logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

[Idée reçue] Pour créer son entreprise, il faut une idée exceptionnelle !

Pour entreprendre, est-il indispensable d’avoir une idée exceptionnelle ?

Publié le

Malgré le contexte actuel, l’envie des Français d’entreprendre semble toujours aussi intacte. Selon les résultats du « Baromètre annuel de l’envie d’entreprendre des Français » réalisé par OpinionWay, 21% des Français sondés souhaitent créer une entreprise, en reprendre une ou se mettre à son compte en 2021. Cependant, de nombreuses idées reçues continuent de circuler sur ce secteur, constituant ainsi très souvent des barrières psychologiques majeures qui peuvent conduire au renoncement. Aujourd’hui, la rédaction de Toute la Franchise a décidé de faire un focus sur l’idée reçue selon laquelle « pour réussir dans le monde entrepreneurial, il faut avoir une idée novatrice ».

[Idée reçue] Pour créer son entreprise, il faut une idée exceptionnelle !

Pour entreprendre, est-il indispensable d’avoir une idée exceptionnelle ?

Lancer sa propre entreprise est encore à ce jour un objectif majeur pour de nombreux Français, mais de nombreuses idées reçues circulent sur ce secteur d’activité et peuvent parfois induire les porteurs de projet en erreur, et pénaliser leur projet de création d’entreprise. Parmi les idées les plus répandues, celle selon laquelle : pour créer son entreprise, il faut une idée exceptionnelle, tient la dragée haute. Or, aujourd’hui, créer une entreprise est (presque) à la portée de tout le monde. Mais nombreux sont les entrepreneurs qui n’osent pas encore se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, freinés par la crainte de ne pas avoir une idée révolutionnaire, ou un concept original à proposer… 

En effet, avoir un concept original à proposer peut s’avérer très utile parfois, mais l’innovation n’est en aucun cas, un facteur décisif pour la création d’une entreprise. L’innovation peut être un nouveau procédé de fabrication, un nouvel usage, une nouvelle façon de vendre, une nouvelle tarification. De nos jours, plusieurs entreprises exploitent, à succès, des concepts très répandus dans le monde. C’est notamment le cas des entreprises franchisées. Dans le cas d’une création d’entreprise en franchise, le porteur de projet bénéficie d'un concept clé en main, qui a fait ses preuves et prouvé sa rentabilité. De plus, en franchise, l’enseigne a l’obligation transmettre un savoir-faire, de former ses nouveaux franchisés et d’apporter une assistance, tout en offrant à ces derniers l’opportunité de bénéficier de la communication et du marketing du réseau au niveau national.

Pour se lancer dans une création d’entreprise, il n’est donc pas nécessaire pour le porteur de projet d’avoir une idée révolutionnaire. Ce dernier peut choisir d’exploiter un canal déjà existant en y ajoutant des spécificités propres à son entreprise et ainsi avoir des éléments de différentiation avec les autres acteurs positionnés sur le même créneau que lui.

Une idée novatrice garantie-t-elle le succès ?

Avoir une idée originale et novatrice peut intéresser, dans un premier temps, davantage de personnes. Mais cette originalité recherchée par tant de personnes n’est pas pour autant gage de réussite. En effet, une idée originale répond (ou crée) toujours dans un premier temps une demande de la part des clients, mais le succès réside essentiellement dans l’approche du porteur de projet, et sa manière de mener à bien son projet. 

Plusieurs entreprises ont par le passé connu l’échec malgré un concept plus que novateur et une idée de départ intéressante à première vue. Il est important de prendre en compte tous les paramètres avant de se lancer, même si l’on est convaincu de l’originalité de son concept. C’est pourquoi, il est vivement recommandé avant de démarrer son activité, de réaliser une étude de marché afin de déterminer si le marché ciblé est prêt à accueillir le produit/service proposé ? Si la politique commerciale est en accord avec ses valeurs personnelles et celles du marché ? Ou simplement identifier les canaux de communication qui feront connaître le produit.

Les idées reçues sèment le doute

D’après les résultats du « Baromètre annuel de l’envie d’entreprendre des Français » réalisé par OpinionWay, 25% des Français pensent que la crise sanitaire actuelle est une opportunité pour faire preuve d’audace, 58% des candidats à l’entrepreneuriat ont un projet dans les deux ans, et 22% sont même prêts à se lancer dans l’année. Ces chiffres témoignent une nouvelle fois de l’attrait des Français pour le monde entrepreneurial, mais les nombreux clichés et préjugés véhiculés sur ce modèle sèment le doute chez plusieurs porteurs de projet.

En 2019, une étude de l’Adie avait montré que sur le tiers des Français qui se sentent prêts à entreprendre, 40% d’entre eux se disaient affectés par des idées reçues, au point que celles-ci pourraient les dissuader de créer leur entreprise. Pour les porteurs de projet désireux de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, il existe plusieurs des structures d’accompagnement pour les aider à passer au-delà des idées reçues, et ainsi réaliser leur rêve d’indépendance professionnelle.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,0/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top