logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« La franchise convient à tout profil d’entrepreneur et à tout âge » Véronique Discours-Buhot, déléguée générale de la Fédération Française de la franchise

Publié le

A la suite de la publication de l’enquête annuelle sur la franchise en France menée par la Banque Populaire et la Fédération française de la franchise (FFF), Véronique Discours-Buhot, déléguée générale de la FFF, revient sur les grandes tendances constatées et nous explique les raisons du succès de la franchise auprès des entrepreneurs. 

 

« La franchise convient à tout profil d’entrepreneur et à tout âge » Véronique Discours-Buhot, déléguée générale de la Fédération Française de la franchise

D’après l’enquête annuelle Banque Populaire-Fédération française de la franchise, quels sont les secteurs les plus porteurs en franchise ?

Les secteurs les plus porteurs sont la restauration rapide, les services aux entreprises, l’immobilier, l’alimentaire, le commerce et la restauration à thèmes. Ce sont ceux qui ont vu tous leurs indicateurs augmenter : le nombre de points de vente, le nombre de réseaux ainsi que leur chiffre d’affaires. L’alimentaire a été boosté par le bio, un secteur dans lequel il y a de nombreuses créations de réseaux et des enseignes qui fonctionnent bien. La restauration rapide est toujours dynamique grâce notamment aux enseignes de pizza, burgers et tacos. Il est à noter que de plus en plus d’enseignes se lancent dans le fast-food mais avec un côté healthy, en privilégiant par exemple les produits frais et les circuits courts pour l’approvisionnement. On constate également un engouement autour du sport avec le développement des franchises de clubs de sport ou de coaching, ce qui se ressent également dans le secteur des boutiques de vêtement de sport. Du côté de l’équipement de la personne, il y a une émergence des magasins d’optique qui vendent également des prothèses auditives. C’est nouveau et, là aussi, génère la création de nouvelles enseignes et donc du chiffre d’affaires.

En quoi le modèle de la franchise répond-t-il aux attentes des entrepreneurs ?

Il n’y a pas un modèle de franchise mais plusieurs. C’est un système qui s’adapte à des profils très différents et qui offre des possibilités très variées en fonction du secteur d’activité choisi et des possibilités d’investissement de l’entrepreneur. Mais ce qui caractérise toutes les franchises, c’est le transfert d’un savoir-faire et le partage de la valeur. La tête de réseau investit du temps et de l’argent pour définir un concept, un business plan, pour trouver des fournisseurs, tester la rentabilité économique etc. Or c’est souvent la partie la plus longue pour un entrepreneur isolé, qui de plus, peut parfois avoir des difficultés à faire évoluer son concept, innover ou observer la concurrence une fois son activité lancée. En franchise, tout ce travail est fait par la tête de réseau. L’entrepreneur peut donc se consacrer à 100 % au développement de son activité. On constate d’ailleurs souvent un retour sur investissement plus rapide et plus important en franchise.

La franchise permet également de réconcilier les aspirations personnelles et professionnelles. Elle répond aux nouveaux besoins des gens qui souhaitent quitter les grandes métropoles et revenir dans leur région d‘origine. Souvent, ils s’y engagent pleinement et pour longtemps et cela permet de créer du lien social et de revitaliser certaines zones un peu délaissées. 

Qui sont les entrepreneurs en franchise aujourd’hui ?

C’est la force de la franchise : elle peut convenir à tout profil d’entrepreneur, à tout âge. Néanmoins, on constate une réelle aspiration des jeunes à devenir entrepreneurs. Ils se lancent de plus en plus tôt en tant que franchisés mais également, et c’est nouveau, en tant que franchiseurs ! Il y a déjà trois universités qui proposent des masters spécialisés dans la franchise, avec lesquelles nous travaillons, et de plus en plus d’écoles de commerce le proposent également. Pour des jeunes entrepreneurs, la franchise est une alternative séduisante à la start-up avec beaucoup moins de risques et un retour sur investissement moins aléatoire. 

A l’opposé, on constate également un engouement chez les seniors. Il peut s’agir de personnes qui ont été mises à la retraite et veulent poursuivre une activité, ou encore de personnes qui souhaitent se constituer un patrimoine à transmettre à leurs enfants. 

On a également une tendance de fond aux multi-franchisés et aux pluri-franchisés. Un jeune qui a commencé en étant franchisé d’une enseigne peut, quelques années plus tard, devenir multi-franchisé en s’engageant dans de nouvelles implantations de la même enseigne et, plus tard, devenir pluri-franchisé en investissant dans d’autres enseignes. Le modèle de la franchise s’adapte non seulement aux différents moments de la vie mais il s’adapte également aux différents moments de la vie de l’entrepreneur.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,5/5 - 6 avis

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top