Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Pourquoi entreprendre en franchise spécialisée textile – mode ?

Les bonnes raisons de se lancer avec une franchise mode et textile

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Premier acteur mondial de la mode, la France dispose d’un savoir-faire et d’une réputation inégalés sur ce secteur. En recul depuis une dizaine d’années, le marché de l’habillement a connu une légère progression en 2018 et propose de belles perspectives de développement à condition de bien choisir son enseigne.

Les chiffres-clés du secteur textile-mode

En recul cumulé de près de 14% depuis 2008, la consommation d’habillement et de textile repart enfin à la hausse en 2018, avec une progression de la production de 5.1% tous segments confondus selon l’INSEE.

C’est ainsi que le secteur textile-mode représente :

  • 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 33 milliards réalisés à l’export, 67 milliards pour les seuls textiles et vêtements, et 22 milliards pour les chaussures et la maroquinerie ;
  • 2.7% du PIB français ;

  • 1 million d’emplois ;

  • 575 € de budget annuel pour les 15-25 ans, plus gros consommateurs de vêtements en France.

Les disparités sont fortes entre les segments. Si le prêt-à-porter féminin enregistre la plus forte baisse de croissance, les enseignes de luxe quant à elle profitent d’une progression de 7% par an, les entrées de gamme, d’1%, et le CA des pure players a été multiplié par 3 en 3 ans.

Comment réussir sur le marché textile-mode ?

Pour 41% des Français, tous les magasins se valent. C’est le rude constat dressé par le cabinet Kantar Wordplanet. Sur un secteur que l’on décrit en crise depuis une dizaine d’années, il est essentiel d’actionner de nouveaux leviers pour faire revenir les clients dans les rayons. D’autant plus que 44% des Français, ont, par choix, acheté moins de vêtements en 2018, une tendance qui pourrait se poursuivre dans les années à venir.

Pour autant, certaines enseignes affichent une santé insolente, à l’instar d’Intersport, qui a rejoint Decathlon sur la première place du marché de la mode en France. Qu’est-ce qui fait la force de ce réseau ? Le nombre de ses implantations justement, mais également ses promotions et sa présence forte sur le web. Car le comportement des consommateurs a beaucoup évoluer en 10 ans et nombreux sont les magasins à avoir rater le coche de la modernité. Alors comment faire pour réussir sur le secteur de la mode ?

  • Se différencier de la concurrence à tout prix, en personnalisant son offre, laquelle se doit d’être variée ou renouvelée fréquemment ;

  • Mettre l’accent sur l’expérience client, lequel recherche une certaine exclusivité, tant dans le produit que dans l’accueil ;

  • Animer les rayons et créer des temps forts toute l’année, pour réussir à fidéliser la clientèle ;

  • Surfer sur la tendance de la deuxième main et de la mode durable ;

  • S’assurer d’une bonne visibilité sur Internet ou de la possibilité de directement y passer commande.

Les franchises pour se lancer sur le secteur textile-mode

Baby Cocoon

Spécialisée dans la mode pour enfants et adolescents, Baby Cocoon se déploie en franchise en France et dans le monde depuis 2010. Les designers internationaux font preuve d’inventivité pour réaliser des collections à la pointe de la tendance.

Besson Chaussures

Né en 1975 et ouvert à la licence de marque depuis 1982, le réseau Besson Chaussures bénéficie d’une notoriété forte auprès des consommateurs, grâce notamment à ses collections de plus de 3 000 références. Comptez un apport personnel de 5 000 € pour intégrer le réseau.

Blue Box

Leader de la distribution multimarques en France, Blue Box a déjà ouvert plus de 70 boutiques sur tout le territoire. L’enseigne se distingue de la concurrence grâce à ses magasins de type loft new-yorkais et un choix de grandes marques. Cette franchise est accessible avec un apport personnel de 150 000 € et un ticket d’entrée de 5 000 €.

Bonobo

La matière de prédilection dans les collections de vêtements hommes et femmes Bonobo, c’est le jean. Un modèle économique différenciant que vous pouvez adopter moyennant un apport personnel de 60 000 € et un droit d’entrée de 6 500 €.

Catimini

Créé en 1972, Catimini habille les enfants de 0 à 14 ans, avec des collections poétiques et créatives. Vous intégrerez l’enseigne en commission d’affiliation avec un apport personnel de 30 000 € et un droit d’entrée de 6 000 €.

Christine Laure

Les magasins de prêt-à-à-porter femme haut de gamme Christine Laure sont implantés dans des villes de plus de 50 000 habitants et les collections qui y sont présentées se déclinent du 38 au 52.

Columbia Sportswear Compagny

Positionnement sur le vêtement de sport et outdoor pour la marque Columbia Sportswear Compagny, qui se développe en partenariat depuis 1993. Vous pourrez vous aussi vous lancer sur ce créneau avec un apport personnel de 80 000 €.

Darjeeling Lingerie

Intégrée au groupe Chantelle, numéro français sur le marché mondial de la lingerie, l’enseigne Darjeeling Lingerie offre une large gamme de produits pour toutes les morphologies. Elle est accessible dès 40 000 € d’apport et personnel et 13 000 € de droit d’entrée.

Eram

Spécialisé dans la chaussure et l’accessoire de mode, Eram propose des collections tendance à prix accessible. Vous intégrerez le réseau en franchise moyennant un droit d’entrée de 10 000 € et un apport personnel de 20 000 €.

Jacadi

Enseigne de mode enfantine classique, Jacadi est ouvert à la franchise depuis 1980. Vous la rejoindrez grâce à un apport personnel de 75 000 € et un droit d’entrée de 16 000 €.

Jus d’orange

Chic, glamour et moderne depuis 1984, la marque Jus d’Orange est présente dans le monde entier. Le contrat en commission d’affiliation est accessible dès 50 000 € d’apport et 8 000 € de droit d’entrée.

Le Comptoir des Quartiers

Concept-store de prêt-à-porter féminin multimarques, bijoux et accessoires, le Comptoir des Quartiers propose une multitude d’avantages aux affiliés comme un suivi personnalisé. Apport personnel de 15 000 € et droit d’entrée de 8 500 €.

Le Temps des Cerises

Spécialiste du jean et de la mode masculine et féminine, le Temps des Cerises a déjà accueilli plus de 80 partenaires en commission d’affiliation, moyennant un apport de 50 000 € et un droit d’entrée de 10 000 €.

Morgan

Mode féminine de moyen de gamme, Morgan est accessible en commission-affiliation avec un apport personnel de 80 000 €.

Niza 

Enseigne de prêt-à-porter présente dans le monde entier, Niza entend conquérir le marché français en commission-affiliation, avec un apport personnel de 10 000 € et un droit d’entrée de 15 000 €.

Princesse Boutique

Spécialisée dans le vêtement fashion pour mères et filles, Princesse boutique est ouverte en franchise dès 40 000 € d’apport et 10 000 € de ticket d’entrée.

Serge Blanco

Du sportswear chic au street fashion, c’est toute la mode masculine signée Serge Blanco qui s’exprime. Apport personnel requis de 50 000 €.

Sud Express 

Spécialisé dans le prêt-à-porter féminin depuis 1977, Sud Express compte plus de 150 magasins en commission-affiliation. Vous devrez disposer d’un apport personnel de 40 000 € et d’un droit d’entrée de 15 000 €.

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,8/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !