durée se porte bien, voire même très bien ! Tel est le bilan dressé en avril dernier par la branche Location courte durée du CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile) lors de sa conférence de presse annuelle.

En 2013, 12% des locataires sont de nouveaux clients

En 2013, 12% des locataires sont de nouveaux clients : 6,2 millions de Français ont ainsi eu recours à la location, soit 300.000 de plus qu’un an auparavant (5,9 millions en 2012), pour un total de 17,4 millions de locations (vs 16,6 en 2012).

Et si la fréquence des locations reste stable, à 2,8 transactions par locataires en 2013 (2,6 en 2009, 2,7 en 2010), la durée moyenne de location quant à elle s'allonge passant de 3,2 à 4 jours.

Autres chiffres prouvant d'un réel potentiel pour le CNPA : 49% des détenteurs d'un permis de conduire n'ont jamais eu recours à la location courte durée et quasiment tous les locataires (92%) possèdent un véhicule dans leur foyer.

Concernant la location de véhicules électriques, l'étude du Cabinet GMV note que l'attrait se maintient au même niveau qu'en 2012, mais reste fortement conditionnée par le prix. Ainsi, parmi les 69% (25% tout à faire d'accord, 44% plutôt d'accord) des 1.524 locataires interrogés se disant prêts à louer un véhicule électrique, 42% (13% tout à fait d'accord, 29% plutôt d'accord) seraient prêts à louer une voiture électrique même s'il était plus cher qu'un véhicule classique.

Qui sont les locataires ?

La location de voitures de courte durée est principalement le fait des hommes (56% en 2009, 58% en 2010, 62% en 2012 et 66% en 2013), mais parmi les nouveaux locataires, le CNPA note plus de femmes en 2013 (45% vs 42% en 2012).

46% des locations sont réalisées par des jeunes actifs de 25 à 44 ans, « et la démocratisation amorcée ne résiste pas en 2013 : 24% des locataires sont des inactifs (28% en 2012 et 20% en 2010) et les PCS+ redeviennent majoritaires (50% contre 44% en 2012). »

Pourquoi les Français ont recours à la location de courte durée ? Les motifs de déplacements privés restent largement majoritaires malgré une baisse de 8 points en 2012, à 59% des locations. Les motifs de déplacements professionnels quant à eux gagnent du terrain en grimpant de 24 à 31% des transactions. Logiquement, l'évolution des segments de marché confirment cette tendance.

Si les VP perso restent en tête des locations (44% en 2013), ils perdent 2 points par rapport à 2012. La baisse est encore plus prononcée pour les VU perso (25% en 2013 vs 30% en 2012). A l'inverse, les VP pro gagnent en parts de marché (31% en 2013 vs 26% en 2012), tandis que les VU pro connaissent une progression moins marquée (10% en 2013 vs 9% en 2012).

A noter : La location dans le prolongement d'un voyage perd également du terrain (38 en 2013 vs 41% en 2012).

L'usage plutôt que la possession

La location de courte durée répond parfaitement à l'évolution des comportements de la clientèle en temps de crise : « Utiliser un véhicule pour une durée déterminée en fonction d’un usage spécifique, d’un nombre de personnes précis et d’une distance donnée est un moyen de se faciliter la vie et de faire des économies ! »

En d'autres termes, au lieu d'investir dans l'achat d'une voiture et le financement de son entretien, de plus en plus de Français n'hésitent plus à repenser leurs stratégies au profit de la location ponctuelle, au gré des besoins.

Selon une étude du Cabinet GMV réalisée pour le CNPA, 65% des locataires estiment que la voiture en libre-service est une alternative à l’acquisition d’une voiture personnelle. Dans le même temps, ils sont 50% tout rond à penser qu'ils loueront plus souvent pour des besoins privés et 16% à s'imaginer sans voiture personnelle.

Cette nouvelle logique de consommation qui privilégie l'usage plutôt que la possession profite à plein aux loueurs.

Et demain ?

Le CNPA anticipe une augmentation de la pénétration de la location de voitures du fait de l'évolution des comportements (usage vs propriété), mais aussi de la clientèle toujours plus jeune et du phénomène de crise. Ceci étant, de grands défis sont à relever côté loueurs. En effet, si 63% des locataires louent plusieurs fois dans l'année, 22% des locataires utiliseront plusieurs loueurs...

La concurrence est donc exacerbée ! Les grands gagnants seront certainement ceux qui auront développés à plein les possibilités de la dématérialisation de la location « rendant l'offre plus simple, plus accessible ». En effet, selon les chiffres du CNPA, 31% des locations sont effectuées moins de 24 heures avant la prise du véhicule (43% pour les usages mixtes pro-perso), ce qui implique de la part des loueurs une grande réactivité et un maximum de souplesse, mais aussi une vraie stratégie multi-canal puisque les réservations en 2013 se font à 35% sur internet, 30% en agence, 21% par téléphone et 14% par d'autres moyens.

Cette réactivité sera d'autant plus cruciale que les locataires potentiels n'hésitent plus à avoir recours à d'autres solutions alternatives comme l'auto-partage dont la part de marché progresse nettement passant de 3% en 2012 à 5% en 2013, ou encore le co-voiturage. Ainsi, selon les chiffres de l'enquête GMV, 50% des français ont déjà eu recours au co-voiturage (42% avec des collègues et 8% avec des personnes qu’ils ne connaissent pas) et 55% des locataires seraient prêts à louer un véhicule en acceptant des passagers en co-voiturage pour partager le coût de la location...

Les réseaux à suivre en franchise

Ada (480 franchisés) : 1er loueur de proximité à petits prix, ADA est le n°1 de la location d’utilitaires et le 1er réseau de franchise de location de véhicules. Lancé en franchise en 1984, ADA loue des véhicules de tourisme et des utilitaires, mais aussi des vélos, scooters et motos (sous l'enseigne Holiday Bikes). En 2011, la société a déployé des services additionnels en agence, comme la livraison à domicile du véhicule loué, et créé Ada Courtage. En mai 2013, le réseau s'est lancé dans un nouveau défi : Combiner la location et l’auto-partage en signant un partenariat avec Mobizen, le spécialiste de l'auto-partage. Pour rejoindre le réseau ADA, le candidat doit disposer d'un apport minimum de 70.000€ (10.000€ de droit d'entrée, 75 à 150.000€ d'investissement global selon l'offre de franchise choisie).

Car'Go (257 franchisés) : Lancé en réseau 1999, Car'Go se développe en franchise ou en licence de marque. Ce réseau propose à ses clients des locations de courtes durées de proximité mais aussi depuis 2005, des locations de longues durées. CarGo a aussi été le 1er loueur à lancer en réel un système d’auto-partage en région Rhône Alpes avec CarLiberté. En juillet 2013, le loueur de véhicules CarGo et le spécialiste de l’aide au déménagement demenagersel.com se sont associés pour proposer à leurs clients respectifs une offre spécialement étudiée pour faciliter toujours plus leurs déménagements. Pour rejoindre le réseau Car'Go, le candidat doit disposer d'un apport minimum de 75.000€ (16.000€ de droit d'entrée, 100.000€ d'investissement global).

Ucar (219 franchisés) : Lancé en franchise en 2000, le réseau Ucar est spécialiste de la location de véhicules courte durée de proximité. L'enseigne se positionne clairement sur le segment low-cost. Avec son offre Ucar Station créée en 2010, le réseau de location ajoute à son offre classique un volet autopartage parfaitement dans l'air du temps. En mai 2013, le réseau UCAR lance Travel Service : un service dédié aux voyageurs qui se déplace en train ou en avion. Pour rejoindre le réseau Ucar, le candidat doit disposer d'un apport minimum de 50.000€ (15.000€ de droit d'entrée, 100.000€ d'investissement global).

Air-Loc (9 franchisés) : Créée en 2010, cette jeune enseigne a choisi de développer son réseau sur le modèle du partenariat. De ce fait, le réseau AIR-LOC est un réseau 100% indépendant qui s'adresse essentiellement aux loueurs de véhicules et aux professionnels de l'automobile recherchant une activité principale ou complémentaire. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 50.000€ (500€ de droit d'entrée, investissement global de 50.000€ selon le nombre et le type de véhicules).

Zen'auto (14 franchisés) : Lancé en 2010 en concession de licence de marque, Zen'Auto se spécialise dans la location de véhicules thermiques (sans permis) et électriques (sans et avec permis), ainsi que la vente de véhicules électriques (sans ou avec permis) ou thermiques (sans permis). Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 60.000€ (12.000€ de droit d'entrée - à partir de 80.000€ d'investissement global).

Newteon (3 franchisés) : Lancé en 2013 en licence de marque, Newteon se spécialise dans la vente, la location, le SAV de Véhicules, le vélo et les scooters Electriques. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 25.000€ minimum (droit d'entrée 30.000€, investissement global 80.000€).

We-van (1 franchisé) : Lancé en 2010 en franchise, We-Van est une société de location de courte durée de minibus 9 places et vans aménagés 4 couchages. Pour rejoindre le réseau We-van, le candidat doit disposer d'un apport minimum de 60.000€ (15.000€ de droit d'entrée, 100.000€ d'investissement global).

L'enquête GMV a été réalisée sur un échantillon de 1.250 locataires VP ou VU, et un échantillon complémentaire auprès de 29.750 non locataires. L'enquête est représentative de la population nationale (environ 3.000 enquêtes par mois, soit 31.000 enquêtes analysées.

Vous souhaitez devenir franchisé d'une enseigne de location de voitures ? Découvrez notre guide vous présentant les meilleurs réseaux du moment.

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !