logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir entrepreneur : pensez à la franchise !

Une alternative crédible !

Publié le

Plus qu’un métier ou qu’un simple projet professionnel, devenir entrepreneur est un mode de vie, une passion, un choix d’existence. Etre motivé, croire en soi, disposer de solides capacités de travail et d’un réseau dynamique sont autant de qualités indispensables auxquelles on pourra ajouter des compétences en gestion, un sens de l’expertise et bien entendu, une forte créativité.

La franchise accompagne des milliers d'entrepreneursVous souhaitez vous reconvertir, changer de voie ou, au contraire, faire fructifier vos connaissances et compétences tout en vous lançant dans un nouveau challenge ? Nous vous proposons de revenir sur le statut d’entrepreneur et sur les démarches pour lancer son entreprise puis, dans un second temps, nous nous pencherons sur les atouts de l’entreprenariat en franchise.

Devenez entrepreneur

Vous voulez créer votre entreprise ? Faites le point sur les étapes et sur les différentes démarches à effectuer avant de vous lancer !

En amont de votre projet

Quelles sont vos envies et vos capacités ?
Créatif, hyperactif, à l’affût des dernières tendances, vous êtes en quête d’un projet entrepreneurial d’envergure et vous pensez l’avoir trouvé ? Avant d’entamer les démarches concrètes, prenez le temps de vous poser les bonnes questions ! En effet, si toutes les bonnes idées méritent d’être exploitées, nous n’avons pas tous l’âme d’un entrepreneur ! Un optimisme à toute épreuve, un sens du contact, de solides capacités en négociation, une volonté de s’affirmer et une bonne santé financière font partie des conditions sine qua non pour s’illustrer durablement dans cet univers.
Quel est votre projet ?
Ne prenez pas le risque de mettre votre vie professionnelle et vos finances en danger sans avoir, au préalable, fait le point sur votre projet et sur vos capacités à réussir dans la voie que vous vous êtes fixée. Une étude de marché pourra vous permettre d’analyser la situation, les tendances et surtout, de faire le point sur la concurrence et sur vos capacités à proposer quelque chose de nouveau et susceptible de plaire à votre future clientèle.

Les démarches à effectuer

Construisez votre business plan
Loin d’être accessoire, la construction du business plan est en réalité une étape primordiale qui permet à l’entrepreneur de jauger de la solidité de son projet. Ce dernier doit en effet mêler des données factuelles qui concerneront notamment le marché en place et ses chiffres avec des données en lien avec la situation particulière de l’entrepreneur. Des informations capitales sur la nature du projet et ses atouts, le marché, la concurrence déjà en place serviront bien évidemment à convaincre les établissements bancaires au moment de la recherche de fonds mais constituent aussi un document de travail à rédiger avec soin.
Dans un second temps, le business plan fera mention d’un plan de trésorerie mensuelle (pour la première année) et d’un plan de financement pour les trois années à venir, autant de calculs qui permettront de jauger de la viabilité du projet sur le moyen et long terme.
Choisissez votre statut juridique
Véritable casse-tête pour certains, évidence pour les autres, le choix du statut juridique fait partie des démarches auxquelles sont confrontés tous les entrepreneurs.
L’entreprise individuelle (EI) : à privilégier si vous investissez seul et souhaitez limiter les démarches administratives. Le statut, très souple, permet de se lancer avec peu voire pas du tout de capital. Un inconvénient : ce statut juridique implique néanmoins une responsabilité totale des dettes professionnelles. Pour déclarer une EI, vous devrez vous adresser au centre de formalités des entreprises dont dépend votre département.

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : est à conseiller à ceux qui veulent devenir entrepreneur sans forcément s’associer. Dans le cadre de ce statut, la responsabilité financière de l’entrepreneur est limitée au montant de ses apports. Pour la déclarer, il est nécessaire de s’adresser au registre du commerce et des sociétés (RCS) par le biais du centre de formalités des entreprises.

La SA, SAS, SARL : sont des statuts juridiques communément choisis par les entrepreneurs et qui leur permettent de bénéficier d’une crédibilité certaine auprès des établissements bancaires comme de leur clientèle. Chaque statut comporte néanmoins des particularités à analyser avec soin avant de faire son choix. Ainsi, il faut notamment savoir qu’il possible de créer une SARL sans associé alors qu’une SA doit comprendre sept actionnaires au minimum. Côté finances, la SARL est également plus souple puisqu’elle peut être créée sans apport. Pour une SA, le capital imposé minimum est de 37 000 euros. La SAS semble quant à elle une bonne alternative puisqu’elle possède la souplesse d’une SARL tout en proposant des garanties comparables à une SA.
L’entreprenariat autrement : et si vous deveniez franchisé ?

Découvrez à présent le principe, les avantages et les opportunités de l’entreprenariat en franchise.

Le principe

Le contrat de franchise lie deux acteurs principaux :
- le franchisé, soit l’entrepreneur qui souhaite intégrer le réseau d’une entreprise et exploiter ses produits et son image,
- et le franchiseur, soit l’entreprise ayant développé un concept original et souhaitant le transmettre.
Ces deux parties sont indépendantes, juridiquement parlant.

Quels avantages pour les entrepreneurs ?

Très populaire en France, la franchise a déjà séduit de nombreux investisseurs souhaitant ouvrir leur affaire tout en bénéficiant du soutien d’une enseigne.
Profiter d’un concept clé en main
Si créer son entreprise est une aventure de longue haleine, la franchise a un avantage indéniable par rapport à une entreprise indépendante : plus simple à mettre en place, elle permet en effet de profiter d’un retour sur investissement beaucoup plus rapide et donc, particulièrement intéressant pour les investisseurs. Rendue possible grâce à la transmission d’un concept clé en main, cette efficacité est avantageuse pour l’enseigne comme pour l’entrepreneur.
En rejoignant le réseau d’un franchiseur, les franchisés adoptent évidemment les valeurs, les méthodes de travail et le savoir-faire de l’enseigne et bénéficient indirectement de la notoriété de cette dernière. Ces atouts, indéniables, sont complétés par l’accès à des outils variés, performants sans oublier l’avantage d’une assistance et de conseils personnalisés.

Entreprendre en étant entouré
Opter pour la franchise, c’est également limiter au maximum les risques grâce à un entourage omniprésent. En effet, s’il reste le seul responsable de son affaire, l’entrepreneur ne se lance pas seul mais bel et bien aux côtés d’une tête de réseau en mesure de lui faire profiter de son expérience et de son expertise. La formule qui lui est présentée lors de la signature du contrat est, de plus, parfaitement adaptée aux tendances du marché ce qui limite fortement les risques de passer à côté des attentes des consommateurs.
Enfin, en plus de bénéficier des conseils de son enseigne, le franchisé a également l’opportunité de profiter de la proximité des autres entrepreneurs qui constituent eux aussi le réseau. Moins isolés, les entrepreneurs peuvent alors participer à des séminaires, des réunions mais également communiquer durant l’année afin d’échanger sur leurs expériences respectives.

Les droits et devoirs du franchisé

Si elle reste synonyme de bien des avantages, la franchise n’en comporte pas moins quelques règles à connaître avant de signer un contrat auprès d’une enseigne. En effet, loin de représenter une solution de facilité, la franchise constitue un véritable défi pour l’entrepreneur qui va devoir apprendre à conjuguer ses propres aspirations avec celle du réseau dont il dépend. Dans les faits, s’il reste le responsable de son entreprise et est contraint d’assurer les responsabilités qui vont de pair avec cette fonction, le franchisé n’en est pas moins soumis à une obligation : respecter les méthodes de vente et bien entendu l’image de son franchiseur !

Les opportunités : quels marchés privilégier ?

Convaincus par les atouts de la franchise, vous souhaitez vous tourner vers les marchés les plus tendances du moment ?

La restauration rapide
Dynamique et novateur, le marché de la restauration rapide est particulièrement prometteur en franchise. Loin des clichés sur la malbouffe, les enseignes qui séduisent aujourd’hui mettent les produits locaux et bio à l’honneur et privilégient les recettes authentiques et savoureuses. Parmi les secteurs les plus prometteurs, on peut citer celui du burger gourmet mais également celui des sandwichs healthy qui sont venus révolutionner la pause déjeuner sans oublier d’autres grands classiques comme la pizza du terroir ou les tacos à la française.

De nombreuses enseignes franchisées du secteur de la restauration rapide recrutent actuellement de nouveaux partenaires. Décrouvrez celles-ci et leurs modalités d'adhésion.

Les services à la personne
Encore promis à une belle expansion, le secteur des services à la personne se développe tout particulièrement en franchise et représente une belle opportunité pour les entrepreneurs en quête d’un secteur porteur. Livraisons de repas à domicile, ménage, assistance aux personnes âgées, garde d’enfants : il existe autant de services qu’il existe de profils de clients et les spécialisations peuvent être nombreuses. De plus, notons que proposer des services à la personne dans le cadre d’une franchise permet bien souvent de légitimer et de crédibiliser son activité auprès des consommateurs, particulièrement exigeants quant aux personnes qu’ils emploient pour les assister au quotidien.

Les objets connectés
Parfois gadgets, parfois ingénieux, les objets connectés représentent aujourd’hui un secteur en pleine croissance. L’avantage de ce dernier reste malgré tout sa grande diversité : entre le sport, le bien-être mais également l’équipement de la maison et même la santé et les loisirs, les objets connectés répondent à des besoins variés et le marché, constamment renouvelé, restera donc très dynamique.
Le prêt à porter
Loin d’être à négliger, le marché du prêt à porter reste une valeur sûre, notamment du côté des enseignes multi-marques qui représentent toujours des incontournables pour les consommateurs. Plus stable depuis 2014, le secteur a connu de nombreuses fluctuations mais semble propice à l’investissement en franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top