logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La franchise et Nicolas : quelles alternatives à l'ouverture d'un magasin Nicolas ?

Les cavistes Nicolas ne recrutent plus en franchise

Publié le

Nicolas, précurseur du vin depuis plus de 190 ans a tenté l'ouverture à la franchise en 1989, mais depuis 2010, le réseau a fait machine arrière et se développe désormais uniquement en succursale. D'autres enseignes comme Vins sur 20, Inter Caves ou Winetailors recherchent des franchisés.

Alternative à l'ouverture d'un Nicolas en franchiseCréée en 1822, la Maison Nicolas est un réseau pionnier de vente de vins. Son histoire débute par une idée révolutionnaire : vendre le vin en bouteilles ! En effet, jusqu'alors, les clients qui souhaitaient consommer du vin en ville n'avait qu'une option possible, se rendre dans un bar ou un cabaret. Et si quelques consommateurs argentés offraient bien du vin à table à leurs convives, ils devaient l'acheter obligatoirement en fût, soit directement au récoltant, soit à un négociant.

En 1822, la Maison Nicolas révolutionne le marché du vin de l'époque en proposant à l'achat non plus seulement des fûts mais des bouteilles. Cette vente au détail a largement influencé le commerce du vin, mais aussi sa consommation ! Forte de cette idée, une première boutique Nicolas ouvre ses portes rue Sainte-Anne à Paris, vite rejointe par 3 dépôts. En 1870, Nicolas compte plus de 30 points de vente. Et pour faire connaître ses caves, en 1921, la Maison Nicolas débute sa première campagne publicitaire devenue culte. L'année suivante, le réseau se dote d'un logo reconnaissable de loin autour de la création du personnage de Nectar, l'emblème de Nicolas. Ces actions de communication portent semble-t-il leurs fruits, puisqu'à la fin 1933, l'enseigne compte plus de 275 magasins.

Quand en 1988, l'enseigne est rachetée par le Groupe Castel Frères, une page se tourne. L'enseigne s'ouvre en effet dès l'année suivante à la franchise pour renforcer ses positions dans les villes moyennes. Mais cette ouverture à des partenaires indépendants ne sera que de courte durée. En 1995 la chaîne regroupait une trentaine d’unités franchisées, soit un peu moins de 10 % du réseau. En 2010, l'enseigne décide finalement de faire machine arrière pour ne se développer désormais qu'en succursales.

Aujourd'hui, la Maison Nicolas avec près de 500 boutiques, 20 corners et deux bars à vin, reste le N°1 de la distribution de vin en France en centre-ville. Chaque point de vente de la marque distribue plus de 1500 références de vins, champagnes et spiritueux.

Quelle alternative en franchise ?

Le secteur de la vente de vins connaît ces dernières années de profondes mutations. La consommation de vin est de fait en baisse constante en volume. Aujourd'hui, les Français boivent ainsi en moyenne 44 litres de vin par an, vs 126 litres en moyenne par habitant en 1961 ! Cette baisse de quantité s'est accompagnée d'une hausse régulière de la qualité. Les Français boivent donc moins mais mieux ! Une tendance que la grande distribution a bien évidemment prise en compte dans le cadre des désormais rituelles Foires aux Vins.

De leur côté, les cavistes ont également fait évoluer leurs offres pour rester dans la course. Outre le conseil personnalisé, de plus en plus d'enseignes ont mis l'accent sur la diversité des offres, leur qualité mais aussi leur originalité. Ceci se traduit notamment par des rayons de plus en plus thématisés (vins de terroirs, classements par cépages), mais aussi des contenants plus pratiques (Bag In Box comme chez BiboVino), l'ajout d'espaces de petite restauration (vente de produits du terroir comme chez Les Domaines qui Montent), ou d'espaces de dégustation comme chez Vins sur 20. Au sein de cette dernière enseigne, l'originalité vient aussi de l'ouverture de ses rayons à plus de 300 références de bières, 250 de rhums, et plus de 250 whiskies pour mieux diversifier les occasions de chiffre d'affaires. Idem chez Inter Caves, qui aux côtés de ses 400 références de vins, compte 350 références d'alcools, ainsi qu'un large choix de bières et un rayon épicerie fine.

L'autre option en franchise est de cibler une clientèle de professionnels comme chez Winetailors, l'enseigne spécialiste de la vente de vin auprès des CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants), des cavistes, et des entreprises.

Pour rejoindre un réseau de cavistes en franchise, le seul véritable critère qui vaille est celui de la passion du vin. Avec ou sans expérience dans le commerce, les franchisés recherchés ont plaisir à faire découvrir et déguster leurs produits rigoureusement sélectionnés. Chaque réseau propose en règle générale une formation complète aux secrets du vin mais aussi en matière de gestion d'une boutique de vins. Le ticket d'entrée pour rejoindre un réseau est variable selon les enseignes : de 6.000 à plus de 50.000€ d'apport personnel, pour un investissement global variant de moins de 20.000€ pour Winetailors à plus de 180.000€ pour d'autres enseignes.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top