logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir un magasin bio : quelles franchises choisir ?

Biocoop, L'Eau Vive, Le Grand Panier Bio

Publié le

Le marché du bio est en plein boom. En 2015, les ventes ont ainsi progressé de +10% selon les chiffres du dernier baromètre Agence Bio/CSA ! Désormais entré dans les mœurs, le bio est plus que jamais un marché porteur !

Ouvrir un magasin BioEncore confidentiel il y a quelques années, le bio fait de plus en plus partie du quotidien des Français grâce, principalement, à la grande distribution, mais aussi aux magasins bio de proximité. Pourquoi un tel engouement ? La réponse est double : le bio c'est bon pour la santé et les produits bio sont tracés ! En clair, face à la multiplication des scandales alimentaires qui laissent à penser que le contenu de nos assiettes répond le plus souvent à des logiques industrielles peu regardantes sur la qualité, le bio avec ses cahiers des charges stricts marque des points. A ces premières raisons s'ajoutent aussi celles du respect de l'environnement, bien sûr, et du respect des producteurs.

Le bio : un marché en forte progression

En 2015, selon les estimations du baromètre de l'Agence Bio / CSA, le chiffre d'affaires du bio a enregistré un taux record de consommateurs et d’acheteurs. « 9 Français sur 10 (89%) consomment bio, au moins occasionnellement, alors qu’ils n’étaient encore que 54% en 2003 » résume l'Agence Bio. Et les convertis plus réguliers augmentent également : désormais, 65% des Français consomment au moins une fois par mois du bio (contre 37% en 2003). « En terme d’achats, des niveaux inédits sont également atteints : plus de 8 Français sur 10 (82% vs 43% en 2003) achètent des produits bio et 55% le font régulièrement (vs 33% en 2003). » Logiquement, le nombre de réfractaires s'abaisse : 11% des Français déclarent ne jamais consommer de produits bio, contre 46% en 2003. En 2015, l'Agence Bio estime que le chiffre d'affaires global du secteur progresse de 10% par rapport à 2014, pour atteindre un chiffre record de 5,5 milliards d’euros. 58% des consommateurs interrogés par le baromètre de l'Agence Bio / CSA disent consommer bio pour « préserver l’environnement », 63% pour « préserver leur santé » et 56% pour « la qualité et le goût des produits ». 78% des consommateurs de produits bio consomment des fruits et légumes bio, 65% des produits laitiers bio, 53% des œufs bio, 51% des produits d’épicerie bio (huiles, pâtes, riz…), 47% des boissons bio, 39% de la viande bio et 31% du pain bio. Hors produits alimentaires, 64% des consommateurs achètent des produits d’entretien ménagers bio et des produits cosmétiques et d’hygiène bio (54%).

GMS et réseaux de distribution spécialisés

Si les consommateurs de produits bio achètent leurs produits bio à 81% en grandes et moyennes surfaces, les autres formats, dont les magasins de proximité bio développés en franchise ne sont pas en reste. Pour preuve : 33% des consommateurs achètent bio sur les marchés, 29% dans les magasins spécialisés en produits bio, 23% à la ferme, 21% chez les artisans commerçants et 5% via le drive. En 2015, si les ventes ont augmenté dans tous les circuits de distribution, il est à noter toutefois que le rythme de croissance le plus élevé est enregistré en magasins spécialisés. « Depuis le début de l’année, l’augmentation moyenne des ventes de produits bio dans ces réseaux est de l’ordre de 15%. Les réseaux spécialisés bio prennent de l’ampleur avec des ouvertures de magasins et des agrandissements, mais avant tout une hausse de la fréquentation. » Les grandes surfaces alimentaires (GSA hors discount) enregistrent quant à elles une progression des ventes bio de 9,4% par rapport à 2014. Quel que soit le réseau de distribution choisi, les Français souhaiteraient globalement plus de choix de produits bio (69% en grandes et moyennes surfaces, 44% au marché et chez les artisans-commerçants, 31% dans les fermes, 24% dans les magasins bio, 17% via internet et 5% via le drive).

Ouvrir un magasin bio en franchise

Les réseaux de magasins bio développés en franchise sont peu nombreux mais ils affichent une vraie dynamique. Le plus connu d'entre eux est sans conteste Biocoop. Leader de la distribution spécialisée alimentaire bio avec ses quelque 382 implantations (janvier 2016), Biocoop est aujourd'hui le premier réseau de magasins bio en France. Développé depuis le milieu des années 70 en coopérative, le réseau cultive sa différence en rassemblant sous la même bannière producteurs, transformateurs, magasins, salariés, consom'acteurs pour une BIO de la « fourche à la fourchette ». Dynamique, ce réseau ouvre en moyenne 25 nouveaux magasins par an et compte également de nombreuses opportunités de reprises d'entreprises, ce qui est somme toute normal pour un réseau trentenaire ! Les magasins Biocoop sont d'une surface variée en fonction de l'emplacement (de 50 à 800m²). Le CA moyen par magasin est de 1,995M€, pour un investissement moyen de 250 à 350.000€. Le réseau aligne un catalogue très fourni avec pas moins de 7400 références.

Pour rejoindre Biocoop, l’apport personnel souhaitable est de 80.000€ en province et de 120.000€ en région parisienne (hors droit au bail). Les droits d’entrée sont équivalents à 1,5% du chiffre d’affaires réalisé le deuxième exercice. L'enseigne se développe uniquement en France métropolitaine, de préférence en centre-ville, mais il est aussi possible de créer un projet Biocoop en périphérie de villes (zone commerciale).

Le concurrent challenger de Biocoop se nomme La Vie Claire. Réseau pionnier sur le bio puisqu'il a été créé en 1946, La Vie Claire compte actuellement 275 magasins dont 68 en propre. En 2015, ce réseau a connu une progression record de son CA (+21%), mais aussi un record d'expansion avec 40 nouveaux points de vente ouverts (25 créations en franchise, 9 en succursales, et 6 magasins indépendants). L'enseigne aligne quelque 6.000 produits dans ses rayons, dont 4500 produits de marques leaders sur le secteur bio, dans toutes les familles de produits.

Les réseaux dans le Bio qui recrutent actuellement des franchisés :

L'Eau Vive : Créé en 1979 et lancé en franchise en 2009, le réseau L'Eau Vive compte aujourd'hui 37 implantations. Depuis 2008, l'Eau Vive enregistre une croissance annuelle moyenne de +21%. L'an dernier, en 2015, L'Eau Vive affiche une progression de +17% de son CA et 6 ouvertures (dont 4 en franchise). Les magasins sous enseigne L'Eau Vive sont principalement implantés sur des zones de chalandise de 60.000 habitants minimum, en centre-ville ou en zone commerciale de périphérie. Sur une surface moyenne de 330 m², chaque magasin propose à l'année environ 5.000 références, toutes familles de produits confondues. La structure des ventes se répartie à 35% sur les produits frais, à 40% sur les produits d'épicerie et à 25% sur les produits bio non alimentaires. Les candidats attendus par l'enseigne sont des cadres bons gestionnaires, qui partagent le goût du bio et du service. L'ouverture d'un magasin L'Eau Vive nécessite un apport personnel minimum de 100.000€ (droit d'entrée 16.000€ - investissement global de 450.000€). Le CA réalisable après 2 ans est estimé par l'enseigne à 1,6 million d'euros.

Le Grand Panier Bio : Créé en 1996 et développé en franchise depuis 2009, Le Grand Panier Bio affiche le plus grand choix en bio avec pas moins de 13.000 références en rayon (fruits, légumes, vrac, boucherie, charcuterie, surgelés, produits ménagers, produits cosmétiques, etc.). Son crédo ? Rendre le bio accessible au plus grand nombre en proposant des produits au plus juste prix. L'enseigne a fait le choix de proposer à ses partenaires franchisés deux formats distincts : Le Panier Bio à partir de 250m² sans boucherie traditionnelle et le Grand Panier Bio sur une surface minimum de 650m² avec une boucherie traditionnelle. Pour rejoindre ce réseau qui compte actuellement 7 magasins, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 70.000€ pour le format Le Panier Bio (investissement global 250.000€) et 180.000€ pour le format Le Grand Panier Bio (investissement global 450.000€). Le CA réalisable après 2 ans est estimé par l'enseigne à 1 M€ pour Le panier Bio, 1,7 M€ pour Le grand panier Bio.

Bio Culture : Créé en 2007 et développé en franchise en 2014, Bio Culture se distingue des autres réseaux par son mode de fonctionnement 100% on-line associé à une livraison à domicile. L'enseigne se focalise sur une offre alimentaire exclusivement autour de trois gammes : le panier bio (fruits et/ou légumes), le boucher bio (viandes et charcuteries), et le fermier bio (œufs, crèmerie, épicerie et fromage). Contrairement aux autres réseaux, le mode de fonctionnement via internet ne nécessite pas de magasin, mais un entrepôt de stockage. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 40.000€ (droit d'entrée 25.000€ - investissement global 80.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 350.000€.

Naturalia : Avec ses 130 magasins en France, Naturalia met les bouchées doubles depuis 2008, date de son rachat par Monoprix (groupe Casino). En 2015, l'enseigne a ainsi ouvert pas moins de 37 nouveaux magasins sous sa bannière ! Ouverte à la franchise depuis 2013, l'enseigne historiquement focalisée sur l'Ile-de-France, commence à se développer aussi en province. Elle propose en rayon quelque 5.000 références.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top