logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Parlons argent : les critères financiers dans le choix d'une franchise

Même si les critères financiers ont leur importance, une franchise ne se choisit pas au rabais.

Publié le

On peut aisément comprendre que les paramètres financiers pèsent énormément dans le choix d'une première franchise. Quand on débute et qu'on n'a pas une vision claire de la façon dont fonctionne un réseau franchisé, on aurait tendance à privilégier les offres les moins coûteuses en fonds initiaux et en coût de fonctionnement. Cela n'est pas forcément le choix le plus judicieux, et nous allons vous expliquer pourquoi en passant en revue les quatre critères financiers d'un contrat de franchise.

Critère numéro 1 : les droits d'entrée à verser au franchiseur

Le droit d'entrée est une somme fixe qui sert à rétribuer le franchiseur pour l'enseigne et la formule. Elle contribue également aux coûts de formation, de marketing, à l'établissement de la bible, etc. Certains réseaux financent également la recherche d'un emplacement adéquat avec cet argent. Les droits d'entrée sont donc vitaux pour qu'une franchise soit efficace – s'ils sont trop bas, il faut s'attendre à de faibles moyens de la part du réseau.

Critère numéro 2 : les royalties

Les royalties sont des sommes versées à intervalle régulier en échange du droit d'usage de la marque, de l'animation et de l'innovation. Comme les royalties ne sont versées qu'au lancement de l'activité (et parfois plusieurs mois après, en fonction des contrats de franchise), on peut considérer que les droits d'entrée constituent une avance sur les royalties.

Critère numéro 3 : la redevance de communication

Une « redevance de comm' » est généralement établie par le franchiseur pour financer ses efforts de marketing : supports de communication, PLV, site web, etc. La stratégie marketing est incluse dans ce coût.

Critère numéro 4 : les marges commerciales

Enfin, le franchiseur peut réaliser une marge sur les équipements ou les produits qu'il vend à ses franchisés. Celle ci est normalement minime, mais certaines enseignes – notamment celles dont les droits d'entrée et les royalties sont peu élevés – peuvent être tentés de privilégier cette source de revenus. Cette voie n'est évidemment pas viable, et les réseaux qui la choisissent ne font généralement pas long feu.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top