logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les SAP, un marché fortement encadré

21 métiers, 3 segments

Publié le

Le secteur des services à la personne est fortement encadré par la réglementation. 21 métiers sont ainsi éligibles à la dénomination SAP et au crédit d'impôt.

La loi du 26 Juillet 2005, dite loi Borloo, définit les services à la personne comme « l’ensemble des activités visant le bien-être des individus à leur domicile ». Ils représentent vingt-et-uns métiers rassemblés en trois segments :

- Les aides à la famille : Essentiellement concentrées autour de l'enfant, les aides à la famille comprennent la garde d'enfants, l'accompagnement d’enfants dans leurs déplacements, le soutien scolaire et cours à domicile, l'assistance informatique et Internet, et l'assistance administrative. Selon les chiffres de l'Agence nationale des services à la personne (ANSP), les aides à la famille représentaient en 2010 : 6 % des heures rémunérées, 215 000 salariés (hors assistantes maternelles), et 779 millions d'euro de valeur ajoutée.

- Les services de la vie quotidienne : Souvent résumés sous le terme de « services de confort », les services à la vie quotidienne comprennent le ménage / repassage, la collecte et livraison de linge repassé, le jardinage, le bricolage, la surveillance et maintenance de résidence, la préparation de repas et commissions, la livraison de repas, la livraison de courses et la mise en relation. Selon les chiffres ANSP, les services de la vie quotidienne représentaient en 2010 : 34 % des heures rémunérées, 775 000 salariés, et 4,542 milliards d'euro de valeur ajoutée.

- Les services aux personnes dépendantes : Ce troisième et dernier segment est un poids lourd des services à la personne. Il comprend les services de garde-malade, l'assistance aux personnes âgées ou dépendantes, l'assistance aux personnes handicapées, l'aide à la mobilité et transport, le transport / accompagnement des personnes âgées, dépendantes et handicapées, la conduite du véhicule personnel, les soins esthétiques pour les personnes dépendantes, les soins et promenade d'animaux domestiques. Selon les chiffres ANSP, les services aux personnes dépendantes représentaient en 2010 : 60 % des heures rémunérées, 605 000 salariés, et 11,978 milliards d'euro de valeur ajoutée.

Sur ces trois segments, le marché se distingue par deux modalités de recours éligibles au crédit d'impôt : l'emploi en direct (particulier employeur) ou en mode intermédié (prestataire mandataire, ou encore mise à disposition d’un salarié). L'emploi direct est de loin le mode le plus utilisé puisqu'en 2010 il représentait près de 70 % des heures rémunérées. Le marché en mode intermédié se partage entre les structures de type associatives, les entreprises privées et les organismes publics comme les CCAS (45 % d’entreprises, 22 % d’associations, 28 % d’auto-entrepreneurs, 5 % d’établissements publics) – source nOva / avril 2012.

L'enquête Oliver Wyman souligne aussi « qu'à l’exclusion des métiers de la dépendance où les Français recourent rarement au travail non déclaré, celui-ci représente plus de 75 % de l’activité du secteur. »

Tout le dossier

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top