logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Focus sur l'intérim : en 2016, le marché confirme sa sortie de crise

+5,7% sur les 10 premiers mois 2016

Publié le

Alors que la période de crise touche à sa fin, l'emploi en intérim renoue avec la croissance ! +6,3% en octobre 2016, et +5,7% sur les 10 premiers mois de 2016. C'est le moment de se lancer dans ce secteur largement développé en franchise.

Reprise du marché de l'intérim en 2016Toujours aux avant-postes en sortie de crise, la reprise de l'intérim de ces derniers mois est l'un des marqueurs forts du retour progressif de la croissance économique. Et si les chiffres du chômage sont encore pour l'instant instables, la progression significative du nombre d'intérimaires en équivalent temps plein depuis le début de l'année atteste d'une amélioration globale de la situation de l'emploi. Cette bonne nouvelle se traduit du côté des agences d'intérim par un retour des missions à pourvoir.

Redressement confirmé en 2016

Après une année 2015 globalement orientée à la hausse (nombre d'emplois intérimaires à +4,4%, soit environ 25.000 équivalents temps plein créés) mais marquée par des résultats en dents de scie pendant tout le 1er semestre, les professionnels de l'intérim préféraient rester prudents. En effet, selon les chiffres du baromètre Prism'emploi, en fin d'année 2015, la progression annuelle de l’emploi intérimaire, si elle était encourageante pour la création d’emploi, restait « toutefois à confirmer. L’emploi intérimaire n’a en effet pas encore retrouvé son niveau d’avant-crise. » Les résultats 2016 étaient du coup très attendus par les professionnels pour confirmer l'embellie. Et désormais, c'est chose faite ! Selon les derniers chiffres de Prism'emploi pour octobre 2016, la situation de redressement se pérennise : « Au cours des 10 premiers mois de l’année (comparés à la même période de 2015), un peu plus de 30.000 emplois en équivalent temps plein ont été créés grâce au travail temporaire. » Au total sur les 10 premiers mois de l'année, l’emploi intérimaire enregistre une hausse de 5,7 % par rapport à la même période de 2015. Pour le seul mois d'octobre, la hausse s'établit à 6,3% (après 5,3% au premier trimestre, 6,2% au deuxième trimestre puis 5,4% au troisième trimestre). Ces bons chiffres cachent toutefois de fortes disparités en termes de qualifications, de secteurs, mais aussi de régions.

Une embellie loin d'être uniforme

Si globalement en 2015, l’intérim a progressé dans le commerce (9,9%), les transports (7,2%), les services (5,7%) et l’industrie (5,1%), en revanche, le BTP enregistrait à nouveau une baisse : -6,4 %. Ce secteur a commencé à revenir dans le positif à partir de septembre 2015.

En 2016, l'emploi intérimaire progresse surtout dans les transports (+17,4% en octobre 2016 vs octobre 2015), les services (+6,9%), le BTP (+6%), l’industrie (+4,9%), par contre le commerce reste à la traîne (+0,4% en octobre, après 6 mois consécutifs de baisse).

En termes de qualifications, « après avoir été porté en 2015 par les qualifications de premier niveau, le développement de l’intérim s’appuie depuis le début d’année sur des métiers plus qualifiés. Les deux catégories professionnelles qui créent le plus d’emplois intérimaires demeurent les ouvriers qualifiés (+12,2%) et les cadres et professions intermédiaires (+7,8%). »

Et en termes géographique enfin, en cumul (janvier-décembre) sur l'an dernier, toutes les régions ont enregistré une progression des effectifs intérimaires à l’exception de la Picardie (-0,3%) et du Poitou-Charentes (-1,3%). Les régions qui ont connu en 2015 les plus fortes progressions étaient la Franche-Comté (11,5%) et la Lorraine (11%), suivies du Languedoc-Roussillon (9,6%), le Nord Pas-de-Calais (7,9%) et les Pays-de-la-Loire (7,1%). En 2016, en cumul sur les 10 premiers mois (janvier-octobre), toutes les grandes régions enregistrent une progression. Les Pays-de-la-Loire arrivent en tête à +13,1% des effectifs intérimaires juste devant l’Île-de-France (+12,8%). Les autres grandes régions font beaucoup moins bien : Hauts-de-France +7,7%, Bourgogne Franche-Comté +4,6%, Grand Est +4%, Bretagne +3,7%, Auvergne Rhône-Alpes +3,7%, Normandie +3,1%, Provence Alpes Côte d'Azur +2,7%, Centre Val-de-Loire +2,4%, Nouvelle Aquitaine +1,4%, Occitanie +0,3%.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top