logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le bio et l'équitable ne connaissent pas la crise

Publié le
Toujours plus raisonnable et responsable, le consommateur d'aujourd'hui ne se retrouve plus forcément dans les produits de grande consommation classique. Au lieu de juste consommer, le mot d'ordre est aujourd'hui de consommer juste pour mieux limiter son empreinte sur la planète... Si ce discours est somme toute assez récent, il trouve de plus en plus un écho favorable auprès des consommateurs.

Value for money

Plus sain, plus respectueux, plus solidaire... les valeurs véhiculées par les produits bio et les produits équitables ont le vent en poupe ! La crise qui a touché de plein fouet nos civilisations habituées à l'abondance a semble-t-il recadré encore plus les choses. Ainsi, selon l'étude menée sur le Consommateur Responsable publiée récemment par Kantar Worldpanel le marché des produits Bio, Verts et Equitables (BVE) a mieux résisté que d'autres à la baisse du pouvoir d'achat. « Ils ne connaissent pas la crise et, contrairement à la majorité des produits de Grande Consommation, ont une croissance à deux chiffres sur des marchés en recul. »
Comment expliquer ce paradoxe sachant tout de même que ces produits sont très souvent plus chers que les autres ? Selon les experts de Kantar Worldpanel, « Poussés par la crise, les consommateurs privilégient les offres « value for money », les produits Bio, Verts et Equitables (BVE) réussissent à être toujours plus attractifs. » La prise de conscience environnementale des consommateurs a de fait largement mis en avant de nouvelles offres en magasin.

Autre source et même son de cloche : Selon les chiffres du 7ème Baromètre Consommation et perception des produits biologiques Agence BIO, « face à la crise, les produits bio ont bien résisté : 39% des Français disent avoir acheté au moins un produit bio dans les 4 semaines précédant l’enquête (même niveau qu’en 2008). L’intérêt pour les produits bio est structurel puisqu’au cours des 6 prochains mois, 25% des consommateurs-acheteurs bio ont déclaré avoir l’intention d’augmenter leur consommation (vs 22% en 2008) et 71% de la maintenir. »

Un micro-marché en forte croissance

L'étude sur le Consommateur Responsable publiée par Kantar Wordlpanel démontre clairement d'un véritable engouement des Français pour les produits bio, verts et équitables : « Cette année (cumul annuel mobile à mi-juillet 2009), 85% des foyers français ont acheté au moins une fois un produit Bio, Vert ou Equitable, soit 1 million de plus qu’en 2008 et malgré leurs prix élevés. » Dans le même temps, les auteurs de l'étude modèrent cet enthousiasme en relativisant les chiffres: « ces produits n’arrivent pas encore complètement à s’imposer, ils ne représentent toujours que 2% du budget des ménages. » Micro-marché donc, mais les perspectives de croissance sont toutefois à surveiller de très près car, comme le souligne l'étude, le marché multiplie son potentiel de clientèle : « Il y a un an, le chiffre d’affaires des produits BVE était très concentré sur quelques foyers (couples de moins de 35 ans, aux revenus élevés et Biocitoyens), aujourd’hui, leur croissance est soutenue par des strates plus familiales et plus jeunes, les familles contribuent par exemple à 50% de la croissance de l’alimentaire biologique. » Cette analyse est partagée par d'autres... Ainsi, selon les chiffres de la nouvelle enquête sur la consommation bio en France menée pour l’Agence BIO par AND-I la forte croissance des ventes de produits bio se confirme. De 2005 à 2009, le chiffre d’affaires du marché de l’alimentation bio a presque doublé : passant de 1,6 milliard à 3 milliards d’euros en seulement 4 ans. En 2009, la part de marché des produits bio atteint 1,9% du marché alimentaire total, contre 1,1% en 2005. « De 2008 à 2009, le chiffre d’affaires des produits bio a progressé de 19% et les premiers chiffres 2010 confirment cette forte dynamique de croissance. »
A ces chiffres encourageants, les données de l'Agence Bio ajoutent quelques éléments importants : Les produits biologiques attirent de nouveaux consommateurs. 20% des consommateurs-acheteurs de produits bio disent en consommer depuis moins de 2 ans. Ces recrutements de nouveaux consommateurs s'inscrivent de plus sur la durée : « les consommateurs-acheteurs de produits biologiques ont une ancienneté moyenne de 10 ans et le panier bio s’élargit. »

Des produits phares et des produits émergents

Le succès des produits bio se concentre surtout sur les produits alimentaires basiques (lait, oeufs, yaourts...). Selon Kantar Worldpanel : « 8 grosses catégories captent les ¾ des acheteurs d’alimentaire biologique et font la moitié du chiffre d’affaires depuis 3 ans. » Si les produits d'entretien verts connaissent un bon rythme de croissance, le secteur le plus dynamique en terme de progression reste sans conteste l'hygiène beauté bio (16% de nouvelles consommatrices cette année).
Le textile lui est plus à la peine : « seulement 15% des foyers sont prêts à payer plus pour des vêtements Bio ou dont la fabrication respecte l’environnement et l’éthique. » L'autre grand secteur émergent concerne le bio sur le marché du « hors foyer ». Ainsi, selon les chiffres du 7ème Baromètre Consommation et perception des produits biologiques Agence BIO, les Français sont de plus en plus intéressés par des repas comprenant des produits biologiques au restaurant : ils sont 45% en 2009, ils étaient 42% en 2008 et 43% en 2007. Face à cette demande, les restaurateurs en franchise sont de plus en plus nombreux à glisser du bio dans leurs cartes. La tendance déborde également sur les produits de snacking et la sandwicherie... et ce n'est qu'un début !

Du côté des produits équitables, le bilan est plus mitigé mais les offres sont également beaucoup plus restreintes. Peu de grandes enseignes se sont véritablement lancées dans la vente de produits en marques de distributeurs (MDD). Et si le café équitable reste un best seller chez les convaincus du bien fondé de la démarche, il semble bien isolé dans les paniers de la ménagère.

Le marché du bio en chiffres

Selon les chiffres du 7ème Baromètre Consommation et perception des produits biologiques Agence BIO, en 2009, 46% des Français ont consommé au moins un produit biologique au moins une fois par mois. Une proportion de consommateurs qui continue de progresser : ils étaient en effet 44% en 2008 et 42% en 2007. Autres chiffres intéressants : 72% des consommateurs-acheteurs bio achètent des produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), comme en 2008, 42% sur les marchés (vs 45% en 2008), 31% en magasins spécialisés en produits bio (vs 26% en 2008), 24% à la

ferme et 21% auprès d’artisans/commerçants. Les principaux produits recruteurs sont : les compléments alimentaires (14% de consommateurs de moins d’1 an), le lait (13%), le pain (12%), les biscuits/produits pour petit-déjeuner (12%), le vin (11%) et les jus de fruits (11%).

La valeur des ventes des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique est estimée à 3 milliards d’euros pour 2009, soit un quasi doublement par rapport à 2005 (1,6 milliard d’euros) et une augmentation de 400 millions d’euros par rapport à 2008. Selon les estimations d’IRI relatives à l'évolution d’une partie des ventes de produits bio en GMS (45% des parts de marché bio) au cours du 1er trimestre 2010, la hausse se poursuit : +35% sur les boissons bio hors vin, +20% sur certains produits frais, +18% sur l’épicerie.

Cette grande vague d'augmentation des ventes concerne tous les circuits de distribution : En 2009, près de 45% des produits bio ont été achetés en GSA, contre 41,7% en 2008 et 40% en 2005. Dans les circuits spécialisés la croissance est respectivement de 12 à 15% suivant qu’il s’agit de magasins indépendants ou en réseau. Les ventes sont également à la hausse chez les boulangers, bouchers, détaillants en fruits et légumes, cavistes, ainsi que dans les magasins de vente de produits surgelés.

Le marché du commerce équitable en chiffres

Si 95% des français connaissent le commerce équitable (IPSOS juin 2009) alors qu’il n’était que de 9% en 2000, le poids des ventes reste encore très marginal : A l'échelle de la planète, les ventes de produits issus du commerce équitable représentent aujourd’hui un marché de plus de 3,5 milliards d’euros (1 milliard en 2003). Selon les chiffres de la Plate-Forme pour le Commerce Équitable (PFCE) en France, en 2008 le commerce équitable a généré un chiffre d’affaire estimé à plus de 300 millions d’euros (contre 60 millions en 2003) ; et la croissance du commerce équitable labélisé en 2009 est estimée à environ 10%.

Les produits alimentaires représentent près des trois-quarts des ventes de produits issus du commerce équitable. Le reste est réalisé par le textile, la déco et la cosmétique. Les 2/3 des ventes se font en grandes surfaces. Le reste a lieu dans des circuits spécialisés, des cafés, hôtels, restaurants, vente à emporter, consommation d’entreprises. Ce secteur « hors-domicile », le plus dynamique, a bondi de +57% en 2008. « Il reste cependant une énorme marge de progression pour développer la consommation équitable. Le panier équitable moyen n’est en effet que de 3,30 euros par habitant et par an » selon la PFCE.


Pour en savoir plus sur les chiffres du 7ème Baromètre Consommation et perception des produits biologiques Agence BIO, en 2009 : http://www.agence-bio.org/upload/pagesEdito/fichiers/DPbaromètreBIO040210def.pdf

Retrouvez également le dossier « Les chiffres de la Bio sont au verts ! : http://www.agence-bio.org/upload/pagesEdito/fichiers/DPPtpsBIOval190510.pdf


Dominique, Journaliste Toute La Franchise®
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top