logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Le marché de l’escape game : des chiffres encourageants

Un marché en plein essor dominé par les enseignes de franchise

Publié le

Débarqués en France en 2013 à Paris, les escape games ont envahi le pays et sont devenus en quelques années des incontournables du loisir indoor. Le point sur l’état du marché des escape games et escape rooms en France en 2020.

Le marché de l’escape game : des chiffres encourageants

Plus de 800 escape games en France en 2020

Suite à l’ouverture du premier escape game à Paris en 2013, ce nouveau concept de loisirs indoor consistant à enfermer une équipe de joueurs dans une salle ou une série de salles a connu un essor considérable et extrêmement rapide.

Ainsi, en 2018, la concurrence était déjà exacerbée avec près de 500 unités en France. En 2020, le nombre d’établissements était passé à plus de 800.

Dans le détail :

  • Près de 50% des salles sont implantées en cœur de ville tandis que près de 40% sont installées en périphérie, dans des zones d’activités ;
  • La région Auvergne Rhône Alpes était la région qui comptait le plus d’établissements (124), contre 111 en Occitanie, 109 en Nouvelle Aquitaine et 100 en Île-de-France ;
  • Sans surprise, les établissements d’escape games sont implantés dans les zones à forte densité de population. Il apparaît ainsi que la Haute-Saône et la Lozère sont les deux seuls départements ne comptant aucun escape game ;
  • A contrario, on comptait plus de 180 salles à Paris, 72 à Toulouse, 68 à Lyon et Bordeaux, etc.

Egalement, avec l’essor du concept en France, les escape games se sont infiltrés dans des lieux où l’on ne les attendait pas nécessairement. Ainsi, de plus en plus de sites touristiques, de musées, de châteaux, etc. intègrent désormais des escape games à leurs parcours muséographiques. En 2020, on pouvait trouver des escape games dans :

  • 29 châteaux, donjons et tours ;
  • 7 bâtiments militaires ;
  • 9 bâtiments administratifs ou industriels ;
  • 11 lieux agricoles ;
  • 11 hôtels, campings ou auberges ;
  • 3 bâtiments religieux.

Le chiffre d’affaires des escape games

S’il n’existe pas de données sur le chiffre d’affaires moyen des escape games en France, il est cependant possible d’extrapoler, a minima, le chiffre d’affaires d’une escape room sur une session de jeu d’1h.

En effet, le prix moyen d’un scénario varie entre 19€56 et 31€76 par personne, avec une moyenne comprise entre 2,4 et 6,4 joueurs par session.

Il en découle qu’une heure de jeu rapporte au minimum 47€ et au maximum 200€. Ainsi, une escape room enregistrant une vingtaine de sessions par semaine (2 le lundi, le mardi, le mercredi et le jeudi, 3 le vendredi, 6 le samedi et le dimanche) réaliserait entre 1.000€ et 4.600€ par semaine. Soit entre 4.000€ et 18.000€ par mois.

Sachant enfin que les établissements comptent en moyenne 4 escape rooms, on peut extrapoler le chiffre d’affaires moyen d’un escape game entre 16.000€ et 72.000€ mensuels, soit entre 176.000€ et 792.000€ par an. Des chiffres en accord avec les données fournies par les enseignes de franchise positionnées sur le secteur, qui annoncent des chiffres annuels moyens après deux ans d’activité compris entre 300.000€ et 450.000€.

Les escape games et la franchise

Il n’est pas anodin de noter que le tout premier établissement ouvert en France était déjà une enseigne, britannique. Ainsi, en 2020, même si de nombreux escape games indépendants étaient présents sur le territoire, près de 30% du total étaient sous enseigne.

Entre 2018 et 2020, la France a d’ailleurs enregistré une croissance de +55% du nombre d’enseignes d’escape games en franchise (ou en licence de marque), avec 53 marques en 2020 (dont 38 comptant moins de 3 unités).

Parallèlement, le nombre d’établissements sous enseigne a également augmenté entre 2018 et 2020, passant de 129 à 209, soit une croissance de +62%.

Enfin, de nombreux établissements indépendants ont en réalité acheté leurs scenarii et/ou leurs salles à des enseignes dont le modèle économique consiste à développer des jeux pour d’autres marques ou établissements.

Et pour cause : alors que le marché approchait déjà de la saturation en 2018 avec près de 500 établissements, on compte aujourd’hui presque deux fois plus d’entreprises positionnées sur ce secteur.

Dès lors, l’enjeu, pour survivre, est de se renouveler, en permanence, pour offrir aux joueurs une nouvelle expérience à chaque fois.

Dans ce contexte, les franchises disposent d’une force de frappe considérable : la conception d’un nouveau scénario et d’une nouvelle escape room est rentabilisée sur des dizaines d’implantations quand un indépendant doit, à lui seul, investir entre 30.000€ et 60.000€ juste pour créer une escape room. Sans compter le prix du scénario, donc.

Plus que jamais, le marché encourage à se tourner vers les franchises d’escape game pour pouvoir trouver une place sur le secteur et dégager une rentabilité pérenne face à une concurrence accrue.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,9/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top